16 juin 2017

[Review] Hunting Simulator, le test PS4

HUNTING SIMULATOR - Disponible sur PS4, XB1 et PC.
Test effectué à partir d'une version dématérialisée.

Avec ses différents modes de jeux et des centaines d'objectifs à réaliser, il y a toujours une aventure de chasse à vivre. Hunting Simulator vous propose l'expérience de chasse la plus complète et la plus réaliste jamais offerte par un jeu de chasse sur console avec la possibilité de jouer de 1 à 4 joueurs. Plus de 35 espèces d'animaux vivant dans leur écosystème naturel, 12 vastes zones de chasse basées sur de vraies régions à travers le monde, des dizaines d'armes (fusil, carabine, arc, arbalète... ) et d'accessoires (appeaux, leurres, munitions de chasse... ), 4 modes de jeu : une campagne avec plus de 100 missions, chasse au gibier d'eau, chasse libre pour avancer à votre rythme, un mode ball-trap pour améliorer vos compétences de tir, et même des missions en multijoueur coopératif avec trois de vos amis...

J'avoue avoir été un peu surpris de recevoir le code review pour Hunting Simulator de la par de Big Ben Interactive, car je n'avais tout simplement jamais entendu parler de ce jeu avant. Même si le concept du titre, la chasse, est en désaccord total avec mes principes, j'étais inexplicablement intrigué et même curieux de le découvrir, moi qui n'ai jamais utilisé (dans la vie réelle) la moindre arme à feu. Ce ne sont d'ailleurs pas les seules armes que vous pourrez utiliser dans Hunting Simulator, avec tout un arcenal varié à débloquer. Quand on nous annonce une "simulation", on est logiquement en droit d'espérer un réalisme à toute épreuve. Nous allons donc tenter de voir si cela est belle et bien le cas avec cette simulation de chasse, une première du genre sur Playstation 4 il faut bien le dire (en l'état du moins, si on met de coté les divers FPS et TPS qui nous offrent la possibilité de dézinguer la faune environnante).

Loin d'un Horizon Zero Dawn ou encore d'un FarCry Primal (pour ne citer que ces deux jeux à forte connotation "hunting"), Hunting Simulator nous propose tout d'abord de choisir notre avatar, masculin ou féminin, parmi la demi douzaine disponible, affichant chacun des caractéristiques pouvant se révéler utiles suivant la zone géographique et les conditions climatiques.

Une fois ce choix effectué, vous pouvez alors vous lancer dans l'aventure. Plusieurs choix s'offrent à vous, relativement classiques, parmi lesquels une vaste campagne alignant une bonne centaine de missions. Vous aurez alors à remplir les conditions imposées pour la réussite de ces dernières, avec en général la traque d'une proie en suivant ses traces dans un lieu déterminé. Si de prime abord cela s'avère attrayant, la chasse tourne rapidement à l'ennuie le plus profond, avec des indices foireux, des animaux qui ne se montrent pas, des conseilles inutiles... bref, dès les premières missions j'ai bien senti que le jeu manquait cruellement de finition coté gameplay, avec de plus une barre d'endurance qui s'épuise après seulement quelques mètres parcourus en courant. De quoi fortement influer sur votre tension artérielle...

Visuellement par contre, Hunting Simulator se montre même plutôt joli la plupart du temps, affichant des paysages soignés, paisibles, et une faune plutôt bien modélisée (tout comme la flore d'ailleurs). Tout le contraire de notre personnage, qui n'est pas très agréable à regarder en mode TPS. Préférez donc la vue FPS, c'est un conseil. On est cependant bien trop limité dans ses mouvements, et cela rend la découvert parfois fort pénible. Un simple rocher peut vous bloquer alors qu'il est tout à fait possible humainement de l'enjamber. Vous devez alors faire le tour ce qui agasse aussi. La précision des armes (qui se débloqueront au grès de votre progression) est également à revoir, un comble s'il en est pour un jeu où le tire, et surtout la précision de ce dernier, est la base même du gameplay (du moins si on veut parvenir à terminer les missions proposées). Vous pourrez vous accroupir voire même vous allonger sir vous les souhaitez afin de viser votre proie, même si cela n’influence pas vraiment votre chance de faire mouche. Enfin, il vous sera possible de parcourir le jeu jusqu'à 4 joueurs. Un vrai défi en soi car faudrait-il pour ce faire réussir à croiser d'autres joueurs sur les serveurs... Chose qu'il nous a été impossible de faire, malheureusement, lors de notre test.

VERDICT
Notre test de Hunting Simulator fut une expérience douloureuse. Peut-être cela vient il de mes convictions personnelles, m'ayant du coup pénalisé dans les diverses traques tentées, mais j'avoue ne pas avoir trouvé cette simulation convaincante. Gameplay à revoir, comportement de l'I.A. souvent illogique, chasses pas du tout passionnantes... seuls l'aspect visuel du jeu et sa durée de vie, manifestement copieuse, viennent adoucir quelque peu cette impression de jeu à l'évidence inachevé, pour ne pas dire bâclé. Peut-être suis-je passé à coté du sujet? C'est possible, mais j'avoue ne pas avoir pris véritablement de plaisir à y jouer, chose pourtant essentielle dans un jeu vidéo, aussi "simulation" tente-t-il d'être. Dommage car l'intension était pourtant louable.

0 commentaires:

Publier un commentaire