8 févr. 2018

[Review] Monster Hunter World, le test Xbox One X / PS4 Pro

Monster Hunter World introduit un écosystème riche et vivant où les joueurs incarnent de puissants chasseurs qui traquent et éliminent de gigantesques bêtes féroces lors d’épiques combats. Seul ou en coopération à 4, le joueur pourra s’aventurer dans ce monde hostile avec n’importe quel joueur du monde en simultané. Fidèle à l'esprit de la série MH, les joueurs se muniront des différents équipements collectés au cours de l’aventure pour remplir les multiples quêtes proposées, traquer et tuer de nombreuses classes de monstres et améliorer progressivement leurs compétences pour devenir le chasseur ultime...

Après des années de sorties exclusives sur les consoles de Nintendo, la saga Monster Hunter arrive enfin sur les consoles de dernières générations de Sony et Microsoft, profitant dès lors de toute la puissance de ces dernières. C'est aussi l'occasion pour de nombreux joueurs de découvrir le phénomène Monster Hunter, extrêmement populaire au Japon mais cependant moins connu dans nos contrés occidentales, surtout si vous n'êtes pas un adeptes des consoles portables (la licence ayant vu ses plus belles heures de gloire sur PSP et 3DS). Monster Hunter World tombe donc parfaitement à point. Mais cela en fait-il pour autant un jeu incontournable? Pas si sûr. Du moins pas pour tous les profiles de joueurs, vous allez le voir.

Capcom déploie donc sa licence vedette, affichant des records de vente au pays du soleil levant, sur PS4 et Xbox partout dans le monde, avec cette fois une aventure pensée pour être vécue sur des téléviseurs grands écrans, et même 4K et HDR. Affichant un niveau technique plutôt séduisant, sur ce point le jeu devrait mettre tous les joueurs d'accord, la licence est cependant réputée pour être plutot à destination des joueurs hardcore de par son gameplay exigeant et ses menus très complets et souvent peu intuitifs. Et de ce point de vue là, Monster Hunter World risque bien de ne pas faire l'unanimité une fois encore.

Après un prologue vous permettant d'assimiler les rudiments du gameplay (marcher, courir, grimper etc...) et avoir passé une heure à affiner les traits de vos personnages (homme ou femme selon votre préférence, ainsi que pour votre compagnon à poiles), vous arriverez au centre névralgique du jeu, le hub de Monster Hunter World: Astera. Votre but sera ensuite, après divers briefings et une visite expéditive des lieus et des divers corps de métiers à votre disposition dans ce vaste village, de comprendre pourquoi les dragons anciens migrent tous les dix ans vers cette île aux fausses allures paradisiaques. L'occasion surtout d’introduire ce vaste univers à l'attention des non initiés je pense, et de les familiariser avec les codes de la licence.

Un vaste choix d'armes s'offre alors à vous. Un terrain d’entrainement vous permet d'ailleurs de tester les différentes armes proposées afin de mieux cerner celle qui sera vôtre. Vous pourrez cela dit en changer à tous moments depuis votre coffre/inventaire. Des vidéos explicatives sont également incluses afin de vous aider à faire votre choix. Attaques à courte ou longue portée, lames ou arcs, masses ou lances, tout y est. Vous devriez donc y trouver votre bonheur, même si vous devrez sans doute faire des compromis puisque toutes ne proposent bien sûr pas la même prise en main ni les mêmes dégâts bien sûr. Pour les novices, optez plutôt pour les sets d’arme proposant un bouclier ou les armes offrant une grande mobilité. Sachez tout de même que d'être bourrin dans MH n'est jamais la bonne solution... optez donc pour une marge de sécurité si vous n'êtes pas familier du genre.

Une fois tous les réglages d'usage effectués, viendra alors le moment d'entrer dans l'action et de comprendre vraiment ce que Monster Hunter World vous réserve. Passés les premières chasses servant de tutoriel, les choses sérieuses vous attendent. Il vous faudra également ne pas négliger les fastidieuses collectes de plantes, graines et autres champignons servant à concocter de précieuses potions, sans oublier les divers matériaux qui vous seront indispensables pour faire évoluer votre équipement auprès des artisans du jeu. Ces derniers évoluant eux aussi au grès des missions qu'ils vous confieront d'ailleurs au passage. Faussement optionnelles, ces quêtes deviendront vite inévitables, vous vous en rendrez compte, car dans Monster Hunter World seule votre préparation et votre équipement feront de vous des chasseurs victorieux.

S'il y a toujours quelques chose à faire dans MHW, avec les missions principales et secondaires, les contrats de chasses, la collecte d'objets, le craft etc... il vous faudra tout d'abord vous faire au gameplay, et ceci est loin d'être chose évidente. La prise en main étant particulièrement exigeante et les combats ne laissant pas beaucoup de place à l’approximation. MHW se rapproche d'ailleurs dans ce sens davantage d'un Dark Souls que d'un Zelda, pour vous situer les choses. Les déplacement sont d'ailleurs souvent lourds et la gestion de la caméra pas évidente en pleine action, surtout si vous devez en plus gérer la viser, les esquives, votre inventaire etc.. Bref, MHW, comme je vous le disais dans mon introduction, ne s'adresse pas à tous les joueurs, il faut en être bien conscient.


Monster Hunter World c'est aussi un vaste bestiaire où les monstres sont les rois et dans lequel vous êtes l’élément perturbateur, nuisible. Jamais une chasse/traque ne ressemblera à une autre. Il vous faudra apprendre à pister votre proie. Trouver les traces de son passage dans l’environnement en ramassant mucus et autres sécrétions, en observant traces de griffes et empreintes de pas. Plus vous collectez de ces preuves, plus il vous sera facile de traquer ces créatures, voire même apprendre leurs points faibles. Ceci vous sera d'ailleurs utile dans votre quêtes de matériaux pour faire évoluer votre équipement. N'espérez pas régler leur compte à vos proies facilement, certains combats pouvant durer plus d'une demi heure, réclamant précision et concentration. Et pour couronner le tout, aucune barre de vie ne vous indiquera l'état de santé de votre cible. Impossible donc pour vous de savoir si votre calevaire est proche de son terme ou non. C'est ça aussi l’exigence de MHW.

Un mot enfin sur la technique. Proposant des graphismes soignés, de belles animations, un rendu HDR probant et divers modes graphiques (sur Xbox One X et PS4 Pro uniquement), MHW vous offre une expérience visuelle au top. Sur le plan sonore, on peut là aussi saluer la très belle bande originale mais aussi la qualité du doublage FR, d’excellente tenue. Sachez que si vous jouez sur console Playstation vous aurez droit à quelques extras (Street Figheter, Horizon Zero Dawn) via des missions spéciales mais limitées dans le temps. Nous avons testez l'aventure en solo mais il est tout à fait possible d'y jouer à 4 (en ligne - abonnement Playstation + ou Xbox Live Gold obligatoire), rendant ainsi l’expérience plus immersive encore et surtout plus simple.

Notre avis:
Fidèle aux codes de la licence, Monster Hunter World sur PS4 (Pro) et Xbox One (X) trouve le juste équilibre pour contenter à la fois les joueurs initiés et les nouveaux venus dans ce vaste monde ouvert où chacune de vos chasses sera à coup sûr mémorable. Généreux mais exigeant, MHW ne s'adresse cependant pas à tous les profiles de joueurs. Il vous faudra faire preuve de persévérance pour maitriser et faire évoluer votre équipement, avant d'y prendre vraiment du plaisir. La prise en main n'est pas non plus toujours très intuitive et en rebutera sans doute plus d'un durant les premières heures de jeu, durant lesquelles il faudra assurément vous accrocher. Mais si vous arrivez à franchir ce cap, tout deviendra alors possible pour vous dans MHW, en solo ou en coopération 4 joueurs.
8/10

0 commentaires:

Publier un commentaire