31 janv. 2012

[Review] "Présumé Coupable", le test DVD

Un film poignant sur un fait divers qui a mis en émoi la France entière entre 2001 et 2005 : l’affaire d’Outreau. Alain Marécaux, huissier de justice et victime dans cette affaire, clame vainement son innocence dans une indifférence judiciaire totale. Pire, cette justice s’acharne, sans preuve matérielle, poussant l’homme vers de multiple tentatives de suicide, puis une grève de la faim...

« Présumé Coupable » nous retrace avec méticulosité l’enfer vécu par Alain Marécaux, huissier de justice et père de 3 enfants, accusé en 2001 par Myriame Badawi dans la sordide affaire de pédophilie d’Outreau. Après 5 ans de procédure, sans reconnaître ses erreurs, la justice française acquitte les 13 accusés suite aux aveux de l’accusatrice, révélant finalement qu’elle a menti juste pour attirer l’attention. Ce qui restera assurément comme l’une des plus grosses erreurs judiciaires françaises de l’histoire n’est pas sans conséquence. Alain Marécaux a failli y laisser la vie, après avoir perdu sa femme, sa maison, et la relation de confiance avec ses enfants. L’homme tente encore aujourd’hui de se reconstruire, mais est-il possible d’y arriver vraiment après avoir vécu ça ? « Présumé Coupable » c’est aussi et surtout une prestation d’acteur exceptionnelle de la part de Philippe Torreton, qui habite littéralement le rôle et va jusqu’à perdre 27 kilos lors du tournage pour offrir toute la crédibilité au personnage qu’il incarne à l’écran.



On regrettera tout d’abord que Cinéart/Twin-Pics n’ait pas décidé de proposer en Belgique une édition Blu-ray pour ce film remarquable, alors qu’il en existe une en France. Dommage. Coté technique, ce DVD affiche une image soignée, à la définition quasi irréprochable et aux contrastes affûtés. La compression est ici presque invisible, et seuls quelques séquences nocturne laissent entrevoir de petits artefacts ou amas de pixels. Rien de dramatique cela dit. Les couleurs bénéficient quant à elles d’un bel étalonnage, rendant particulièrement hommage au superbe travail de photographie (qui aurait encore gagner en profondeur et en éclat grâce à une définition 1080p). Pour ce qui est de la piste audio Dolby Digital 5.1 accompagnant l’image, on profite ici d’un paysage sonore sobre mais néanmoins précis, et surtout irréprochablement découpé en ce qui concerne les dialogues. Sans afflux musicaux intempestifs, l’essentiel du spectacle est livré par l’incroyable jeu des acteurs, qui mènent ici totalement le coté dramatique du film, sans la moindre fioriture.

A coté des traditionnelles bandes annonces promotionnelles de l’éditeur (dont celle du film), vous trouverez un documentaire/making of, « De l’ombre à la lumière », revenant en détails et durant près d’une heure sur le travail d’écriture et surtout de complicité avec Alain Marécaux. L’implication de l’acteur Philippe Torreton est également largement mise en évidence, et ce document permet aussi de suivre l’évolution physique de l’acteur durant son régime draconien.

(C) Cinéart/Twin-Pics | Disponible dès à présent en DVD.

« Présumé Coupable » est avant tout une formidable interprétation de la part de l’acteur Philippe Torreton. A la fois bouleversant et révoltant, il est incroyable d’imaginer que ce récit soit un fait réel, et pourtant… Il est également impensable que la justice puisse commettre des erreurs pareilles et s’acharner de la sorte sur un innocent, et pourtant... Coté technique, en l’absence d’une édition Blu-ray (bien malheureusement), ce DVD fera honnêtement l’affaire, offrant en bonus un documentaire tout aussi indispensable que le film lui même.

2 commentaires:

Un vrai film coup de cœur en ce qui me concerne, que je vous conseille vivement de découvrir. Il n'y a pas que les films d'action et de SF dans la vie ;-)

C'est vraiment un film que j'ai aimé!! Il est vraiment excellent!!

Publier un commentaire