7 juin 2013

[Review] "The Last of Us", le test PS3

THE LAST OF US |  SCEE
Disponible dès le 14 juin 2013 sur PS3 -- Test effectué à partir d'une version review.

Le monde que nous connaissons n’existe plus. L’humanité a été infectée par un virus transformant les hommes en bêtes sanguinaires. Vous incarnez Joel durant son périple à travers des États-Unis dévastés. Accompagné d’Ellie, une jeune fille aussi brave que fragile, vous devrez lutter pour survivre et échapper aux infectés, mais surtout aux hommes restants que la soif de vivre a rendus fous...

Une chose est certaine, une fois que vous aurez joué à The Last of Us, le monde du jeu vidéo ne vous semblera plus jamais le même. Touchant à plusieurs genres et les sublimant tous, The Last of Us semble réunir dans un seul jeu le meilleur de ce qui a été fait à ce jour. A la croisée des chemins entre le survival horror, le jeu d'action et le jeu d'aventure, le dernier (dans tous les sens du terme) bébé des studios Naughty Dog sur PS3 cloture magistralement cette génération avant d'entrer de pieds fermes dans la prochaine, l'ère de la Playstation 4
.

The Last of Us c'est avant tout une ambiance. Et dès les premières minutes de jeu vous allez très vite comprendre ce que sera votre lot durant la vingtaine d'heures qu'il vous faudra pour terminer une première fois le mode histoire. Le scénario a ici été peaufiné jusqu'à l'extrême, et chaque séquence peut véritablement venir tout bouleverser. Rien n'est prévisible, rien n'est garanti. Soyez-en bien contient. Dès la scène d'introduction d'ailleurs, alors que l'on pense connaitre l'issue, le jeu vous prend aux tripes et balaye tous vos repères, pour vous emmener là où vous ne l'attendiez pas. Je n'avais, volontairement, rien voulu savoir ni du scénario, ni concernant d'éventuelles révélations avant d'y jouer, pour ne pas gâcher, d'une manière ou d'une autre, l'aventure qui m'attendait avec The Last of Us. Et pour le coup j'avais été bien inspiré. L'expérience fut intense, jouissive et plus que jamais inoubliable. C'est bien pour cette raison que très peu d'éléments (visuels, bandes annonces etc...) avaient été dévoilés sur Deep-blu.com avant aujourd'hui. Même si je doute que beaucoup d'entre vous aient su resté aussi patient et ignorant que moi jusqu'à la sortie du jeu en magasins, ce que je peux parfaitement comprendre, Sony ayant de toutes manières tout fait pour que l'on parle de ce titre, et ce depuis de nombreux mois.


The Last of Us c'est bien sur une ambiance, mais c'est aussi une réalisation exemplaire. Sans aller jusqu'à dire que Naughty Dog nous livre ici le plus beau jeu jamais proposé sur consoles, nous sommes ici en présence d'un titre de légende, qui bénéficie de tout le savoir faire de ces studios devenus LA référence, depuis le premier épisode Uncharted. C'est splendide d'un bout à l'autre. Que ce soit les personnages, magnifiquement animés et jouissant d'un rendu hyper réaliste en gros plan, ou encore les décors et lieux traversés qui nous émerveillent à chaque instant, grâce entre autres à une gestion de la lumière remarquable. Et que dire de la B.O. de ce jeu! Grâce au superbe press kit envoyé par l'éditeur, je peux écouter ces mélodies même une fois la console éteinte. Ces thèmes restent en tête, tout comme l'aventure d'ailleurs. Ils ne vous quittent plus. Et rares sont les titres qui parviennent à autant imprégner (presque obséder devrais-je dire) un joueur. Là où Naughty Dog fait également très fort, c'est dans la prise en main. Cette dernière est loin d'être aussi "nerveuse" que dans un Uncharted par exemple. Votre personnage semblera ici plus lourd, plus maladroit même par moments, tout en ne faisant jamais la moindre concession sur la précision ou la réactivité. Ce choix délibéré de ne pas nous livrer de "super héros", est lié au fait que ce jeu ce veut avant tout immersif, afin de proposer aux joueurs l'expérience la plus intense et inoubliable possible. Et là aussi, c'est un pari totalement réussi. J'ai une certaine expérience du jeu vidéo, et j'ai bien du mal à trouver le moindre titre pouvant tenir ici la comparaison. Tant en termes de contenu ou scénario, qu'en termes de réalisation. Sachez aussi que Naughty Dog a prévu plusieurs niveaux de difficulté, allant de facile à difficile, avec un mode encore plus extrême qui se livrera à vous une fois l'aventure bouclée une première fois. Un mode Game+ viendra également s'ajouter.


Je tiens à préciser que si je suis resté relativement vague sur le contenu que propose The Last of Us, cela fut volontaire afin de ne pas vous gâcher l'expérience, véritablement grandiose, qui vous attend. Sachez enfin qu'y gouter c'est à coup sur en devenir accro. Vous n'aurez dès lors plus qu'une seule obsession: jouer à The Last of Us, jusqu'à ce que vous ayez atteint le terme, et même au-delà...


●  Réalisation exemplaire
●  Scénario captivant et surprenant
●  Ambiance magistrale
●  Rejouabilité intéressante
●  Mode multi basique mais efficace
●  Loadings parfois un peu longs
●  DLC's (payants) annoncés...
●  
●  
●  

1 commentaires:

oh que ça me tente bien tout cela !

Publier un commentaire