15 mai 2012

[Review] "La couleur des sentiments" (The Help), le test Blu-ray

La Couleur des Sentiments (The Help) | DreamWorks/Buena Vista
Sortie le 9 mai 2012 en Blu-ray et DVD -- Test effectué à partir d'une version commerciale. 

Skeeter, jeune journaliste de retour dans sa ville natale, décide de donner la parole à deux domestiques noires de la petite ville de Jackson afin de bouleverser les règles de la société ségrégationniste qui sévissent à cette époque au Mississippi...

Les films traitant de sujets raciaux, ce n'est pas nouveau. Alors quant on apprend l'arrivée d'un nouveau long métrage sur le sujet, on est tout d'abord méfiant, car il n'est pas évident d'aborder ce thème sans basculer dans l'excès, le larmoyant, ou encore la révolte. "La couleur des sentiments" ("The Help" en VO, que l'on peut traduire par "la bonne") réussit a trouver le bon angle pour attirer et même captiver son public. Avec un regard ici très féminin sur les rapports blancs/noirs au milieu du 20ème siècle dans une petite ville du Mississippi, le film ne nous impose pas le malheur des uns ou la méprise des autres, mais simplement un constat sur la condition humaine. Centré sur deux servantes noires et une journaliste blanche dès le départ, la structure se déploie peu à peu pour nous emmener dans les méandres d'une société raciste et bourgeoise, nous rappelant qu'il n'y a pas si longtemps que ça encore, les noirs n'avaient aucun droit, et pire étaient traiter sans aucun respect. Douloureux, révoltant, mais aussi teinté d'humour, "La couleur des sentiments" est assurément une œuvre remarquable, qui ne vous laissera pas indifférent j'en suis sur, et qui vous touchera, je l'espère autant qu'elle m'a ému. Je terminerai ce paragraphe sur le film en soulignant le remarquable casting de ce dernier. Personnages principaux et secondaires sont ici fabuleux, de la première à la dernière minute.

Émouvant, parfois bouleversant, mais sans oublier d'être drôle, "The Help" est un petit bijou du 7ème art.

Coté technique, le master Full HD que nous livre l'éditeur est en tous points splendide. Les contrastes ne manquent jamais de tenue, les noirs de densité, la définition d'éclat et de précision, et l'encodage se montre sans reproche. On aurait apprécié un peu plus de détails peut-être sur certains plans, mais dans l'ensemble ce master Haute Définition est un très bon élève. Les pistes audio, DTS HD en version originale comme en version française, proposent un paysage sonore ample et dynamique, avec des surrounds omniprésents, souvent discrets mais néanmoins minutieux et efficaces. La VO affiche une spatialisation plus active, mais les amateurs de VF n'auront ici rien à regretter, le spectacle est là aussi sublime. Doublage FR lui aussi sans fausse note.

Pour ce qui est des bonus, vous trouverez sur ce Blu-ray un making of -- instructif -- sur la construction du film, au travers du réalisateur et des producteurs racontant leur motivation puisée dans leur enfance. Vous découvrirez aussi un hommage aux employées de maison du Mississippi, un lot de scènes coupées au montage (présentées par le réalisateur), ainsi que le clip vidéo de Mary J. Blidge "The Living Proof" et la bande annonce de "Cheval de Guerre" (en début de programme).


Il y a des films qui comptent plus que d'autres, et "La couleur des sentiments" pourrait bien faire partie de ceux-là, c'est en tous les cas ce que je lui souhaite. A la fois touchant, bouleversant, et drôle (l'humour est bien présent grâce au casting remarquable dont profite ce film), on ne peut tout à fait sortir indemne de cette expérience. A voir absolument. Coté technique, on ne trouvera objectivement rien à redire, ni coté image, ni coté son. La section bonus remplit quant à elle son rôle, celui de prolonger (un peu) la magie du film.

2 commentaires:

j'en ai entendu beaucoup de bien et puis ton test donne tres envie de l'acheter !!

Un récit touchant et poignant, que j'ai vu au cinéma et que je me réjouis de revoir en Haute Définition.

Publier un commentaire