9 mai 2018

[Review] Gladiator, le test Blu-ray 4K

Condamné à mort par le nouvel empereur de Rome, le plus grand des généraux romains parvient à échapper à ses bourreaux. Récupérer dans un triste état par un marchant d’esclave, Maximus deviendra célèbre dans la peau d’un gladiateur surnommé « l’espagnole ». Un rôle qui le mènera jusqu’au grand Colisée, et donc devant César...

Devenu une légende à bien des égares, le péplum culte signé Ridley Scott, Gladiator, vient de recevoir les honneurs d'une réédition UHD, bénéficiant au passage d'une restauration 4K (2160p) et HDR. Une annonce qui n'est logiquement pas passée inaperçue à Deep-blu.com vous vous en doutez. Universal nous ayant très gentiment fait parvenir un exemplaire pour vous le présenter, nous allons voir ensemble si ce nouveau master apporte un véritable plus par rapport à l'édition Blu-ray précédente, datant déjà de 2009 (corrigée en 2010 par une version améliorée).

Un film culte, entré dans l'histoire comme l'un des plus ambitieux péplums jamais sorti des usines hollywoodiennes. Cinq Oscars, dont ceux du meilleur film et du meilleur acteur (Russell Crowe), ont d’ailleurs récompensé le travail de Ridley Scott. La souffrance d’un homme face à la haine qu’il éprouve pour celui qui aura cruellement mis à mort sa famille, simplement pour avoir été fidèle à son empereur. Une renaissance qui s’achèvera dans un duel inégal mais livrant un final inoubliable. Je ne vais d'ailleurs pas m'arrêter davantage sur l'histoire, car j'imagine que si vous lisez ces lignes c'est que vous devez déjà la connaitre. Dans le cas contraire, il vous faut combler au plus vite cette lacune!

Une restauration 4K (visuelle et sonore) significative.

La précédente édition avait subit de nombreuses critiques à sa sortie, à cause de l’abus de logiciels de traitement d'image (DNR) qui avait dénaturé le rendu. En 2010 Universal proposa d'ailleurs un nouveau master sur base d'un scan 6K de la pellicule originale, qui fut entre autres commercialisé dans les éditions digipack commémoratives de l'éditeur à cette époque. Depuis lors, sauf erreur de ma part, aucun "re-scan" n'a été effectué par Universal. C'est donc sur base du scan de 2010 que cette édition 2160p voit le jour. Image nettoyée et retravaillée pour intégrer la technologie HDR et offrir une seconde jeunesse au chef d’œuvre de Ridley Scott sorti en salle en 2000. Précisons que cette version 4K affiche un très léger recadrage de l'image, avec des bandes noires subtilement plus larges.

Au-delà de la définition générale qui profite du rendu 2160p de ce nouveau master (plus précis et détaillé que jamais), c'est sans aucun doute l'apport du HDR qui sera ici le plus significatif. Offrant une image plus naturelle et lumineuse que précédemment, c'est incontestablement sur ce point que la différence sera la plus marquante.

Si l'image s'en sort à merveille, que dire du nouvel encodage DTS:X (DTS HD Master Audio 7.1) en VO, qui vient tout simplement bouleverser tous nos repères en la matière sur ce film. Oubliez dès lors l'édition Blu-ray d'un point de vue sonore (pourtant déjà excellente à ce niveau), cette version UHD la surclassant totalement. La VF ne bénéfice quant à elle pas du même privilège malheureusement, avec une VF strictement semblable à celle de l'édition Blu-ray (DTS 5.1). Rien de mauvais pour la cause, mais sans comparaison aucune avec la VO UHD présente sur le disque 4K.

Le choix entre version cinéma et version longue.

Comme c'était déjà le cas lors de la sortie Blu-ray précédente, deux montages sont ici proposés en 4K. La version longue présente quelques scènes absentes du montage voulu par le réalisateur lors de la sortie en salle, mais aucun véritable changement scénaristique n’est à signaler. Quelques précisions, l’une ou l’autre explication etc... Et comme le signal le réalisateur lui-même en guise d’intro, la véritable version du film, la sienne, reste celle qui fut montrée dans les salles.

Rien de neuf à signaler du coté des extras. Ces derniers étant les mêmes que précédemment et sont inclus sur le disque 1080p accompagnant la version UHD 4K.

GLADIATOR, disponible dès à présent en Blu-ray UHD 4K chez Universal.

VERDICT : Significativement plus séduisant que l'édition Blu-ray 1080p jusque là pris comme référence, ce remaster 4K de Gladiator offre tout simplement au chef d’œuvre de Ridley Scott son plus bel écrin à ce jour. Bénéficiant d'une image plus affutée globalement en terme de détails, mais aussi et surtout d'un HDR venant sublimer l'ensemble en lui apportant davantage de naturel et de luminosité, le bénéfice est ici indéniable. Et que dire de la nouvelle piste DTS:X en VO (DTS HD Master Audio 7.1) qui vient littéralement balayer tous nos repères sonores sur ce film. Voir plus haut pour notre analyse en détails. Difficile donc de ne pas vous conseiller l'acquisition de ce nouveau master si vous disposez d'une installation 4K HDR de qualité, ou si vous envisagez de le faire un jour.
NOTE GLOBALE (Blu-ray/film)


0 commentaires:

Publier un commentaire