31 août 2017

[Review] Mario+The Lapins Crétins Kingdom Battle, le test Switch

Le Royaume Champignon a été ravagé par un mystérieux vortex, qui a transporté les Lapins Crétins dans ce monde autrefois paisible et fragmenté cette terre tant aimée. Pour ramener de l’ordre dans le Royaume, Mario, Luigi, Princess Peach et Yoshi font équipe avec les héros Lapins Crétins dans un voyage à travers quatre mondes différents...

Ce jeu est avant tout une rencontre, improbable assurément, entre deux univers. Celui, classique et élégant, de Mario et du Royaume Champignon, avec celui, pour le moins plus irrévérencieux, des mascottes Ubisoft: Les Lapins Crétins.

Si à la base beaucoup se sont dit: "c'est impossible!", les rumeurs ont progressivement enflé pour finalement mener vers une annonce fracassante lors du dernier E3 à Los Angeles. Un secret bien gardé qui laissait tout de même derrière lui quantité de questions et de doutes sur la viabilité d'une telle rencontre.

Maintenant que le jeu est sorti et que nous avons pu y jouer de long en large, il faut aisément reconnaitre que le talent des équipes du développeur français Ubisoft ont fait des merveilles. Loin d'être un produit marketing comme on a pu le lire parfois au moment de son annonce, Mario + The Lapins Crétins Kingdom Battle est un vrai tactical au tour par tour, à la fois exigeant et accessible, respectant les codes du genre qu'il choisit de s'approprier, tout en ne dénaturant jamais l'esprit des licences qu'il met en avant. En un mot: c'est une réussite.

Coté scénario, il faudra bien sur excuser quelques raccourcis empruntés par les développeurs pour justifier la rencontre de Mario avec ces léporidés un brin idiots. Bien que le jeu fasse un réel effort pour rendre cela plausible. Je ne vous en dirai pas plus afin de vous en laisser la surprise, mais je pense que cela vous semblera suffisamment convaincant.

Le titre mélange subtilement les deux univers, tout en se calquant davantage à mon sens sur la structure d'un Mario, avec des mondes clairement définis (verdoyants, désertiques, glacials etc...). On retrouve également ici la présence de Boss et mini Boss pour agrémenter notre progression. Mario oblige, le jeu s’attèle à ne pas rendre les choses trop frustrantes, bien que certains passages, en progressant dans le jeu, se montreront parfois tendus. Un constat que l'on peut également faire si on choisit d'aborder les choses en coop ou à plusieurs. La difficulté montant alors d'un (voir même plusieurs) cran(s). Mais n'ayez crainte, si vous êtes avant tout un joueur solo, le mode Histoire vous tiendra occupé une bonne vingtaine d'heures au minimum. On regrettera tout de même le manque de scénarisation sur la durée.


Votre arsenal s'étoffera au fur et à mesure que vous progresserez, avec plus de 250 armes aux statistiques et spécificités uniques à collecter. De quoi vous motiver à ne jamais rien lâcher. Seulement 8 personnages par contre, cela est un peu dommage. Il aurait été fun de découvrir d'autres "conversions" de personnages Nintendo en version Lapin Crétin. Sachez qu'en jouant à deux, chacun contrôle alors 2 personnages. Dommage également qu'il n'existe pas de mode "Versus", le concept s'y prêtait pourtant à merveille. Peut-être lors d'une future mise à jour ou DLC? Espérons-le.


Si vous vous posez la question de savoir si le jeu est jouable dans toutes les configurations sur Nintendo Switch, et bien j'ai envie de vous répondre que c'est en effet le cas. J'ai personnellement une préférence pour la version TV, car y jouer sur grand écran est toujours plus agréable (et cela est valable pour la grande majorité des jeux Switch d'ailleurs). Cependant, jouer à Mario + Lapins Crétins Kingdom Battle en version nomade est également très agréable et reste parfaitement lisible. Le choix vous appartient donc pleinement. Coté rendu et réalisation, il n'y a ici rien à reprocher. C'est propre, joli, coloré, y compris pour les scènes de transition, bref, tout l'esprit d'un Mario (avec l'humour déganté des Lapins Crétins) dans un concept hybride réussi. Mention spéciale pour la très agréable B.O. du jeu également.


Pour terminer, sachez que Ubisoft n'a pas manquer pour l'occasion de proposer tout une gamme de merchandising à l'effigie de ces Lapins décérébrés en versions "Mario". En magasins ou via l'UbiShop vous pourrez vous procurer, entre autres, une jolie collection de figurines (8 ou 16 cm au choix). Il existe également quelques goodies sympathiques réservés à la promotion du jeu (pin's, t-shirt, casquettes etc...), et nous vous en proposons justement certains actuellement dans notre rubrique concours. Ne manquez pas d'aller y faire un tour et de tenter votre chance. Enfin, une édition collector du jeu, avec une statuette de Mario version Lapin Crétin, la BO et le jeu bien sûr, est également disponible.

Notre avis:
Jeu en apparences improbable, Mario + The Lapins Crétins Kingdom Battle propose pourtant un univers parfaitement cohérent en nous livrant un hybride vidéoludique d'exception. Fun, tout en étant exigeant mais pourtant accessible, respectant les codes du genre tactical et l'esprit des licences qu'il emprunte, Ubisoft a su créer la fusion parfaite entre la rigueur d'un Mario et l'humour déganté de ses lapins décérébrés. Offrant de plus une durée de vie surprenante, tant en solo qu'en coop, et une replay value intéressante, difficile de ne pas vous conseiller ce titre. Un autre incontournable sur Nintendo Swicth, assurément.
8/10

0 commentaires:

Publier un commentaire