3 juin 2011

[Review] "Scream 2", le test Blu-ray (BE)

Alors que sort en salle le film STAB racontant les terribles événements meurtriers s’étant produit à Woodsboro - et basé sur le livre écrit par la journaliste Gale Weathers (Courteney Cox) -, un copieur semble bien décidé à faire revivre l’horreur aux rescapés de ce massacre sanglant. Une fois de plus Sidney Prescott (Neve Campbell) va faire l’objet de toutes les attentions, les médias nationaux ne parlant plus que de cette nouvelle affaire...

« Scream 2 » assure la première suite de cette saga culte avec une certaine efficacité, il faut bien le dire. Casting d’origine présent, nouveaux visages en renfort, pistes une fois encore brouillées jusqu’à n’en plus pouvoir… la recette fonctionne, c’est certain. Cela dit, accumulant les clichés et reproduisant abondement les effets de manche de son prédécesseur, le spectateur, bien qu’une nouvelle fois emporté par les pirouettes scénaristiques du récit, n’est pas totalement dupe, et le final, moins intéressant que la conclusion inattendue du premier chapitre, à comme un air de déjà vu… Malgré ça, on ne peut s’en lasser, et si les choses finissent par sembler de plus en plus convenues, on jubile encore à l’idée d’une séquelle à cette histoire, en espérant cette fois retrouver pleinement toute la surprise et l’étonnement qu’avait su provoquer « Scream » premier du nom.



Le premier film en Blu-ray n’était pas parfait techniquement mais avait néanmoins su séduire dans de nombreux domaines afin de rendre cet atterrissage Haute Définition attractif. « Scream 2 » est pour ma part en dessous de son prédécesseur du point du point de vue de l’image. Toujours chargé par ce voile granuleux vraiment disgracieux, le rendu semble de plus moins précis et s’apparente souvent davantage à un bon transfert DVD qu’à un réel master Full HD 1080p pleinement restauré. Certaines séquences rehaussent heureusement la moyenne, qui reste malgré tout inférieur à ce que l’on est en droit d’attendre aujourd’hui en termes d’apport Haute Définition. Les pistes audio profitent par contre franchement du support Blu-ray pour nous proposer un paysage sonore d’excellente qualité. Version originale et version française s’affichent l’une comme l’autre en DTS HD Master Audio 5.1, et le spectacle est du coup à couper le souffle (sans vouloir faire de mauvais jeux de mots…). Si la VF se montre séduisante, c’est cela dit la VO qui remporte tous les suffrages, avec une dynamique affolante, et un équilibre surround sans faille. 

Grosse déception de ces rééditions Blu-ray de la trilogie « Scream », aucun extra n’est à signaler sur ces disques malheureusement. Dommage, car cela rend ces éditions un peu cheap… Espérons qu’un coffret intégrale HD verra le jour lors de la sortie de « Scream 4 » en Blu-ray et DVD, prévue normalement début septembre… croisons les doigts. Il y a tout de même une bande annonce du film « Scream 4 » en début de programme, mais cette dernière n'est pas en HD [snif].

Faisant suite à ce qui (à mes yeux) est LA référence moderne du film d’horreur, "Scream 2" réussi le délicat pari de ne pas se planter en beauté et surtout de ne pas succomber à la suite facile et sans saveur. Si le final n’est pas aussi ingénieux que celui de son prédécesseur, les mécanismes scénaristiques font une nouvelle fois sensation. Le Blu-ray est quant à lui perfectible (image décevante et absence de bonus), même si les pistes audio affichent un rendu explosif en DTS HD.

1 commentaires:

le disque belga film encodé en VC-1 est bien supérieur à l'édition studio canal qui lui est encodé en AVC, bien que le disque belge soit 1080i, les couleurs et le piqué sont deux crans au dessus,bien moins flou !

Publier un commentaire