16 mai 2014

[Review] "Titanfall", le test Xbox One

TITANFALL | EA
Disponible dès à présent sur Xbox 360, One et PC -- Test effectué à partir d'une version éditeur.

Conçu par l’un des co-créateurs de Call of Duty et d’autres développeurs majeurs de la célèbre franchise, l’univers unique de Titanfall joue sur les contrastes : petit contre géant, homme contre machine dans des environnements naturels et industriels. Les développeurs visionnaires de Respawn Entertainment ont mis à profit leur longue expérience dans le domaine des FPS pour apporter du sang neuf à la nouvelle génération des jeux multijoueurs...


Il est assez surprenant de recevoir de la part d'un éditeur (EA en l'occurrence) une version test d'un jeu sur Xbox One, alors même que la console ne sortira en Belgique qu'au mois de septembre prochain (officiellement bien sur, nous n'allons pas revenir sur ce débat). Cela dit, c'est bien sur agréable de pouvoir tester un jeu dans les meilleures conditions, la version Xbox 360 étant optimisée, certes, mais loin d'égaler son homologue sur la console nouvelle génération de Microsoft. Ma première tâche fut donc de me procurer une Xbox One pour effectuer ce test. Une fois la chose accomplie, je pus donc me plonger dans l'expérience TitanFall, mais sachez tout de même qu'un abonnement Xbox Live sera exiger si vous voulez en profiter. La première chose qui marque, c'est l'exigence de la prise en main, qui est globalement plutot intuitive, mais qui réclame vite une certaine stratégie afin d'être optimale dans votre progression. Dans TitanFall il est déconseillé de faire tout et n'importe quoi, il faut être organisé et savourer tous les atouts d'un gameplay à deux vitesses. Un des points positifs ici est d'ailleurs le fun, ultra présent, et ce que l'on gagne (c'est mieux), ou que l'on perde. L'expérience augmente rapidement et ça c'est particulièrement jouissif. Le jeu profite de la verticalité de ses niveaux, et c'est là aussi une manière d'aborder le genre FPS plutôt innovante. Peu de titres avaient proposé les choses de la sorte avant lui, on a donc un sentiment de découverte qui est bien réel et pas une impression de déjà vu comme avec d'autres titres du même genre. Les gains sont nombreux, les customisations réussies, et la diversité des modes de jeu présents offrent réellement une durée de vie énorme au titre de EA. Dans sa vision communautaire "online" il est un des titres majeurs de la nouvelle génération, sans le moindre doute.



L'un des aspect qui m'a le plus dérangé en jouant à TitanFall sur Xbox One, même si le titre reste joli dans l'ensemble, ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit, c'est qu'il ne m'a pas bluffé graphiquement. Je m'attendais à davantage d'effets, à un rendu HD plus flagrant. Il faut certainement attribuer ça au fait que le jeu n'est proposé qu'en 720p ici, alors que la norme dans la nouvelle génération est à présent le 1080p. N'étant pas un joueur assidu sur Xbox One et étant plutot un partisant de la PS4, ceci explique peut-être, en partie, ma déception sur le coté visuel de TitanFall, moins abouti et flatteur pour nos rétines qu'un Killzone Shadow Fall par exemple (de mon point de vue). On regrettera aussi que les campagnes soient un peu courtes, avec moins de 2 heures de jeu au compteur chacune (on est logiquement en droit d'attendre un peu plus, même si le titre mise largement sur son multi pour attirer les foules). Moi qui ne suis pas un grand amateur de multi en ligne, je fus ici largement servi...
 

0 commentaires:

Publier un commentaire