27 mars 2018

[Review] Sea of Thieves, le test Xbox One X

Naviguez, explorez, battez-vous, commettez des pillages, lancez-vous dans des chasses aux trésors et résolvez des énigmes. Dans Sea of Thieves, vous pourrez vivre la vie de pirate dont vous avez toujours rêvé. Avec pour décor des archipels exotiques qui regorgent de trésors et de dangers naturels et surnaturels, Sea of Thieves vous propose des interactions en multijoueur d'un tout nouveau genre...

Le moins que l'on puisse dire c'est que les exclus sur la console de Microsoft ne se bousculent pas. L'annonce de Sea of Thieves fut donc globalement bien accueillie par la communauté de joueurs Xbox, qui a défaut de pouvoir profiter des AAA de la concurrence allaient enfin pouvoir gouter à un titre exclusif. Exploration, coopération, vaste monde ouvert et ambiance pirate, les arguments avancé par big M ne manquaient pas. Pourtant, au moment d'y gouter et de dresser le bilan, difficile de voir en Sea of Thieves le sauveur du catalogue Xbox... Voici notre verdict.

Précisons tout d'abord une chose essentielle, Sea of Thieves requière obligatoirement un abonnement Xbox Live Gold pour pouvoir en profiter. Pensez donc à renouveler le votre si ce dernier est arrivé à expiration.

Je me dois d'être parfaitement honnête avec vous chers lecteurs, je ne suis ni un fan de l'ambiance pirates, ni des FPS de manière général. Deux mauvais points donc pour Sea of Thieves en ce qui me concerne. Qu'à cela ne tienne, j'ai déjà vécu d'excellentes expériences FPS par le passé et je ne suis pas du genre à m’arrêter là dessus. Pourtant, dès le départ, j'ai bien senti que Sea of Thieves n'allait pas être un jeu pour moi. Mise en condition minimaliste, choix de son avatar "aléatoire", nécessité de parcourir les mers en coop sous peine de vraiment s'ennuyer tout seul... les premières heures furent pesantes et compliquées. De plus, n'étant pas un joueur assidu sur Xbox, ma liste d'amis sur cette console est plus que limitée, j'ai donc du recourir au match making et suis tombé sur des "cocos", chose encore bien plus douloureuse que l'aventure en elle même.


Une fois les mécanismes intégrés, on commence alors à profiter un peu de l'exploration et des missions que Sea of Thieves nous propose. Diverses possibilités s'offrent à vous, avec quantités de missions, batailles navales PvP, commerce en tous genres etc... mais de toutes les activités proposées, c'est certainement la recherche de trésors qui s'est révélée être la plus amusante. Tout commence par la découverte d'une carte. Le jeu en regorge, n'ayez crainte. Il vous faudra ensuite décoder les indices afin de découvrir votre destination, en étudiant par exemple la forme des îles. A vous ensuite de vous y rendre, puis de collaborer avec vos équipiers pour trouver où creuser. Certaines cartes marquent l'emplacement d'une croix, d'autres prennent la forme d'une énigme rigolote. Il faut se repérer à la boussole et à l'oeil nu bien souvent, tout en prenant grand soin d'éviter squelettes, serpents ou encore requins qui tenteront de vous compliquer la tâche.


J'avais lu de manière récurrente que Sea of Thieves étant un titre splendide. Je précise que j'ai testé le jeu sur Xbox One X sur un écran 4K HDR, profitant donc de tous ses arguments en la matière. Certes il faut reconnaitre que le rendu de l'eau est ici plutôt réussi, voire même bien souvent bluffant. Rarement les océans nous ont d'ailleurs semblé aussi réalistes dans un jeu vidéo. Pour le reste, le coté "cartoon" des graphismes ne m'a pas plus que ça emballé, avec des décors plutôt épurés (surtout lors des explorations sur les iles). On peut par contre souligner quelques très jolis effets de lumière grâce au HDR, donnant même par moment l'impression que des éléments se détachent de l'écran. Du plus bel effet j'en conviens, comme durant la séquence d'introduction par exemple. L'ambiance sonore fut elle aussi une belle surprise, qui devrait assurément ravir vos pavillons autant que vos mirettes.

Notre avis:
Il vous faudra être un véritable pirate dans l'âme pour voir en Sea of Thieves le jeu qui redonnera au catalogue Xbox One son plein attrait. Cela dit, même si le genre bac à sable de pirate couplé à du FPS multijoueurs n'est pas ce qui m'attire le plus, il faut bien reconnaitre que les activités ne manquent pas dans Sea of Thieves. Malheureusement, on a en vite fait le tour (en terme de diversité du moins) et on se retrouve rapidement à reproduire encore et encore les mêmes actions, ce qui finit inévitablement par lasser. De prochains contenus, que l'on nous promet chez Rare et Microsoft, devraient potentiellement venir étoffer tout cela. Espérons-le en tous cas pour ceux et celles qui céderont à l'appel des sirènes de Sea of Thieves, sans quoi le titre risque bien de sombrer à jamais dans les abimes.
6/10

0 commentaires:

Publier un commentaire