29 nov. 2017

[Review] World of Final Fantasy, le test PC

Embarquez dans une aventure sans pareille. Avec des visuels charmants, les joueurs vont collectionner, élever et combattre des monstres légendaires en les empilant pour former des pyramides de monstres stratégiques. Les légendes mémorables de FINAL FANTASY prennent vie dans ce monde coloré et imaginatif lors d’une histoire épique racontée pour les plus petits des héros...

Quasiment un an jour pour jour après avoir débarqué sur Playstation 4 et PS Vita (voir notre test de la version PS4), World of Final Fantasy arrive donc à présent sur PC. Une adaptation extrêmement proche de celle découverte sur PS4 l'année dernière, avec quelques créatures et personnages légendaires en guise de bonus (Séphiroth, Balthier ou encore un Chocobo blanc), ainsi que l'ajout de quelques options pouvant considérablement faciliter les choses pour les joueurs les moins patients.

En attendant la venue (très attendue!) début 2018 de la version PC de Final Fantasy XV , les fans allergiques aux jeux sur consoles vont donc pouvoir patienter avec World of Final Fantasy. Mais qu'est ce que World of Final Fantasy exactement? Et bien nous allons tenté de vous expliquer ce concept inédit dans la saga Final Fantasy, qui emprunte pas mal de chose à une autre licence forte en provenance du Japon (Pokemon pour ne pas la citer...), et qui cible ici plutôt un jeune public il faut bien le reconnaitre, avec un coté visuel "mignon", qui ne plaira pas forcément aux plus hardcore des gamers ni aux fans de J-RPG traditionnels (quoique...).

Une chose est en tous les cas certaines, World of Final Fantasy joue à fond la carte du fan service, qui vous en sert à toutes les sauces. Les joueurs en particulier familiers avec les plus anciens classiques de la série seront ici tout spécialement gâtés, avec même des menus qui leur rappelleront bien des souvenirs, mais aussi et surtout quantités de clins d’œil tout au long de l'aventure.

Justement, qu'en est-il de cette aventure... Et bien vous incarnez deux personnages (les jumeaux Lann et Reynn) qui se réveillent un matin dans un monde vidé de tous ses habitants. Une mystérieuse dame (et son chat qui parle...) vient alors leur expliquer qu'une mission les attend et qu'ils vont devoir pour cela voyager au travers de portails pour se rendre dans différents mondes. C'est là que débute votre aventure. Dans ces différents mondes que vous allez visiter, vous croiserez la route de divers personnages familiers, mais aussi et surtout celle de créatures qu'il vous faudra (dans un premier temps) tenter de capturer, exactement à la manière des pokémons et des pokéballs. Mais la tâche se révèlera ici un brin plus complexe, car il ne suffira pas toujours de les affaiblir en attaquant leur points de vie pour pouvoir ensuite les capturer. Il vous faudra parfois trouver un autre moyen, comme utiliser leur point faible par exemple. Vous devrez ensuite faire évoluer ces créatures attrapées, via un arbre des compétences individuel, pour qu'elles vous aident à leur tour en combat.

Chaque ennemis dont vous croiserez la route aura donc ses forces et ses faiblesses, et chaque créatures capturées ses atouts. Vous devrez donc, exactement comme dans Pokémon via un concept adapté de pierre/feuille/papier/ciseaux, en tenir compte pour prendre le dessus, avant de pouvoir éventuellement tenter de le capturer. Une fois que vous y serez parvenu, commencera alors véritablement tout l’intérêt de World of Final Fantasy, en tentant divers combinaison entre ces différentes créatures, nommées dans le jeu des Myrages.

Les combats se jouent au tour par tour, mais vous serez libres de rendre les affrontements plus dynamiques (sans pause au moment des attaques) si vous le souhaitez via les configurations proposées. Cela accélèrera évidement le rythme mais rendra aussi du coup les combats plus difficiles, ne vous laissant alors pas le temps de la réflexion ou de la stratégie. A vous de voir ce que vous préférez.

Bien construire votre équipe reste la chose la plus importante. Pour ce faire, vous devrez composer une pyramide avec votre personnage et deux Myrages ou boss capturés, en tenant compte de la taille de chacun car un petit ne peut pas porter un plus gros que lui (vous pourrez au choix opter pour une taille plus ou moins grande de votre personnage le cas échéant). Vous ajouterez ainsi de nouvelles compétences à chacun puisque les atouts seront dès lors partagés (ainsi que les points de vie d'ailleurs) entre les membres de la pyramide. Mais attention, car les faiblesses le seront également... Et les dégâts infligés le seront bien entendu aussi aux deux autres membres du trio. Vous pourrez évoluer en attribuant des points à chacun, ce qui vous offrira davantage de possibilité sur la durée, mais aussi certaines aptitudes en dehors des combat, comme de trouver des éléments cachés sur votre parcours par exemple. En associant deux Myrages de façon aléatoire, de nouvelles compétences feront aussi parfois leur apparition, offrant du coup de nouvelles possibilités d'attaque en cours de combat (deux "foudre" peuvent par exemple booster cette compétence). Un système d'évolution riche et passionnant, dans lequel vous passerez une grande partie de votre temps afin de trouver les meilleures combinaisons.



Faisons enfin un point sur la technique de World of Final Fantasy sur PC. Le jeu propose des graphismes relativement simplistes mais néanmoins plutôt mignons, avec un style visuel qui changera à chaque fois que vous arriverez dans un nouveau monde. Chaque dialogue est intégralement doublé (au choix entre anglais ou japonais via le menu des options), et tout est sous titrés français bien sûr. Cette version PC est la quasi copie conforme de la version que nous avions pu tester il y a un an sur Playstation 4. Dans sa configuration recommandée, plutot modeste le jeu n'étant pas particulièrement "gourmand", voici ce qu'il vous faudra idéalement avoir: Système d'exploitation : Windows 8 ou 8.1 64bit / Windows 10 64bit, Processeur : Intel Core i3 2.4GHz, Mémoire vive : 8 Go, Carte graphique : NVIDIA GeForce GTX 660 2Go / Radeon HD 7850 2Go, DirectX 11, Espace disque : 15 Go d'espace disponible.

Les commandes sont quant à elles adaptées bien entendu, avec une prise en main possible ou au clavier ou à la manette. Avec cette dernière nous avons cependant rencontré quelques soucis, car impossible de configurer les commandes. Nous avons donc du gérer certaines choses au pad et d'autres au clavier dans un premier temps, avant de découvrir (grâce à internet) que les choses pouvaient être plus simples... Un manque de clarté des options et de certains menus donc.

Notre avis:
Même s'il ne s'adresse pas de prime abord à tous les amateurs de J-RPG "classiques" ni forcément à tous les "habitués" de Final Fantasy (par son coté enfantin et ses graphismes mignons), World of Final Fantasy propose cependant une incursion dans l'univers de la saga culte de Square Enix en revisitant totalement le concept. A la manière d'un Pokemon vous allez devoir chasser et capturer de très nombreuses créatures (environs 200 vous attendent), et vous en servir ensuite pour former la meilleure équipe possible sur la forme d'un trio. Affichant un gameplay riche et profond, ainsi qu'une durée de vie d'une bonne quarantaine d'heure rien que pour la trame principale, il y a donc de quoi faire. S'adressant avant tout aux fans inconditionnels (d'où un fan service extrême) ainsi qu'aux joueurs novices désireux de découvrir cet univers en douceur, World of Final Fantasy trouvera sans aucun doute son public. Une version PC soignée, très proche de celle découverte sur PS4 l'année dernière.
7.5/10

0 commentaires:

Publier un commentaire