28 sept. 2012

[Review] "Fifa 13", le test PS3

FIFA 13 | EA Sports
Sortie le 27 septembre 2012 sur PS3, 360, Wii, 3DS, PS Vita, PSP, Wii U et PC -- Test effectué à partir d'une version review.

Alors que cette génération de consoles semble tout doucement toucher à sa fin (2013 sera-t-elle l'année de la PS4 et de la X-box 720?), une chose est sure, les éditeurs n'en délaissent pas pour autant leurs licences fétiches, loin de là. EA Sports est assurément l'un des éditeurs les plus présents sur le marché et le prouve encore avec ce nouveau Fifa. Si Fifa 12 avait su se renouveler et apporter suffisamment de sang neuf pour relancer (et de quelle manière!) la franchise, les fans attendaient avec impatience la venue de son successeur. Alors, Fifa 13 est-il le digne successeur de son prédécesseur? Réponse...

Si durant des années Fifa et PES se sont fait la guerre et qu'il était bien difficile de les départager, une chose est certaine aujourd'hui, l'élu n'est pas le poulain de Konami mais bien celui d'Electronic Arts. Les joueurs ont tranché, les ventes en attestent belle et bien. Mais on sait aussi qu'il suffit parfois de très peu de chose pour inverser la tendance, et pour le coup EA savait très bien qu'il n'avait pas le droit à l'erreur. Fifa 13 se devait de confirmer les excellentes impressions faites l'année dernières et d'enfoncer encore un peu plus sa légende dans le monde du ballon rond sur consoles.


Soyez rassurés, Fifa 13 est bien à la hauteur de nos attentes, une fois de plus. Pour résumer les choses, car tout détailler serait bien trop long et surtout très ennuyeux (pour vous comme pour moi d'ailleurs...), Fifa 13 reprend en gros l'intégralité de Fifa 12 et en améliore l'essentiel. Plus nerveux, plus précis (les réglages effectués sur la justesse des appels par exemple sont appréciables), une prise en mains plus souple et davantage accessible (même si l'attaque semble ici privilégiée à mon sens), des dribles plus intuitifs et efficaces, et un contenu juste hallucinant, pour assurer des mois de jeu sans discontinuité. Bref, une durée de vie à nouveau colossale, dont même les plus acharnés d'entre vous ne sont pas près d'avoir fait le tour. Et je ne vous parle même pas du trophée Platine... une tâche de TRES longue haleine.

Au rayon des nouveautés, deux modes de jeu font ici leur apparition: "Journée EA Sports FC" et "Jeux Techniques". Le premier des deux est l'évolution du "Saison Live 2.0", mais à présent totalement gratuit. Le second se révèle être quant à lui un bon complément à l'arène d'entrainement, afin d'assimiler au mieux les subtilité du gameplay. Huit modules à la difficulté évolutive vous y attendent. Pour le reste, vous devriez y retrouver aisément vos marques, avec bien sur ci et là de petites évolutions bien venues, que les plus acharnés remarqueront immédiatement. N'étant pas un inconditionnel des jeux de foot sur consoles, je ne m'aventurerai pas à énumérer tous les nouveaux réglages et ajouts présents.


Visuellement, là aussi le jeu à quelque peu évolué, avec tout d'abord des animations d'une qualité remarquable. La modélisation est quant à elle assez inégale, avec logiquement un soin plus poussé sur les "stars" du football. L'interface reste elle par contre assez lourde une fois encore. De ce coté là EA peut encore améliorer les choses. Concernant l'ambiance durant les matchs, les stades affichent un réalisme incroyable et pour peu que vous soyez équipés d'une installation surround 5.1, croyez-moi, on s'y croirait! Les commentaires (assurés une nouvelle fois par le duo Hervé Mathoux et Franck Sauzée) restent par contre égaux à eux-même, c'est dire un peu lourds il faut bien le dire. Certains apprécieront, d'autres s'en agaceront, c'est comme ça.

Il y aurait encore beaucoup de chose à dire sur Fifa 13, mais l'essentiel est là je pense. Pour d'avantage de détails, ainsi que pour des conseils de jeu, des vidéos et beaucoup d'autres choses, je vous invite à visiter le site officiel et à "rejoindre le club", accessible en suivant ce lien.

On retiendra un réalisme fascinant, grâce aux possibilités qui s'offrent à nous, aux animations bluffantes, à l'ambiance dans les stades etc... On peut aussi saluer l'incroyable durée de vie du titre, encore plus vaste que pour Fifa 12, l'apparition de modes de jeu inédits, sans pour autant faire la moindre concession, ni en solo ni en multi-joueurs.

On regrettera par contre une fois encore une interface un peu lourde, certaines actions délicates à réaliser (voir capricieuses), un jeu favorisant d'après moi un peu trop l'attaque (contre l'I.A. en tous les cas), une modélisation pas toujours exemplaire, et des commentaires trop similaires à ceux de Fifa 12.

Verdict: 9/10

0 commentaires:

Publier un commentaire