4 juin 2014

[Review] "Murdered Soul Suspect", le test PS4

MURDERED: SOUL SUSPECT | SquareEnix
Disponible dès le 05.06.2014 sur PS4, PS3, One, 360 et PC -- Test effectué à partir d'une version éditeur.

Quand Ronan O’Connor, un détective au passé mouvementé, intervient sur un cambriolage, sa vie est amenée à une fin prématurée par un tueur brutal et implacable. Choqué de se retrouver dans l'au-delà, son seul moyen pour échapper au purgatoire est de découvrir la vérité sur son assassin, de le traquer et de le traduire en justice en utilisant ses nouvelles capacités surnaturelles...


Présenté discrètement par Sque Enix il y a quelques mois de ça, puis quasiment passé sous silence jusqu'à l'annonce d'une Édition Limitée il y a quelques semaines à peine, Murdered: Soul Suspect (MSS) est quoiqu'il en soit bel et bien là, sur old et new gen qui plus est (ainsi que sur PC). Alors que vaut ce thriller vidéo-ludique presque passé inaperçu, avec pourtant un sacré potentiel scénaristique? Je dois vous avouer que je suis directement tombé sous le charme de MSS dès l'annonce faite par Square Enix à l'E3 l'an dernier. Le concept d'un inspecteur "fantôme" enquêtant sur son propre meurtre avait su captiver mon attention. Malheureusement peu de visuels et moins encore de trailers furent diffusés (sauf durant les dernières semaines, pour les plus attentifs d'entre nous...), ce qui n'est pas généralement synonyme de titres d'exceptions. Pourtant, MSS présente bons nombres d'atouts et même pas mal d'originalité si on prend la peine de s'y attarder. J'y ai joué pas mal d'heures ces derniers jours afin de vous livrer un avis tout à fait objectif, et pas juste une vague impression basée sur une paire d'heure manette en main. Je peux même dire que j'ai totalement accroché à l'ambiance de ce jeu plutôt atypique. Alors que la tendance actuelle est davantage aux jeux d'action sanglants et à une extermination de démons ultra volante, MSS se positionne totalement à l’opposée en nous livrant un titre quasiment sans la moindre violence (du coté du gameplay, car pour le reste on se lance quand même à la poursuite d'un serial killer hyper sadique...). Les quelques rares phases de "combat" se règleront par de simples QTE, mais le jeu est très loin de se baser sur ces dernières! Le principe de MSS est assez simple en fait. Vous enquêtez, vous collectez des preuves, vous émettez des hypothèses, vous suggérez ou suscitez certaines pensées ou actes auprès des vivants, et vous solutionnez vos enquêtes. Tout cela ayant pour seul et unique but de confondre et neutraliser un terrible tueur en série commettant des crimes violents dans la petite ville de Salem. Pour y parvenir vous ne serez pas seul, puisqu'une jeune médium vous accompagnera durant une bonne partie de l'aventure. Elle vous permettra d'accéder à certains lieux, mais aussi d'avancer dans votre enquête car elle est elle-même recherchée par le tueur. Vous pourrez également posséder certains animaux pour accéder à des secrets en hauteur. Les aptitudes de Ronan en tant qu'esprit évolueront elles aussi durant l'aventure, avec par exemple la possibilité de faire apparaitre ou d'effacer certains objets, ou encore de vous téléporter, ce qui simplifiera bien des choses le moment venu... Les lieux visités sont relativement variés, avec l'église, le cimetière, le commissariat, le musé, l’hôpital psy, le vieux tribunal etc... Le terrain de jeu reliant ces différents sites n'est pas hyper vaste, mais les activités y sont néanmoins nombreuses (pour ceux qui prendront la peine de tout collecter et de résoudre tous les mystères). On soulignera aussi un bon doublage FR, un rendu visuel correct (sans plus), et un trophée platine particulièrement accessible (je sais que vous êtes nombreux à convoiter ce genre de récompense). Pas de niveau de difficulté ici, le jeu ne le justifiant pas vraiment. Seules vos facultés d'observation et de déduction seront vos armes dans Murdered: Soul Suspect. Un jeu qui mérite le détour, avant tout pour son ambiance, et offrant une durée de vie correcte, avec une bonne dizaine d'heures au compteur.



Même si je suis tombé sous le charme de l'ambiance proposée par Murdered: Soul Suspect, je dois néanmoins avouer que le jeu n'est pas exempt de tous reproches, loin de là. Techniquement tout d'abord, on est ici clairement en-deçà de ce que la PS4 peu proposer en terme de résolution graphique. C'est agréable, mais sans plus. Les personnages profitent d'un rendu honorable, mais dès que l'on s'approche un peu trop près des murs, les choses se gâtent drastiquement. La maniabilité souffre également d'une trop grande rigidité, et la restriction des actions possibles rend parfois les choses laborieuses, pour ne pas dire de temps en temps pénibles. Coté gameplay, les choses souffrent là d'une inévitable répétition, qui donne à chaque enquête un sentiment de copier/coller. L'absence d’innovation sur le long terme rend du coup la progression extrêmement répétitive. MSS est donc à aborder de façon séquentielle et non d'une seule traite. Heureusement, le scénario évolue et tient la route, tenant le joueur en haleine jusqu'à la révélation finale. J'ai aussi regretté qu'aucune carte des lieux ne soit présente. Pas qu'il soit difficile de se repérer, mais une carte aurait pu aider afin de dénicher certains recoins ou objets cachés par exemple. Les indicateurs de "graffitis occultes" ne sont pas non plus toujours très clairs, nous obligeant parfois à longer bêtement les murs jusqu'à trouver leur emplacement et pouvoir les révéler. J'ai également rencontré quelques bugs, comme un dialogue totalement muet et sans sous titres non plus (?), un objectif de mission qui est resté le même dans le menu jusqu'à la fin: "sortir du grenier", et un plantage du jeu qui m'a ramené vers le menu principale lors de ma première partie (j'ai du avancer plus vite que l’installation en cours du jeu je suppose). Enfin, le parti pris de l'investigation avant tout, mettant de coté l'aspect "action" ne plaira pas à tout le monde, même si personnellement j'ai pris beaucoup de plaisir à faire ce jeu, me rappelant de bons moments passés sur des titres comme "Heavy Rain" ou "Beyond Two Souls" (le coté QTE en moins).
 




 

0 commentaires:

Publier un commentaire