3 févr. 2014

[Review] "Tomb Raider: Definitive Edition", le test PS4

TOMB RAIDER DEFINITIVE EDITION | SquareEnix
Disponible dès le 31.01.2014 sur PS4 et XOne -- Test effectué à partir d'une version review.

Tomb Raider Definitive Edition est un jeu d'action et d'aventure qui voit une jeune Lara Croft inexpérimentée devenir une combattante endurcie pour survivre. Cette toute nouvelle version conçue spécifiquement pour PlayStation 4 (et Xbox One) propose une Lara plus détaillée que jamais et un univers de jeu ultra réaliste.


J'avoue que je n'avais pas été jusqu'au bout de Tomb Raider lorsque j'avais reçu le titre sur PS3. Trop de sorties en même temps, et donc, comme trop souvent, l'obligation de mettre un jeu de coté pour passer à un autre, en se promettant toutes fois d'y revenir un peu plus tard (chose que je fais finalement rarement, faute de temps...). L'annonce de Tomb Raider Definitive Edition sur PS4 (et X-Box One, mais vu que cette dernière n'est toujours pas sortie en Belgique, c'est donc une quasi exclu PS4 en Belgique) fut donc une excellente nouvelle pour moi, cela me donnant enfin la chance de terminer cette aventure grandiose, signant la renaissance de la plus célèbre des aventurières vidéo-ludiques, Lara Croft. Une version Next Gen c'est aussi l'occasion de profiter d'un travail de relooking graphique non négligeable (je vous invite à visionner la vidéo plus bas sur cette même page pour constater l'évolution flagrante entre les versions PS3 et PS4), avec également au passage l'ajout de quelques extras par rapport à la version précédente (Definitive Edition inclus tous les DLC proposés à ce jour). Next Gen mise à part, en terme d'aventure et de gameplay, Tomb Raider est un modèle du genre, ayant su totalement faire table rase du passé (qui n'a jamais pesté sur Tomb Raider à l'époque de la PSone?!) pour nous offrir un concept entièrement revu et corrigé, surtout en terme de prise en main. Lara est à présent fluide et agile, à la façon d'un Nathan Drake (Uncharted), pour un plaisir de jeu sans comparaison. Le jeu intégre également de nombreuses quêtes annexes en parallèle de la trame principale, sachant distrayez le joueur et lui offrir divers challenges secondaires. La collecte d'objets sera par exemple un vrai défi pour les trophy-addicts. Un dernier mot en faveur de cette version PS4 pour vous dire qu'elle offre une résolution native en 1080p et 60fps, là où la version X-box One affiche (seulement) du 30fps, soit 2x moins d'images par seconde. La version PS4 est donc celle à privilégier si le choix s'offre à vous.



Du coté des petits reproches (car soyons honnêtes, il n'y a que peu de chose à reprocher à ce Tomb Raider Definitive Edition, on soulignera la relative répétitivité des missions, ou encore le coté parfois fastidieux de la chasse aux matériaux (pour ma part en tous cas). J'ai également trouvé étrange - et cela était déjà le cas avec la version PS3 - qu'après avoir nettoyé entièrement certaines zones de leur faune, des créatures (agressives bien sur) reviennent malgré tout et ce en boucle). Ceci bridant quelque peu le coté exploration de certains lieux. Mais là je chipote, je vous l'accorde. Enfin, et les trophy-addicts me comprendront j'en suis sur, décrocher le Platine ici (comme dans TR sur PS3 d'ailleurs, puisque ce sont les mêmes trophées) relève vraiment de l'exploit si on s'y attaque sans aucune aide (collecte exhaustive de documents, reliques, etc...). Heureusement, des guides existent et je compte bien en abuser lors d'un second run!
 

1 commentaires:

Ah ça ça fait plaisir, en plus tu essayes de le platiner, je suis trop content et te souhaite bonne chance !

Publier un commentaire