14 avr. 2014

[Review] "The Hobbit: La désolation de Smaug", le test Blu-ray 2D/3D

Après avoir survécu à un périple inattendu, la petite bande s'enfonce vers l'Est, où elle croise Beorn, le Changeur de Peau, et une nuée d'araignées géantes au coeur de la Forêt Noire qui réserve bien des dangers. Alors qu'ils ont failli être capturés par les redoutables Elfes Sylvestres, les Nains arrivent à Esgaroth, puis au Mont Solitaire, où ils doivent affronter le danger le plus terrible - autrement dit, la créature la plus terrifiante de tous les temps qui mettra à l'épreuve le courage de nos héros, mais aussi leur amitié et le sens même de leur voyage : le Dragon Smaug...

L'attente fut longue depuis la vision du Blu-ray 2D/3D de The Hobbit: An Unexpected Journey, mais voici enfin la suite qui nous arrive à son tour en Blu-ray 2D/3D (en attendant très probablement une version longue inédite dans les prochains mois, comme ce fut le cas avec le premier chapitre de la trilogie The Hobbit (voir notre test du Blu-ray 2D/3D de la version "Extended cut"). Dans ce chapitre 2, le voyage se poursuit pour notre groupe de nains chapeauté par Gandalf le gris, et accompagné de Bilbon le hobbit. Leur périple touche bientot à sa fin. La montagne est en vue, et la tanière du dragon Smaug également. Ce sera l'occasion pour nos amis de faire de nouvelles rencontres, dont certains visages familiers, parmi lesquels l'archer elfe Legolas (présent au casting de la trilogie "Le Seigneur des Anneaux"), que l'on reverra d'ailleurs dans le chapitre final (prévu en salles fin 2014), soyons-en certains. Cet épisode de transition se montre, tout comme son prédécesseur d'ailleurs, remarquable d'intensité et de maitrise, tant sur le plan visuel que narratif. Les scènes mémorables succèdent les unes aux autres, et le spectacle est tout simplement grandiose. Une fois encore Peter Jackson (que l'on aperçoit furtivement dans le premier plan du film) nous prouve son remarquable talent à projeter l'oeuvre de Tolkien en images. Plus que jamais la Terre du Milieu nous apparait ici fascinante. Une fois de plus l'attente va nous paraitre interminable jusqu'au dénouement final, mais soyons certain que ce dernier volet d'une formidable et déjà légendaire hexalogie signé par Peter Jackson, sera à couper le souffle.

VERDICT : Peter Jackson maitrise son art et l'oeuvre de Tolkien à merveille. Ce chapitre 2 de la trilogie The Hobbit nous livre une fois encore un voyage inoubliable en Terre du Milieu, jusqu'à la tanière du dragon Smaug. Bien sur il nous faudra encore attendre une année pour en découvrir le dénouement final, mais ce chapitre est assurément un volet majeur, passionnant et captivant, de bout en bout. Coté technique, WHV nous livre un master Full HD splendide, affichant des contrastes affutés et une définition exemplaire. On se délecte du spectacle, en 2D comme en 3D. La version 3D se présente sur 2 disques, pour une expérience littéralement envoutante. Effets de profondeur impeccablement maitrisés, jaillissements ponctuels mais redoutablement efficaces, rien ne manque pour en faire un modèle du genre. Une expérience 3D à vivre absolument! Pour ce qui est des pistes audio, version originale et version française nous sont livrées l'une et l'autre en DTS-HD Master Audio 7.1. Bien que la VF soit tout aussi grandiose en termes d'immersion, j'ai malgré tout trouvé la VO plus précise et affutée, avec entre autres un placement des dialogues plus juste me semble-t-il, et un équilibre avant-arrière mieux maitrisé. En ce qui concerne les extras, un quatrième disque Blu-ray leur est ici intégralement consacré, avec quantité de modules: vidéos de production, interviews, making of, clips et bandes annonce. Il ne manque rien. J'ajouterai enfin le présence d'un fourreau holographique pour cette édition Blu-ray 2D/3D.
THE HOBBIT: LA DESOLATION DE SMAUG, disponible dès le 16.04 en Blu-ray 2D/3D et DVD chez WHV.

0 commentaires:

Publier un commentaire