27 oct. 2013

[Arrivage] Unboxing "Saint Seiya Brave Soldiers" Collector Jap + premières impressions

Ceux me suivant sur Instagram le savent déjà, j'ai reçu il y a quelques jours l'édition collector japonaise de Saint Seiya Brave Soldiers (PS3 uniquement). L'occasion pour moi de vous proposer un déballage en bonne et due forme de ce joli "Pegasus Box", ainsi que de vous livrer au passage mes premières impressions sur ce jeu, très attendu par les nombreux fans de la saga culte de Masami Kurumada.

Coté contenu tout d'abord, une fois la boite en carton d'emballage ouverte, représentant le coffre de l'armure de Pégase portée par Seiya, on découvre à l'intérieur le jeu ainsi que la boite renfermant la figurine Myth Cloth EX de Pégase exclusive (armure V2 "True Color Edition"). J'attendrai la version européenne de ce collector pour la déballer. Les vrais collectionneurs de Myth Clothes Saint Seiya le savent bien, ce sont les versions Jap en boite qui prennent le plus de valeur. Je la laisse donc dans son emballage d'origine, scellé. Pour découvrir la figurine "en action", je vois invite à visiter ce lien. Des clichés persos de la figurines suivront le moment venu

La boite du jeu n'a rien de particulier, et on trouve à l'intérieur un livret en couleur (qui sera très probablement chez nous en noir et blanc) illustrant en détails les diverses fonctions et modes de jeu. Dans le livret (j'ai d'abord cru que le code était absent...) on trouve un feuillet avec un code permettant de télécharger les bonus liés à cette édition, avec le personnage de Shion en armure d'or du Bélier, un skin pour Seiya en armure V2 "True Color Edition", et un lot de thèmes pour le XMB de la PS3 (une dizaine, statiques malheureusement).

N'hésitez pas à cliquer sur les images pour les afficher en grand format.





Le contenu de cette édition est strictement identique à celle qui sera proposée chez nous lors de la sortie du jeu en Europe le 22 novembre prochain.


Mes premières impressions...

Cela fait maintenant plusieurs jours que je me suis plongé dans Saint Seiya Brave Soldiers. Étant fan du manga, j'attendais ce jeu avec une extrême impatience depuis son annonce officielle par Namco Bandai, il y a de ça plusieurs mois. Probablement plus que tous les blockbusters de cette fin année (GTA5, AC4, Call of Duty...). Je reste cela dit conscient que ce titre s'adresse exclusivement aux fans, et que le joueur lambda n'y trouvera pas le moindre intérêt/plaisir s'il ne connait rien de l'univers de Seiya et des autres chevaliers du Zodiaque. C'est donc dans cette esprit que je me suis lancé dans l'aventure.

Une chose est certaine, Saint Seiya Brave Soldiers ne s'inscrira pas dans la légende des jeux de combat sur console. Pour le coup, ce n'est une surprise pour personne, j'en suis sur. On est ici face à un titre plus proche des bases du genre, rudimentaire même pourrais-je écrire, avec des combos on ne peut plus simples et des enchainements se limitants bien souvent à quelques projections (sauf pour les meilleurs persos). Rien de plus. Les coups "spéciaux" font eux aussi dans l’élémentaire, et les fans, de ce point de vue là, risquent même de préférer "Sanctuary Battle", que je trouve plus complet en terme de palette de coups. Les Big Bang sont toujours présents, mais là aussi, leur déclenchement (touche R2) fera regretter aux fans la "complexité" de Sanctuary Battle.


Les combats m'ont semblés plus corsés que dans le précédent, surtout en mode Histoire où il est impossible de configurer la difficulté ou encore les nombres de round. Chaque affrontement s'y déroule donc en 2 rounds gagnants, et c'est parfois TRES chaud pour venir à bout de certains adversaires redoutables. Vous maudirez plus d'une fois les dieux, vous pouvez me croire. Dans les autres modes par contre (Vs, Tournoi Galactique...), la difficulté est gérable et la durée des combats également.

Globalement, comme je le disais plus haut, la palette est plutôt restrictive, avec des attaques que vous allez enchainer jusqu'à la victoire, à condition d'en trouver une qui fait mouche. Tenter les attaques spéciales ou Big Bang est souvent très risqué, et toute erreur est alors sanctionnée directement par un enchainement meurtrier de votre adversaire. Les chevaliers peuvent à présent ce téléporter derrière vous, et ils en abusent. Les commandes de bases sont rudimentaires, avec carré et triangle pour des coups moyens ou forts, rond ou L2+rond pour attaquer en force (genre météores ou comète de Pégase), L1 pour la garde (qu'il est impossible d'activer si vous n'avez pas anticiper l'attaque de votre adversaire...), L2+ une touche pour riposter, et la touche R2 pour les Big Bang. Pour ce dernier il vous faut être quasiment au corps à corps, avec les risques que cela comprend car certains big bang demande du temps. Enfin, R3 vous permet de faire exploser votre cosmos et d'atteindre le 7ème sens (ainsi que d'accessoirement briser la garde de votre adversaire), et X sert d’esquive, ou encore d'accélération et de saut (pas évident à gérer car cela me parait presque aléatoire).


Dans le déroulement, vous débutez avec la trame du Sanctuaire et des 12 chevaliers d'or. Une fois Saga de Gémeaux vaincu, vous accéderez au chapitre Poséidon, puis au chapitre Hadès. Après avoir battu un chevalier, un général ou un spectre (qu'il vous faudra parfois vaincre jusqu'à 3 reprises pour en venir à bout), ce dernier sera généralement ajouté à votre "Character Select" dans les autres modes de jeu. Les différentes armures des chevaliers de bronze se débloqueront elles aussi au fur et à mesure de votre progression. Une surprise vous attend cela dit tout au bout, face à Hadès, avec Athéna en armure! Pour arriver jusque là, comptez entre 6 et 8 heures de jeu tout de même. Attendez-vous à quelques combats âpres. La meilleure technique est bien souvent de se protéger, de fuir ou d'attendre une faiblesse dans le jeu de votre adversaire qui ne vous laisse aucun répit (vulnérable par exemple quand il concentre son cosmos), et d'attaquer à ce moment là, sans être trop gourmand. Tenter le big bang est souvent très risqué et ne rapporte pas autant qu'on pourrait l'imaginer. Par contre, si vous désirez décrocher un rang S dans chaque segment, cette technique est à proscrire. Le meilleur chevalier reste une fois encore Ikki, dévastateur mais peu présent durant les 3 arcs malheureusement.

En conclusion: Globalement je dois dire que je n'ai pas été impressionné par ce nouveau Saint Seiya sur PS3. C'est joli, sans plus, complet au niveau des persos (avec de nombreux DLC en approche pour encore étoffer le casting), mais moins addictif que "Sanctuary Battle" dans sa conception, même si le jeu balaye une trame bien plus vaste et complète, cela ne fait aucun doute. La prise en main est à la fois simple et complexe, car maitriser le timing et la stratégie durant les combat demandera un peu de temps, pour peu que les combats montent en intensité. Je regrette profondément l'absence des musiques officielles du D.A. (qui étaient pourtant présentes pour Sanctuary Battle en version Jap), les séquences de transitions utilisant des images fixes d'époques mais aucune animation, des parties totalement zappées (Shun ne peut par exemple pas utiliser ici sa tempête/tornade nébulaire, cette partie nous étant juste racontée) etc... Bref, Saint Seiya Brave Soldiers contentera les fans les moins exigeants, en décevra probablement beaucoup, mais au final le jeu se fera malgré tout indispensable pour tous ceux ayant un jour vibré en regardant "Les Chevaliers du Zodiaque".

3 commentaires:

Le coté fan-service avant tout, on s'y attendait un peu... mais ca ne m’empêchera pas de succomber à l'appel de ce titre le 22 novembre! :-)

la version japonaise contient-elle les sous-titres anglais ?

Non, aucun sous titres malheureusement...

Publier un commentaire