6 juil. 2015

[Review] Batman Arkham Knight, le test PS4

BATMAN ARKHAM KNIGHT | Warner Bros Games
Disponible dès à présent sur PS4, XONE et PC -- Test effectué à partir d'une version commerciale.

Dernier volet de la trilogie "Batman Arkham" développée par Rocksteady Studios, Batman Arkham Knight est exclusif aux consoles de nouvelle génération (et PC), et présente une version inédite de la Batmobile. L'ajout très attendu de ce véhicule légendaire, combiné au gameplay singulier de la série, offre aux joueurs une expérience complète et intense à Gotham City, sur terre et dans les airs. Dans ce final explosif, Batman affronte la menace ultime qui pèse sur la ville qu'il a juré de protéger. L'Épouvantail est de retour et, avec lui, un grand nombre d'autres super-vilains prêts à se mesurer au Chevalier Noir...

Une chose est certaine, Batman Arkham Knight se sera fait attendre (et pas qu'un peu!)... Tout d'abord attendu pour fin 2014, le jeu fut reporté une première fois au mois de février, puis début juin, avant de finalement être reporté au 23 juin 2015, date à laquelle il est enfin sorti en magasin (sans éviter de susciter la polémique néanmoins, nous y reviendrons plus bas). Un titre d'autant plus attendu par les fans qu'il marque l'arrivée du Chevalier Noir sur la nouvelle génération de consoles, mais aussi que cet épisode est annoncé comme étant le dernier chapitre de la trilogie "Rocksteady". L'épisode "Origins" pouvant être mis de coté (et sans regret). Alors, après moult péripéties et attentes frustrées, que vaut réellement Batman Arkham Knight sur PS4, l'un des jeux les plus attendus de l'année? Voici notre verdict.

Les premières heures de jeu s'apparentent très clairement à un copieux (mais néanmoins nécessaire) tutoriel. Apprenez à vous déplacer dans les airs avec votre cape et votre grappin, ainsi que sur la terre ferme avec votre flambant neuve batmobile, suréquipée. Une étape indispensable pour pouvoir par la suite profiter totalement de la liberté offerte par ce Gotham en monde ouvert. Les phases de combat restent bien sûr partie intégrante et indissociable de l'expérience qui vous attend. Vous pourrez donc là aussi faire vos armes lors de combats d’échauffement. Ces derniers vous permettront, entre autres, d’apprivoiser les petites nouveautés coté baston. A ce niveau là, si les affrontements classiques en batmobile ne pose pas de véritables problèmes (au sol), les combat plus musclés, contre un boss (en hélicoptère...) par exemple, pourront parfois se révélés bien plus exigeants qu'ils n'y paraissent. Un calibrage de la difficulté à revoir ?? Mais bon, je n'ai jamais été doué avec les jeux de tir, ceci explique peut-être cela. Quoiqu'il en soit, loin de faire de la simple figuration, votre batmobile sera un personnage à part entière dans votre aventure, sachez-le. Une nouveauté grisante et jouissive lors des phases de poursuite ou de pilotage libre dans les rues de Gotham, mais aussi exploitée à toutes les sauces lors des missions (ouvrir une porte, lever ou descendre un ascenseur, escorter un prisonnier etc...). On finit même au bout d'un moment à en avoir raz le bol de la voir, il faut bien l'avouer.






Bien pensé par les développeurs, la plupart des nouveautés ou améliorations disponibles vous offrira de participer à de courts défis servant eux aussi de séances d’entrainement (vivement conseillées, bien que tout à fait optionnelles). Ces derniers rapporteront d'ailleurs de précieux points d'expérience pouvant être convertis en améliorations ou capacités (armures, blindages, force de frappe, nouveaux gadgets etc...). Tous ne seront pas débloqués directement. Certains réclamant par exemple que vous possédiez un type d'armure bien spécifique pour pouvoir être activé. D'autres missions et défis seront également proposés une fois certaines conditions remplies, rapportant eux aussi de précieux points d'Xp. Votre menu d'inventaire vous informant tr!s clairement à ce niveau là.

Dans Batman Arkham Knight votre arsenal pourra évoluer de deux manières différentes. Grâce à vos points d'expérience tout d'abord, que vous attribuerez librement et que vous recevrez suivant vos résultats lors des différentes missions (ou quêtes annexes). L'autre manière est liée à l'histoire, où de nouveaux équipements vous seront offerts en provenance directe des labos expérimentaux de Wayne Corp. Ces améliorations vous permettrons de franchir de nouvelles étapes et atteindre de nouveaux lieux, jusque là pas ou difficilement accessibles. Vous pourrez ainsi gagner en altitude lors de vols planés, employer la batmobile comme tremplin, lui ajouter un grappin, ou encore l'intégrer à vos combos par exemple. De nouvelles combinaisons libéreront aussi des enchainements inédits, létales, ainsi que des fonctionnalités furtives (ou de défense) supplémentaires.





Dans Batman Arkham Knight vous ne serez pas seul à combattre les criminels de Gotham. En plus de votre batmobile qui sera un partenaire imposé tout au long de votre progression, d'autres précieux alliés viendront également vous prêter mains fortes à l'occasion. Sans vouloir en dévoiler trop, sachez que les trailers déjà diffusés par Warner sont de bons indicateurs à ce sujet (tout comme l'image ci-dessus) ... Vous aurez aussi la possibilité d'incarner d'autres personnages ponctuellement durant l'aventure (passant alors en vue FPS parfois), ou via des DLC ou le Season Pass par exemple (comme celui qui est offert en guise de précommande, avec Harley Quinn). Ces histoires parallèles (DLC), totalement dissociables de la trame principale, sont accessibles via le menu d’accueil et disposent de leurs propres sauvegardes ainsi que de leurs propres listes de trophées.

Toujours dans le but de ne pas vous gâcher la surprise, je n'en dirai pas davantage, mais sachez que la trame scénaristique de Batman Arkham Knight réserve bien des surprises... Vous devrez traquer et emprisonner les Super Vilains semant le chaos dans les rues de Gotham, tout en gardant comme objectif premier d’empêcher les plans destructeurs de l’Épouvantail. Mais ne vous fiez pas forcément aux apparences, elles pourraient être trompeuses...

Coté technique, Batman Arkham Knight sur PS4 est une gifle tant graphique que artistique. Devant pareil spectacle, on pardonne aisément les retards multiples que le jeu nous a imposé. Gotham est un monde ouvert incroyablement détaillé, dans lequel on peut passer des heures à la recherche d'otages, de musiques d'opéra (quête secondaire), de trophées de l'homme mystère, etc... ou tout simplement à planer d'immeuble en immeuble. La ville s'adapte aussi bien à une progression dans les airs (R1 croix croix croix croix (maintenir)), que sur terre au volant de votre batmobile (R2, carré). Vous pouvez aussi alterner les deux à tous moments bien sûr. Les nombreuses quêtes annexes vous offriront moultes occasions de mettre vos talents à l'épreuve. On ne peut aussi que saluer la qualité du doublage FR proposé, ainsi que la redoutable bande originale, juste divine.







Une sortie chaotique néanmoins... 

Au-delà du fait qu'il a été reporté à plusieurs reprise (et comme je vous le disais ci-dessus, vu la qualité finale du jeu sur PS4 on lui pardonne...), la sortie de Batman Arkham Knight ne s'est pas faite sans susciter plusieurs polémiques et même recevoir les foudres de certains joueurs. Le plus douloureux d'abord, avec l'annulation de l'édition collector "Batmobile" à seulement 3 jours de la sortie. Une annonce difficile à comprendre, surtout qu'il est impossible que Warner ai pris une telle décision aussi proche de la date de sortie. Pourquoi du coup avoir attendu ce moment pour l'annoncer? En conséquence, de très nombreux joueurs ayant pré-commandé cette édition se sont au final retrouvés contraints de se rabattre sur la version simple, les deux collectors étant bien sûr sold out. Justement, l'autre collector n'a pas non plus été épargné (celui avec une statuette). Cette édition a quant à elle été reportée de 10 jours (sans explication valable). Pour faire patienter les joueurs concernés, Warner leur a alors offert un code de téléchargement leur permettant de télécharger la version dématérialisée du jeu. Cette dernière pèse tout de même une quarantaine de gigas (sans compter la mise à jour Day One de 3.5Go...), tous les joueurs ne disposant pas forcément d'une connexion capable de télécharger pareil fichier en quelques heures. Mais bon, c'est toujours mieux que rien diront certains... Enfin, et non des moindres, ne concernant que les joueurs PC cette fois, d'énormes soucis de config et optimisation ont été rencontrés par la plupart d'entre eux. Une bien mauvaise publicité tout de même pour un titre qui, au regard de la version PS4 en tous les cas, ne méritait pas ça.

VERDICT
Après des mois de reports et d'attente frustrante pour des millions de joueurs à travers le monde, Batman Arkham Knight est enfin là! Une attente qui aura valu la peine vu le résultat affiché par la version PS4. Graphiquement grandiose, esthétiquement parfait, scénaristiquement fabuleux et techniquement irréprochable, difficile sincèrement de prendre le volet final de la trilogie Batman Arkham signée par RockSteady à défaut. Proposant une durée de vie solide, avec une trame principale copieuse mais aussi de nombreuses quêtes/missions annexes, sans oublier une expérience de gameplay sans accro, tant aux commandes de Batman que de sa batmobile suréquipée. On pourra cependant ronchonner légèrement en lui reprochant un calibrage de la difficulté pas toujours optimal (en batmobile le plus souvent, ou à cause d'angle de caméra foireux), et ce malgré un choix de difficulté possible en début de partie (ou via les options à tous moments). On regrettera aussi l'obligation de devoir composer systématiquement avec la batmobile, dont le jeu use et abuse, jusqu'à l'overdose parfois. Au-delà de ça, impossible de ne pas encenser Batman Arkham Knight, qui offre sur PS4 un épisode de légende, le plus abouti de tous. En espérant que ce ne soit pas là le chant du signe de la saga Batman Arkham...

0 commentaires:

Publier un commentaire