23 mars 2012

[Review] "Cars 2", le test 3DS

Disney/Pixar - Cars 2 (3DS) - Sorti depuis le 18 novembre dernier sur la console portable relief de Nintendo, nous n'avions pas encore eu l'occasion de vous présenter ce titre. Avec un peu de retard donc (désolé pour tous ceux qui trépignaient dans l'attente de cet article...), voici donc nos impressions sur le dernier né des studios Disney/Pixar, déjà disponible en Blu-ray -- et même Blu-ray 3D -- je vous le rappelle, dont vous trouverez d'ailleurs le test détaillé en cliquant sur ce lien. Au programme de cette version portable en 3D, pas de surprise, un mixe entre course et aventure, comme on pouvait s'y attendre. Vous enchainerez ainsi les missions, tantôt pour décrocher la première place d'un Grand Prix, tantôt dans la peau d'un agent secret britannique en infiltration, etc... Le titre reprend dans les grandes lignes le déroulement du film (ses séquences marquantes tout du moins), et est ici clairement destiné au public le plus jeune, avec un chalenge très moyennement relevé, comme on pouvait s'y attendre également.

Vous pourrez ici bien entendu parcourir le mode "Histoire" (dont je vous parlais succinctement ci-dessus), mais également le mode "C.H.R.O.M.E.", où vous aurez la possibilité d'incarner l'un des personnages que vous aurez préalablement débloqué dans des courses/championnats, ou des missions en solos ou en multi-joueurs en local (jusqu'à 4 simultanément). Un mode "Street Pass" est aussi présent, vous permettant de débloquer des éléments spéciaux si vous croisez d'autres joueurs jouant eux aussi à Cars 2 sur 3DS. Sachez enfin que le titre est intégralement doublé en français, vos chères têtes blondes apprécieront donc d'autant plus le voyage.

On retiendra la fidélité au film original, un titre taillé pour les joueurs les plus jeunes ainsi que des voix françaises reconnaissables. On regrettera par contre une réalisation trop élémentaire, une difficulté vraiment trop simple et un manque d'originalité et de variété niveau contenu.

Verdict: 5/10

0 commentaires:

Publier un commentaire