1 mars 2012

[Review] "F1 2011", le test PS VITA

Le line up de lancement de la PS VITA n’aurait pas été complet sans un jeu de Formule 1 digne de ce nom. Grâce à Codemasters, les possesseurs de la nouvelle console portable tactile de Sony vous heureusement pouvoir assouvir leurs envies de monoplaces dans le creux de leurs mains avec une adaptation du très bon F1 2011, déjà sorti sur les autres consoles l’année dernière.

C’est donc avec une joie non dissimulée que nous avons accueilli la version test de F1 2011, et je dois bien vous avouer que j’ai eu beaucoup de mal à décrocher du titre après l’avoir lancé. Il faut néanmoins nuancer cet état d’excitation, car comparativement avec son homologue PS3 (ou 360), le jeu a quelque peu été bridé. En effet, si on retrouve bien ici la quasi-totalité des modes de jeux présents sur les versions consoles de salon, le mode carrière se voit quant à lui amputé de tout l’emballage qui en faisait un moment fort et vivant. C’est du coup l’immersion qui en prend un coup et on est donc forcément déçu de cet état de fait. Tout est à présent réduit à un journal de bord et quelques mails, là où votre personnage se voyant auparavant emporté dans l’effervescent médiatique des pad hoc et des conférences de presse d’après courses.

Au niveau du rendu, je trouve la physique des monoplaces discutable par moments, surtout en jeu vue arrière, avec un aileron qui me parait mal proportionné et trop imposant. Pour le reste c’est sobre et il est clair que le titre ne fera pas parler de lui pour ses graphismes de prime abord. On est évidement en dessous (et même très en dessous) du rendu HD que l’on trouvait sur PS3 par exemple. Malgré tout, une fois dans la course, impression de vitesse faisant, on ne se focalise plus que sur une seule chose, son pilotage et la victoire. On constate aussi quelques ralentissements quand le nombre de véhicules explose, ainsi que de l’aliasing, mais bon, soyons indulgent pour un premier jeu de F1 sur VITA. L’ambiance sonore se révèle elle aussi largement bridée, avec le strict minimum en termes de communication durant la course avec les stands (« tu te rapproches du leader », « ton temps au tours est excellent », etc…), et aucune séance d’interview ou de coaching une fois le drapeau à damiers franchi. C’est à mon goût bien trop sobre, comparativement à ce que l’on avait pu goûter sur les consoles HD tout du moins.

Pour le reste, coté contenu on est ici sensiblement à la hauteur de ce que l’on pouvait espérer. Coté licence tout d’abord, rien ne manque. Pilotes, écuries, circuits, sponsors, tout est présent et parfaitement fidèle à la saison 2011. Pour ce qui est du contenu ludique maintenant, on retrouve le mode « Carrière » bien sur, mais aussi « Grand Prix », « Course Rapide », « Contre la Montre », « Championnat », ainsi que l’apparition d’un mode « Défis », qui comme son nom l’indique vous proposera de relever des… défis (sans blague ?). Enfin, l’aspect multi joueurs n’a pas été oublié, avec un multi local (4 joueurs) ou en ligne, proposant divers choix bien sur.

Je terminerai par un gros coup de gueule concernant la section « création d’un profil », qui m’interdit tout simplement d’inscrire mon nom !! J’ai du remplacer la première lettre de mon nom de famille par un Z au lieu d’un S (SACRE devenant ZACRE). C’est juste incroyable, mais pourtant bien vrai. Je n’avais jusqu’alors jamais eu ce genre de « bug » dans un jeu. J’ai d’ailleurs un peu de mal à m’en remettre je l’avoue.

IMPORTANT A SAVOIR: Sachez enfin que pour pouvoir jouer à "F1 2011" sur PS VITA il est indispensable que vous ayez inséré au préalable une carte mémoire dans votre console. Le jeu installe en effet des données sur cette dernière (la jaquette indique 2MB d'espace libre requis). La version dématérialisée pèse quant à elle 1.5Go. Si vous envisagez de télécharger de temps à autres des démos ou même d'acheter des jeux complets en ligne (même plus tard), pensez-y au moment de choisir votre carte mémoire. Voir notre article à ce sujet.



(C) Codemasters | Disponible dès le 22 février 2012 sur PS VITA.

Grâce à une réalisation soignée, une prise en main sensible mais rapidement apprivoisable, et un contenu consistant, on ne peut qu’être séduit par ce premier jeu de F1 sur PS VITA, qui laisse présager du meilleur pour l’avenir de la licence sur la nouvelle console portable de Sony. On regrettera cela dit un mode « Carrière » quelque peu bridé, une ambiance sonore dégarnie, ainsi que des graphismes trop « light » pour véritablement faire de F1 2011 sur PS VITA un titre culte. Pour le reste c’est juste parfait (à l’exception du bug concernant mon nom !).

2 commentaires:

J'avais adoré ce titre sur PS3 (il était déjà excellent en 2010, mais la version 2011 était encore mieux). Espéront que 2012 sera une fois de plus super!

Encore un titres qui sonne tout de même un peu réchauffé aussi... comme Wipeout, Fifa, Modnation, Rayman... Rien d'original pour l'instant sur vita.

Publier un commentaire