23 sept. 2014

[Review] Disney Infinity 2.0, le test PS4

DISNEY INFINITY 2.0 | Disney Interactive
Disponible dès le 18.09.2014 sur PS4, PS3, XB1, 360 et WiiU -- Test effectué à partir d'une version commerciale.

Faites le plein de super pouvoirs avec Disney Infinity 2.0! Plongez dans un tout nouvel univers rempli d'action où vous créerez à l'infini de super aventures. Le pack de démarrage comprend un tout nouveau mode Toy Box, une aventure inédite dédié à The Avengers, et de nombreuses surprises à découvrir...

Les fans de Disney, et plus encore ceux des Super Heroes made in Marvel, l'attendaient avec impatience. L'attente a enfin pris fin jeudi dernier (18.09.2014), avec la sortie du très attendu Disney Infinity 2.0 sur la totalité des consoles de salon actuellement disponibles (Playstation 4, Playstation 3, Xbox One, Xbox 360 et WiiU). Il semblerait bien que cette fois les versions consoles portables et PC n'aient pas attiré l'attention de l'éditeur. Vous pourrez néanmoins y jouer sur votre PS Vita si vous choisissez la version PS4 (via la fonction de transfert d'écran). Nous vous en avons déjà parlé à plusieurs reprise dans nos articles annonçant cette sortie (voir Présentation du press kit Disney Infinity 2.0 et Disney Infinity 2.0, c'est parti!), mais il est à présent temps d'entrer dans le détails (compatibilité, contenu, nouveautés, gameplay, technique, ambiance etc...) et de vous en révéler tous les secrets, les bons comme les moins bons d'ailleurs. Here we go!

Commençons tout d'abord par rassurer ceux qui se poseraient encore des questions quant à la rétrocompatibilité de leurs figurines et Power Discs issus du premier Disney Infinity. Ils sont tous compatibles avec Disney Infinity 2.0, sans exception, mais uniquement jouables (pour les figurines) dans la Toy Box 2.0, car les "cristaux aventure" du premier ne sont quant à eux pas compatibles avec la version 2.0, malheureusement. En plaçant vos "anciennes" figurines sur la plateau USB, le jeu reconnaitra vos personnages, et votre niveau acquis dans Disney Infinity le restera pour Disney Infinity 2.0. C'est clair pour tout le monde? Tout ceci est bien indiqué au dos de la jaquette du jeu, ainsi que sur les boites des différentes figurines. Bonne nouvelle donc pour les joueurs collectionneurs, dans le Hall des Héros Disney, ces figurines apparaitront bien, tout comme les Powers Discs des séries précédentes. De quoi admirer l'ensemble de votre collection dans un seul et même lieu. Un espace dédié aux nouvelles (et futures) figurines Disney Classique y est également présent, ainsi qu'un espace, indépendant, spécialement dédié aux personnages Marvel. Sachez enfin, pour en terminer avec la rétrocompatibilité, que les figurines et Power Discs 2.0 ne sont eux pas compatibles avec le premier Disney Infinity. Par contre, la plateau USB reste quant à lui le même. Vous pouvez donc utiliser celui déjà déballé et garder en réserve le nouveau, au cas où.

Coté concept, les choses ne changent pas. Placez sur le support USB vos figurines, vos Power Discs (avec toujours la possibilité de booster certaines compétences en plaçant un disque - ou 2 - sous votre personnage), ainsi que le cristal aventure Marvel de votre choix sur la forme hexagonale, et vous pourrez accéder à l'ensemble des fonctionnalités disponibles. Par défaut c'est le mode aventure qui vous sera proposé, mais vous pouvez bien sûr accéder à la Toy Box à tous moments. Dans cette dernière, en plus des activités déjà présentes dans Disney Infinity, comme décorer, ajouter, déplacer n'importe quel élément de décors, vous pourrez aussi participer à certains événements, directement proposés par vos guides (de petites personnages qui sont là pour vous guider dans les méandres de la Toy Box) comme de brefs parcours, une collecte d'objets, une course en voiture etc..., ou via des pièces hexagonales spéciales, appelées Toy Box Game Disc. Deux sont d'ailleurs inclus dans le pack de démarrage. Ces chalenges vous permettrons de récupérer des éléments exclusifs, que vous pourrez ensuite retrouver dans votre inventaire. D'autres éléments (ou thèmes) peuvent bien entendu être achetés auprès d'un vendeur. L'autre nouveauté dans la Toy Box par rapport à la version précédente, c'est la déco de votre "INtérieur". Un lieu qui, comme son nom l'indique, vous fait rentrer maintenant dans un bâtiment. Vous pouvez dès lors décorer ce lieu comme bon vous semble (papier peint, meubles, objets spéciaux...). Un guide vous y attend également et vous aidera à arriver à vos fins. Ce lieu peut-être agrandi quasi à l'infini, et plus vous le développerez, plus vous pourrez y accueillir du monde. Rien de bien révolutionnaire je vous l'accorde, mais cela ouvre malgré tout un horizon plus confiné que de gérer un monde tout entier, parfois tellement vaste qu'il en devient ingérable. Petit conseil pour les moins inspirés d'entre vous dans la Toy Box (ou les plus paresseux, c'est selon...), des maitres bâtisseurs peuvent, une fois le personnage correspondant acheter, faire le travail à votre place, et construire à votre guise dans un thème donné. Pratique si on est pas un expert de baguette magique.

Du coté du pack aventure The Avengers inclus dans le pack de démarrage (nous reviendrons sur les autres packs aventures disponibles, Spider-Man et Les Gardiens de la Galaxie, dans des articles additionnels prochainement), tout comme pour les packs aventure antérieurs, vous y accédez en plaçant simplement le cristal correspondant sur la forme hexagonale de votre support USB. A partir de là vous pouvez lancer l'aventure en cours ou en démarrer une nouvelle. Ce mode est jouable en solo ou à deux, comme cela était déjà possible dans Disney Infinity 1.0. Si la progression y est relativement classique et dirigée, une nouvelle de taille fait malgré tout son apparition, celle d'un arbre de compétences, propre à chacun des personnages. En collectant des orbes durant votre aventures, vous obtiendrez des points de compétences, que vous pourrez ensuite dépenser dans l'arbre des compétences. Vous façonnerez ainsi votre Super Héros comme bon vous semble, en développant ses aptitudes au combat, ou plutôt en défense, ou encore sa rapidité etc... Un concept qui ouvre de nouvelles possibilités, que n'offraient pas Disney Infinity 1.0. Toutes ces compétences seront alors sauvegardées sur la puce incluse dans votre figurine, qui en fera un personnage unique. Et bonne nouvelle pour ceux ayant investi des fortunes en figurines lors de la sortie du précédent jeu, un arbre des compétence est également disponibles pour chacune d'entre elles. De quoi se motiver dans la Toy Box!


Le mode aventure se révèle quant à lui globalement répétitif et ennuyeux, il faut bien le dire, avec des missions qui s'enchainent sans véritable originalité, vous demandant soit de nettoyer une zone, d'escorter un véhicule, de vous rendre aux quatre coins de la carte pour activer divers objets, etc... Heureusement, le jeu offre un véritable monde ouvert dans lequel vous êtes totalement libre de vos mouvements, et pouvez vous déplacer comme bon vous semble entre deux missions (particulièrement jouissif avec Iron-Man volant dans le ciel de Manhattan). Cette carte de la ville de New York recèle de nombreux items à collecter, ainsi que de nombreux défis à relever, auxquels vous pouvez participer à tous moments en solo ou à plusieurs (hors mission bien sûr). Les plus compétiteurs apprécieront j'en suis certain de voir leur nom s'afficher dans le classement mondial. Mais tout ceci reste malgré tout d'une richesse peu éloquente, et il faut vraiment espérer que Disney étoffe tout cela à l'avenir, d'une manière ou d'une autre. L'histoire est quant à elle d'une banalité affligeante (on s'en doutait un peu quant même...), et ne tiendra pas vraiment en haleine les amateurs d'aventures épiques. On progresse cependant de façon défoulante, afin d'ajouter toujours plus de gemmes à l'XP de notre personnage. L'objectif à atteindre étant le niveau 20, et croyez-moi ça ne monte pas vite... Coté ambiance, le doublage FR est soigné, sans pour autant proposer toutes les voix attitrées des personnages Marvel que nous connaissons. Mais l'ensemble reste correct et plaisant cela dit. Votre progression, outres les évolutions de votre personnage que vous débloquerez, libérera également divers objets (ou jouets comme le jeu les appelle) que vous pourrez ensuite utiliser dans la Toy Box ou dans votre "INtérieur".

Graphiquement on est pas ici en présence d'un jeu qui sera le porte étendard de la nouvelle génération. Les différences ne sont pas d'ailleurs vraiment flagrantes, de prime abord, avec Disney Infinity 1.0. Les textures sont certes plus fines, les personnages mieux modélisés, et le rendu plus détaillé, mais cela reste fort basique malgré tout. Les séquences cinématiques quant à elles affichent une pixellisation disgracieuse, prouvant que le rendu de ces-dites séquences n'est pas en 1080p natif. Bref. L’intérêt majeur du jeu n'est pas là, je vous le concède, et on savait de plus très bien que Disney Infinity 2.0 n'avait pas été développé avec pour cible principale la Next Gen, mais quand même. On était en droit d'espérer mieux sur PS4 malgré tout.


Je terminerai ce test en vous parlant d'un point de détail mais extrêmement dérangeant quoiqu'il en soit, les chargements... Ces derniers sont ici parfois interminables! A chaque fois que vous quittez une zone pour une autre, que vous passez de la Toy Box à n'importe quel autre lieu par exemple, ou inversement, attendez vous à un minimum de 30 secondes de chargement, pouvant aller jusqu'à quasi 1 minute! Un enfer. L’installation aurait pu être plus importante sur le disque dur de la console afin d'éviter ce genre de désagrément (un souci qui était déjà présent sur la version antérieure). On notera aussi que l'accès au menu (via la touche option ou le pavé tactile) affiche parfois un temps de latence désagréable. Espérons qu'une future mise à jour viendra corriger cela (ou l'atténuer tout du moins).

VERDICT
Rempli de bonnes idées, apportant des évolutions significatives par rapport au modèle précédent, offrant une durée de vie immense (pour ne pas dire quasi infinie), et poussant encore plus loin les limites de la créativité du joueur dans l'espace Toy Box (et s'étoffant d'un mode "INtérieur"), Disney Infinity 2.0 trouve assurément toute sa légitimité en débarquant sur les consoles de nouvelle génération. Malheureusement, la réalisation pêche dramatiquement sur ces dernières, avec un rendu à peine supérieur à celui rencontré sur PS3 il y aura bientôt 2 ans. Le mode aventure ne tiendra pas vraiment les joueurs les plus hardcore en haleine, et seuls les plus collectionneurs d'entre eux y verront un intérêt sur le long terme, avec de très belles figurines Marvel et Disney Classique (à venir) - de qualité remarquable -, ainsi qu'un arbre des compétences inédit, qui saura motiver les plus "complètistes" parmi les fans. Entre jeu et collection, Disney Infinity 2.0, comme son prédécesseur, devrait néanmoins trouver son public et même, avec une approche plus adulte sur ces modèles Marvel, attirer à lui de nouveaux joueurs cinéphiles.
14/20
 

0 commentaires:

Publier un commentaire