15 avr. 2014

[Review] "Lego The Hobbit", le test PS4

LEGO THE HOBBIT | Warner Bros. Games
Disponible dès le 11.04 sur PS4, PS3, Vita, WiiU, 3DS, 360, One et PC -- Test effectué à partir d'une version éditeur.

Les créateurs du jeu LEGO Le Seigneur des anneaux nous offrent aujourd'hui LEGO The Hobbit, le jeu vidéo inspiré des deux premiers films de la trilogie "The Hobbit" de Peter Jackson. Les joueurs pourront ainsi revivre leurs scènes préférées de ces deux films, et suivre le Hobbit Bilbon Sacquet, recruté par le magicien Gandalf, dans sa quête pour aider Thorin Écu-de-Chêne et sa compagnie de Nains. En effet, le pauvre Bilbon se voit contraint de quitter sa douce Comté pour se lancer dans un périple à travers la Terre du Milieu. Sa mission ? Aider les Nains à reconquérir leur royaume perdu d'Erebor, sous la Montagne Solitaire. Au cours de cette aventure, il croisera la route de féroces Trolls, de dangereux Orques et, bien entendu, de Gollum et de son précieux anneau...


Chez Lego, les jeux vidéo se suivent et se ressemblent. Et c'est tant mieux! Après nous avoir servi l'an dernier un excellent épisode "Le Seigneur des Anneaux" (on mettra de coté le jeu "Lego The Movie" sorti plus tot cette année, quelque peu à part), c'est à présent à la nouvelle trilogie de Peter Jackson de recevoir les honneurs d'une adaptation en jeux vidéo: The Hobbit. Le concept reste globalement le même, avec un monde "ouvert" dans lequel farfouiller et s'éclater entre deux missions de la quête principale, une durée de vie solide, sans oublier un casting plus qu’exhaustif, qui ravira à coup sur les fans de figurines Lego (dont je fais bien évidement partie). Coté gameplay, rien ne change ici ou presque. Des coups chargés font leur apparition, ainsi que des attaques en duo. Cela permettra de mieux appréhender certains combats douloureux, et surtout de rompre quelque peu la monotonie d'un concept ayant certes fait ses preuves, mais commençant tout même à dater (les habitudes c'est bien, mais au bout d'un moment ça lasse...). Les bourrins parmi vous pourront toujours s'en donner à cœur joie, le jeu laissant une fois encore la part belle à la démolition. Une activité vivement conseillée même. Coté ambiance, la formule ne change là non plus pas d'un pouce, même si j'ai trouvé l'humour un peu moins présent ici que dans les épisodes passés. On assiste une fois encore à un très joli spectacle, la Playstation4 assurant techniquement pour nous offrir un rendu remarquable, où cinématiques et séquences de jeu se confondent totalement en 1080p. Les fans des films seront quant à eux ravis d'apprendre qu'une fois encore les personnages du jeu bénéficient d'un doublage intégrale et avec les vraies voix françaises. Immersion totale garantie! Concernant la durée de vie, comme à chaque fois, il vous faudra terminer chaque niveau à deux reprises pour tout débloquer, sans compter sur les innombrables quêtes annexes parsemant le jeu, servant à collecter tous les kits, briques et personnages. Les chasseurs de trophées seront servis.



Comme à chaque fois qu'un jeu Lego sort, la liste des reproches à formuler se trouve être la même, ou presque. Je vous éviterai donc ici de vous relister tous les petits éléments perfectibles, bien que certains semblent avoir bénéficié pour le coup d'un soin plus minutieux, comme l'impression de perspective (on loupe en effet plus rarement ses sauts qu’auparavant), ou la variété d'action lors des combats, par exemple (voir le paragraphe précédent). La lisibilité semble elle aussi avoir bénéficié d'une plus grande attention, mais il reste encore du boulot, la caméra n'étant pas toujours au top malheureusement. Enfin, et c'est peut-être le plus étonnant, le jeu n'est pas ici présenté dans sa version "intégrale", puisque seuls les deux premiers volets de la trilogie The Hobbit se trouvent ici intégrés. Il faudra attendre la fin de l'année pour voir débarquer (sous forme de DLC) les derniers chapitres, ceux dédiés au troisième et dernier film. Si on comprend qu'il faut concerver un certain mystère sur la fin de l'histoire au cinéma, on peut cependant s'intéroger sur le fait que ledit DLC sera ou non payant. Nul doute que quelques euros seront nécessaires pour y avoir accès, faisant donc de ce Lego The Hobbit le titre le plus cher de la marque jusqu'à ce jour.
 

0 commentaires:

Publier un commentaire