12 janv. 2014

[Review] "Alata" (Out in the Dark), le test Blu-ray

Nimer, un étudiant palestinien réfugié clandestinement à Tel-Aviv, rêve d'une vie meilleure à l'étranger. Une nuit, il rencontre Roy un jeune avocat israélien. Ils s'éprennent l'un de l'autre. Au fil de leur relation, Nimer est confronté aux réalités cruelles de la communauté palestinienne qui rejette son identité, et de la société israélienne qui ne reconnaît pas sa nationalité. Sur fond de lutte familiale, politique et sociale, Nimer doit choisir entre son désir d'ailleurs et son amour pour Roy...

Sur font de conflit israélo-palestinien, "Alata" nous présente deux garçons attachants, épris l'un de l'autre, mais dont l'union est politiquement impossible. L'un est israélien et libre, l'autre est palestinien et risque la peine de mort. Le spectateur assiste impuissant à cet amour viscérale et poignant, ainsi qu'à leur douleur, insoutenable. Loin des libertés que nous vivons en Europe (aussi polémiques soient-elles), bafouant les droits de l'homme les plus élémentaires, être gay palestinien en 2013 est une chose impossible. Au delà de l'intelligence du récit, les deux acteurs principaux livrent un jeu d'un réalisme fascinant. Parfaitement crédibles, sensibles et bouleversants à la fois, les deux hommes portent le film sur leurs épaules et offrent aux spectateurs une histoire pleine d'émotion et d'humanité. Au-delà des clichés, "Alata" est un film mature et assurément vivant, évocateur d'une réalité tout bonnement inadmissible à notre époque.

VERDICT : Tour à tour attachant, bouleversant et révoltant, "Alata" est un film qui dresse le portrait, sans tabou, d'un amour impossible et pourtant tellement vrai, au milieu d'une réalité géopolitique insoutenable. Être gay en 2014 en Palestine vous condamne à la peine de mort... Nicholas Jacob et Michael Aloni livrent une interprétation remarquable, fascinante de réalisme et d'intensité, offrant au film une véritable âme inaltérable. Coté technique, ce Blu-ray affiche un rendu HD soigné, souligné par des contrastes et une définition sans faille. Les pistes audio se montrent quant à elles redoutablement immersives, surtout en VO (hébreu 2.0 et 5.1). La version française (2.0 et 5.1) profite elle d'un excellent doublage, mais se montre plus frontale. Paysage surround parfois étrange et inapproprié. Pour ce qui est des bonus, vous trouverez sur le Blu-ray un entretien formel avec les acteurs, un lot de scènes coupées ainsi que la bande annonce. Le coffret renferme également un livret informatif ainsi qu'un DVD du film "Invisibles" de Yariv Mozer, sur la condition des jeunes gays palestiniens réfugiés en Israël.
ALATA (OUT IN THE DARK), disponible dès le 10.12.2013 en Blu-ray et DVD chez OutPlay.

0 commentaires:

Publier un commentaire