4 sept. 2014

[NEWS] La Xbox One sort (enfin) en Belgique

Dix mois après le reste du monde, la console nouvelle génération de Microsoft, la Xbox One, arrive enfin (officiellement) en Belgique ce vendredi 5 septembre 2014, ainsi que dans une vingtaine d'autres pays considérés comme "secondaires" pour la marque (Suisse, Japon, Russie...). L'occasion pour Deep-blu.com de faire le point sur cette "nouvelle" machine et de vous présenter son line-up de lancement.

Cela me fait vraiment bizarre d'écrire sur la sortie d'une "nouvelle" console, alors que cette dernière est déjà disponible depuis presque un an chez nous via l'import. Toutes les enseignes en Belgique (Fnac, Carrefour, MediaMarkt...) ont pu se procurer des consoles via la France, l'Allemagne ou encore l'Angleterre, puisque la Xbox One était déjà disponible dans ces Pays (entre autres) depuis la fin de l'année dernière (22 novembre 2013). Chose d'autant plus étrange puisque la Playstation 4 est elle disponible chez nous depuis presque un an maintenant (29 novembre 2013), officiellement bien sûr, et que les joueurs ont donc déjà pris leurs repères dans la Next Gen. Difficile donc pour Microsoft de communiquer sur cette sortie comme étant un événement. Néanmoins, la marque compte bien frapper fort, et espère même faire le buzz médiatique avec cette annonce.

Alors que devons-nous attendre le 5 septembre exactement en Belgique? Pour ceux ayant pré-commandé leur console en 2013 (avant le report), ils recevront une édition "Day One" avec l’accessoire Kinect, une manette "Day One Edition", les jeux Forza 5 ainsi que Fifa 15 (disponible le 25 septembre) en versions dématérialisées, au prix de 499€. Les autres pourront, au choix, se procurer une console avec Kinect (499€), ou sans Kinect (399€), mais avec également les deux jeux pré-cités offerts. Au niveau des jeux et accessoires disponibles au lancement, le catalogue complet de la Xbox One sera bien sur disponible (officiellement), avec donc des prix maximum conseillés cette fois. Ce qui évitera à certains revendeurs d'en profiter au passage. Dead Rising 3, Forza Motorsport 5, Ryse, TitanFall... Nous vous présenterons bien évidement ces jeux en détails prochainement sur Dee-blu.com, dès réception des exemplaires de test envoyés par Microsoft.


Un retard justifié...

La raison du "retard" dans le planning de sortie de la console sur le territoire belge (10 mois quand même après le reste du globe quasiment), entre autres, a été expliqué par des problèmes liés à la localisation linguistique de la machine. La Belgique étant divisée en deux parties, avec au sud la partie francophone et au nord la partie néerlandophone. C'est justement cette dernière qui posait problème, le Néerlandais n'étant pas une langue évidente à programmer sur le capteur Kinect semble-t-il (pourquoi ne pas avoir tout simplement laissé l'anglais comme langue de base et de proposer plus tard une mise à jour pour certaines langues?). Quoiqu'il en soit, l'accessoire a été abandonné par Microsoft dans ses packs depuis lors, afin de gagner en puissance et ainsi pouvoir rattraper de son retard face à sa concurrente, la PS4. L'autre raison invoquée, plus discutable, serait liée à des problèmes de stock. Microsoft ayant préféré éviter la pénurie. On y croit moyen à celle là... Surtout quand on sait que Microsoft a décidé de réduire la cadence de production de moitié dans ses usines vu que les stocks ne s'écoulaient pas comme escompté dans les magasins. Il faut néanmoins saluer le fait qu'aucune rupture de stock n'a jamais été signalée pour la Xbox One (contrairement à la PS4).

Bilan mondiale mitigé

Dix mois après sa sortie dans le monde sur les territoires considérés comme "majeurs" par la firme de Richmond, le bilan des ventes de la Xbox One est loin d'être à la hauteur des attentes de la marque américaine. La sortie de la PS4 au même moment dans le monde (à l'exception du Japon où elle est sortie en Février 2014) n'a pas aidé. A l'heure actuelle, plus du double de Playstation 4 aurait été vendu aux consommateurs (et non distribué aux revendeurs), avec le cap impressionnant de 10 millions d'unité déjà écoulées par Sony en date du 1er aout 2014. Un record absolu en la matière.


Les raisons de ce retard commercial pour Microsoft face à Sony sont multiples (erreurs de communication, positionnement tarifaire trop élevé, bundles inadaptés...), et nous ne reviendrons pas ici plus en détails sur ces dernières, dont nous vous avons déjà parlé à plusieurs reprises. Le souci majeur pour Microsoft est à présent de redresser la barre, du mieux possible en tous cas, face à son rival japonais. Le nouveau positionnement tarifaire (sans Kinect et à présent vendu au même prix que la PS4) de la console Xbox One devrait aider, et les futurs bundles avec un jeu offert devraient également être plus attractifs. Mais la vraie question reste de savoir s'il n'est pas déjà trop tard. Car même sur ses terres, aux États-Unis, la Xbox One ne décolle toujours pas et est systématiquement devancée, mois après mois, par la PS4. La faute, nous l'avons dit plus haut, à une communication initiale désastreuse, mais pas seulement. Tous les premiers jeux sortis en multiplateformes (One et PS4) étaient systématiquement meilleurs techniquement sur la Playstation 4 (1080p et/ou 60 fps). La réputation de la console de Microsoft en a donc pris pour son grade dès son lancement, souffrant de la comparaison. Le retrait de Kinect lui a permis, heureusement, de combler un peu de son retard technique, mais cela ne semble pas encore suffisent si on en croit les dires de certains développeurs.

Reste à présent à voir si la sortie de la console Xbox One sur de nouveaux territoires va pouvoir inverser la tendance actuelle, tout simplement insupportable pour les fans de la marque. Mais d'après moi, ce seront surtout les exclus, seul et unique vrai baromètre de la vie d'une console, qui sortiront sur Xbox One dans les mois et années à venir (Halo HD Collection, Halo 5, Sunset Overdrive...), face aux futurs hits de la PS4 dors et déjà annoncés (Uncharted, The Order, Bloodborne...), qui inciteront, ou non, les joueurs à acheter une Xbox One. Car c'est bien sûr sur ce seul terrain que se gagnera la guerre des consoles nouvelle génération, pour le plus grand bonheur des joueurs en fin de comptes.

0 commentaires:

Publier un commentaire