19 avr. 2018

[Review] The Sinner saison 1, le test DVD

Une jeune mère commet un acte de violence retentissant lors d’une sortie avec son mari et son fils. Elle est incapable d'expliquer son geste. Cet incident est l’amorce d’un thriller inversé et particulièrement surprenant dont l’intrigue n’est pas propulsée par le « qui » ni le « quoi », mais le « pourquoi ». Lorsqu’un enquêteur veut à tout prix trouver les motifs cachés de la femme, ils s’engagent ensemble dans un périple angoissant vers les abysses de sa psyché et les violents secrets de son passé...

L'intrigue de The Sinner pose dès le premier épisode (cette saison 1 en comporte 8 au total, répartis sur 2 disques) les bases de ce qui deviendra par la suite à la fois une enquête et un procès. Directement les choses sont claires, sur les faits du moins, avec le meurtre déclencheur, d'une extrême violence d'ailleurs. Progressivement le spectateur assiste alors à l'imbriquement des pièces les unes dans les autres d'un immense puzzle psychologique, dont l’héroïne est l'élément central.

Si de prime abord l'idée est plutôt intéressante et même plutôt accrocheuse il faut bien l'avouer, dans les faits tout cela se révèle rapidement (dès le second épisode) lent et relativement vide de contenu, tant cela manque de rythme et de charisme. Les révélations se limitent à un ou deux éléments distillés par épisodes, des séances d'hypnoses avortées, des personnages secondaires sans forcément grand intérêt, et une intrigue dont on devine assez rapidement l'épilogue. Sans être une totale déception, The Sinner manque néanmoins d'arguments pour s'imposer tel un incontournable du genre. Dommage, car l'idée de départ était plutôt séduisante et le casting convaincant (avec Jessica Biel et Bill Pullman en tête d'affiche). Sachez qu'une seconde saison est dors et déjà confirmée pour cet été aux Etats-Unis.

THE SINNER SAISON 1, disponible dès à présent en DVD chez Universal.

VERDICT : Sans être une totale déception, cette première saison de The Sinner manque néanmoins d'arguments pour s'imposer tel un incontournable du genre. Manque de charisme, de rythme et de cohérence à mes yeux. Dommage, car l'idée de départ était plutôt séduisante et le casting convaincant. Coté technique, en l'absence d'un master 1080p, cette édition DVD fait le job. Contrastes soignés et définition honorable, seuls les sous-titres (si vous regardez cette série en VO par exemple) piquent un peu aux yeux, le reste se montrant globalement plaisant. Pour ce qui est des pistes audio, VO et VF s'illustrent ici en Dolby Digital 5.1, et le moins que l'on puisse dire c'est que ce n'est pas flagrant. Surrounds plus que discrets (voir quasiment muets en VF), équilibrage douteux avec un mixage frontal sans panache et terne, bref, on a déjà vu bien mieux pour accompagner une série télévisée. Concernant les extras enfin, seuls quelques scènes coupées sont ici à signaler. Rien de plus au programme malheureusement.
NOTE GLOBALE (Blu-ray/film)


0 commentaires:

Publier un commentaire