9 oct. 2012

[Review] "Dragon Ball Z for Kinect", le test X-box 360

DRAGON BALL Z for KINECT | Namco Bandai
Sortie le 5 octobre 2012 sur 360 -- Test effectué à partir d'une version review.

Quel fan de Dragon Ball n'a jamais rêvé de se prendre pour ses héros et de faire jaillir de ses mains jointes un kaméhaméa? Je suis d'ailleurs certain que bon nombre d'entre vous ont déjà mimé, et plus d'une fois, cette attaque légendaire de Sanguku. Je ne vais pas prétendre le contraire, j'ai moi même déjà fait ça je l'avoue. Alors quand Namco Bandai nous a annoncé il y a quelques mois maintenant qu'une version Kinect de Dragon Ball Z allait voir le jour, j'ai de suite imaginé ce que ça pourrait donner et me suis mis à rêver à un DBZ plus réaliste et immersif que tous les autres. Ayant reçu de la part de l'éditeur une version test, et après y avoir passer quelques heures, voici mon verdict sur ce titre. Alors révélation ou déception? Réponse...

Ne tournons pas autour du pot, DBZ for Kinect n'est pas un DBZ comme les autres, mais ça vous le saviez déjà je pense. N'espérez pas retrouver ici la diversité ni l'intensité des combats rencontrés dans les volets Budokai ou Tenkaichi par exemple. Pas de manette ici (je précise, si vous ne l'aviez pas encore compris, que l’accessoire Kinect est indispensable pour jouer à ce jeu), toutes les commandes s'activent par des mouvements que vous ferez face à la caméra. Lors d'une phase de combat, des icônes symbolisant les mouvements à reproduire s'afficheront à l'écran. Coups de poings, coups de pieds, attaques spéciales, évitements, contres etc...



Dans certains cas vous aurez même le choix entre plusieurs attaques possibles. Vous devrez également éviter les coups de votre adversaire, et bien sur recharger votre énergie (en vous abaissant). Les attaques spéciales demanderont un temps de préparation, mais pour un résultat souvent impressionnant et dévastateur.


Malheureusement, Dragon Ball Z for Kinect ne propose pas une grande diversité d'actions, et le joueur a très vite fait le tour des possibilités qui s'offrent à lui. Même si la résistance et le répondant des adversaires augmentent au fur et à mesure du jeu, les variantes restent peu nombreuses, et on se lasse rapidement des mouvements frénétiques devant son écran. Dans le sens littéral du mot, on peut dire que DBZ for Kinect est fatiguant. A coté du classique mode Histoire (déjà parcouru un nombre incalculable de fois depuis les premiers jeux vidéo Dragon Ball Z débarqués sur consoles (le premier fut sur Super Nintendo si je ne me trompe), vous pourrez vous amuser avec des QR codes débloquant certains extras, visionner un épisode inédit mettant en scène Bardock le père de Goku, ou encore vous familiariser avec les commandes. Mais la plus grosse surprise (et déception) de ce DBZ for Kinect, c'est l'absence de mode 2 joueurs, que ce soit en local ou en ligne. Pour un jeu de baston, c'est plutôt difficile à digérer vous en conviendrez.


Coté réalisation, Dragon Ball Z for Kinect se montre globalement séduisant. Visuellement la plupart des attaques sont joliment rendues, les combats assez réactifs et les actions bien restituées à l'écran. Heureusement, certains enchainement se font automatiquement, ça aide. La réactivité de la caméra Kinect est quant à elle exemplaire, rien à dire de ce coté là. La B.O., les bruitages et les voix (japonaises ou anglaises, au choix) de nos super guerriers plongent eux aussi le joueur dans l’ambiance, n'ayez aucune crainte là non plus
. Il est donc plutôt dommage que la durée de vie ne soit pas à la hauteur, car pour le reste, ce DBZ for Kinect avait de nombreux atouts pour séduire les fans.

On retiendra une réalisation efficace et plongeant parfaitement le joueur dans l'ambiance DBZ, des coups spéciaux impressionnants, une reconnaissance des mouvements précise et réactive, l'idée des QR codes, l'ajout d'un court métrage inédit dédié au personnage de Bardock, et la dépense d'énergie nécessaire pour remporter un combat (vous allez bouger les bras dans tous les sens!).

On regrettera par contre des postures plutôt statiques au niveau des jambes (évitement et rechargement), l'absence d'un mode 2 joueurs (tout simplement inadmissible), une durée de vie assez courte, une trop grande répétitivité dans les actions, et peu de différence notable coté gameplay d'un personnage à l'autre.

Verdict: 6/10

3 commentaires:

Au moins c'est clair, encore un doux rêve qui s'éloigne .. :(

@ Gohanblog > Si tu espérais le jeu ultime, en effet... Mais pour ce défouler et avoir l'air bien ridicule (lol), c'est le jeu idéal pour les fans de DBZ.

Les fans du manga risquent d'être déçus. Les joueurs occasionnels ou les plus jeunes apprécieront peut-être.

Plus d'infos dans mon test complet sur http://peace-and-geek.blogspot.fr/2012/10/test-dragon-ball-z-for-kinect.html

Publier un commentaire