22 mai 2015

[Divers] Blogueur, bon plan ou malédiction?

Je reçois régulièrement des messages (par emails, twitter, facebook, instagram etc...) avec toujours la même question: Comment faire pour recevoir des jeux en test (ou des Blu-ray)? Et ma réponse est immuablement la même: Il faut avoir un site ou un blog suffisamment attractif pour que les éditeurs décident de vous faire confiance, et alors ils vous enverront des produits en test. Et cela est valable je pense quelque soit le domaine dans lequel vous souhaitez vous exprimer (technologie, lecture, musique, cuisine, jardinage...). Car la chose la plus importante est bien là, pour exister et durer en terme de notoriété sur internet, il ne suffit pas de se donner pour objectif de recevoir des "cadeaux" de la part des éditeurs (ce qui est très agréable, je ne vais pas faire l'hypocrite). Il faut surtout et avant tout vouloir communiquer et partager sa passion avec une communauté, et le faire bien tant qu'à faire. C'est là l'essence même d'un bon blogueur selon moi.

Alors je me pose la question de savoir si être un (bon) blogueur est un réel bon plan, ou plutôt une malédiction? Si je pose cette question c'est que vous, chers lecteurs, ne voyez que la partie visible de l'iceberg. Le produit fini, l'article rédigé, mis en page et conclu par un verdict la plupart du temps. Mais avant d'en arriver là, il y a derrière ça des heures de travail, uniquement motivées par notre passion commune, celle du jeux vidéo et des films/séries en Blu-ray. Car ce n'est pas si simple. Il ne suffit pas de recevoir un jeu, de prendre quelques photos, d'y jouer une heure et puis de dire "J'aime" ou "J'aime pas". Il faut nécessairement s'investir et prendre ce "travail" à cœur, qui est pour beaucoup (comme c'est mon cas) un second job qui débute une fois rentré à la maison après sa journée de travail classique.

S'investir veut également dire qu'il faut s'imposer une certaine rigueur, comme tenir compte de "délais raisonnables" afin de ne pas proposer des articles des semaines après la sortie de films ou de jeux (pour tout autant bien sûr que les éditeurs soient eux aussi dans des délais raisonnables quant à la fourniture d'exemplaires test, ce qui est généralement le cas heureusement). Cela est nécessaire pour tout d'abord être crédibles auprès des éditeurs, mais aussi et surtout vis à vis de ses lecteurs, qui seront forcément plus attirés par un article consacré à une sortie récente plutôt qu'à un produit déjà disponible depuis plusieurs semaines en magasins. Pour y parvenir il faut donc savoir parfois sacrifier du temps qu'on aurait pu passer en famille ou entre amis, voir aussi régulièrement réduire considérablement son temps de sommeil. Il ne faut cependant jamais perdre de vue qu'il s'agit là d'un hobby, et jamais (pour la plupart d'entre nous en tous cas) d'un job rémunéré. Vos talents d'écriture seront également très importants. Trop de blogueurs se permettent d'écrire sans même se relire, et osent donc publier des articles criblés de fautes d'orthographe. Le premier des respects que se doit d'avoir un auteur pour ses lecteurs, c'est d'écrire sans faute (ou du moins autant que possible, personne, moi le premier, n'étant à l'abri d'une faute oubliée malgré une relecture attentive).

Alors oui tout ceci a bien sûr des avantages (heureusement d'ailleurs!). Quand votre site, comme Deep-blu.com par exemple, affiche un joli score de plusieurs milliers de visiteurs uniques chaque jour, plus d'un million de pages visitées chaque année, et plus de 6.000 fans sur Facebook, vous pouvez en effet être fier du travail accompli et le faire valoir auprès de vos partenaires. Ceux-ci ne pourront qu'y être sensibles, et vous soutiendront logiquement d'autant plus en retour. Mais parvenir à rassembler autant de "sponsors" pour Deep-blu.com à pris du temps. L'aventure a pour moi commencé en 2003 (avec TheDVDPlanet.com). Cela fait donc 12 ans que j'entretiens des (bonnes) relations de travail avec certains éditeurs. Cela offre nécessairement certains privilèges parfois. Comme le dit l'expression adéquate, il ne faut pas vouloir mettre la charrue avant les bœufs. Néanmoins, certains "jeunes" sites/blogs sont parvenus à un résultat quasi similaire sans avoir derrière eux une décennie d'expérience en la matière. Mais je sais aussi de sources sures que certains n'hésitent pas à mentir ou tricher pour obtenir certains privilèges. N'oubliez pas que bien mal acquis ne profite jamais, et que donc tôt ou tard vous devrez payer le prix de votre roublardise.

Si j'ai décidé de rédiger cet article, c'était avant tout pour vous faire prendre conscience, pour autant que l'aventure "blogueur" vous tente, que les choses ne peuvent se faire du jour au lendemain. Que chaque site/blog ayant un temps soi peu d'expérience et de notoriété aujourd'hui a du se construire étape par étape, tisser des liens, chercher des contacts, ruser aussi parfois pour attirer l'attention de certains plus récalcitrants, avant d'enfin jouir d'un réseau solide et fiable. Il est en effet facile de demander une liste de contacts à quelqu'un ayant déjà fait le travail avant soi pour gagner du temps, comme certains n'avaient aucun scrupule à l'école de recopier les devoirs de leurs camarades, mais où est le coté gratifiant dans pareille démarche? Si après cet article vous êtes encore et plus que jamais motivés à vous lancer dans l'aventure, sachez que je ne me suis jamais fait fermer aucune porte sous le nez, mais que j'ai souvent du faire preuve de persévérance pour parvenir à mes fins. Recevoir un jeu ou un Blu-ray pour review se mérite, et pouvoir compter parmi ses soutiens tous les plus grands éditeurs et acquérir leur confiance est un marathon et surtout pas un sprint. Mais par dessus tout, c'est la qualité de votre travail, la richesse de vos articles, l'honnêteté de vos review, qui forgeront votre réputation et feront grandir votre média. Et plus encore que tous les éditeurs qui vous soutiennent (même si sans eux rien ne serait possible évidemment), ce sont vos lecteurs qui forgeront votre succès. Merci donc à tous les lecteurs de Deep-blu.com pour leur fidélité!

7 commentaires:

Très bon article!
J'ai un blog beauté et c'est pareil j'y passe un temps fou, entre tester les produits ( en général 3semaines à 1mois de test minimum), rédiger mon article etc.

Je ne contacte pas les marques, je n'aime pas ça du tout! Au début tout venais de ma poche, puis au fur et à mesure que mon blog évoluait les marques ont commencés à me contacter.

Mais je fais mon blog avant tout par passion, de toute façon si il n'y a pas de passion ça ne marchera pas et ça se ressentira dans nos articles.

Alors oui dès fois, j'avoue que ça m'énerve fortement de recevoir des messages, mails, MP me demandant "Je veux ouvrir un blog pour avoir des produits gratuits, tu peut me donner tes contacts" nan mais là autant dire que ma réponse est salée! C'est comme tout, il n'y a rien sans travail!

Merci Laura! En effet, il est plus facile de demander le carnet d'adresses de quelqu'un plutot que de se constituer le sien. Mais ce que les gens ne comprennent pas bien souvent c'est que le relationnel, et surtout la confiance, cela prend du temps pour se construire... ;-)

Cela fait maintenant 5 ans que je blogue également sur les jeux vidéo et je comprends tout à fait ce que tu veux dire. Ça me fait halluciner ces blogs de deux semaines avec plus de contacts que moi en autant d'années... Cependant je ne jette pas la pierre, je n'aurais personnellement jamais le temps de tester tout ce qu'ils reçoivent.

Concernant l'orthographe je suis bien d'accord d'ailleurs j'en ai relevé deux petites chez toi on écrit "tant qu'à faire", pas "t'en" et "les choses ne peuvent se faire", pas "ce". Ce n'est en rien une critique, il doit y avoir des dizaines de fautes qui trainent chez moi aussi, comme quoi parfois il faut savoir ne pas être trop perfectionniste au risque de passer sa vie à se relire.

Bref en tout cas très bon article ^^

Oh oui, j'ai une bonne relation avec mes partenaires, on s'envoie des mails pour prendre de nos nouvelles respectives et je trouve que c'est très bien comme ça, c'est une relation de longue haleine à entretenir :)

@aquab0n > En effet, on peut faire trois relectures et malgré tout passer encore à coté de certaines fautes... la preuve! lol Merci pour les coquilles, je m'en vais de ce pas les corriger ;-)

Concernant ces "jeunes" blogs dont tu parles (et pas qu'eux d'ailleurs), je ne peux aussi m’empêcher de me demander comment certains éditeurs peuvent, aveuglément parfois, leur accorder autant de crédit... En creusant un peu et en allant jusqu'à lire leurs "articles", je suis parfois effaré du peu de travail, de contenu, de sérieux etc... Et malgré ça, ils perdurent. C'est juste hallucinant.

@Laura HANTZ > C'est exactement la même chose pour moi. Je travaille avec certains d'entre eux depuis plus de 10 ans maintenant, ça craie forcément des liens ;-)

Excellent article, et je te rejoins sur le fait qu'il faut effectivement de la rigueur et de l'assiduité.
Perso j'ai levé le pied, et ça s'en ressent fortement, mais bon j'ai d'autres priorités à gérer même si la passion est toujours là.
J'avais commencé sur Blogorama devenu excessif et puis maintenant spiBER-man.overblog.com, mais même avec un peu de route derrière moi, tant que je ne prendrais pas un nom de domaine à moi, je ne pourrais prétendre à autant de liberté, ce qui m'entraînerait des frais, pas forcément récupéré, donc je préfère rester tel que je suis, et vivre mon petit bonhomme de chemin.

Merci spiBER-man pour le commentaire.
Je comprend tout à fait, car moi aussi je pense régulièrement à "lever le pied". Mais pour ma part, le coté "rémunéré" étant non négligeable, c'est d'autant plus difficile à faire. Mais un jour viendra où je tournerai la page, c'est inévitable...

Publier un commentaire