8 août 2016

[Review] The Division Underground (Souterrain), le test PS4

Les joueurs PS4 ont du être patients, mais après un mois d'exclusivité pour la console Xbox One (et PC) il est à présent temps pour eux aussi de pouvoir gouter à la première extension majeure du jeu The Division, la bien nommé "Souterrain" (Underground en VO).

Si tous les joueurs avaient pu bénéficier début juillet des avantages liés à la mise à jour 1.3 (nouveau niveau de difficulté Héroïque, nouvelles missions quotidiennes en difficile et expert, kit d'armure AlphaBridge, nouvelles armes, possibilité de recalibrer (enfin!) aussi son arsenal, etc...), il manquait pourtant l'essentiel: les missions "souterrain". Depuis le 2 aout 2016 c'est donc chose corrigée, et les joueurs PS4 peuvent à présent eux aussi arpenter les tunnels du métro de Manhattan.

Qu'est ce que les missions "Souterrain"?

Après une brève mission solo d'introduction se déroulant à l'air pur, vous serez ensuite conviés à rejoindre le centre des opérations accessible via l'arrière de la base, là où un message "off line" apparaissait jusqu'alors. Descendez les quelques marches et prenez l’ascenseur pour accéder enfin au nouveau centre opérationnel, réservé aux possesseurs du Season Pass (39.99€) et aux joueurs ayant acheté (14.99€) l’extension Underground via le PSN. Une première mission solo vous sera alors proposée afin de vous familiariser avec les nouveautés et les codes en vigueurs dans les souterrains. Vous y découvrirez entre autres la présence de brouilleurs, d'alarmes et autres pièges en tous genres. Jusqu'au boss final. Après quoi vous reviendrez au centre des opérations où vous pourrez alors lancer votre première mission, en solo ou en coopération (jusque 4 joueurs).

Chaque nouvelle mission vous rapportera de l'XP, servant à faire progresser le niveau "souterrain" de votre personnage. Les premiers niveaux se gagnent rapidement, mais atteindre le niveau 40 (niveau max actuellement) demandera cependant quelques heures de jeu (une bonne quarantaine au bas mot). Monter de niveau vous permettra de pouvoir moduler les missions avec certaines contraintes (moyennant des intels de directive - voir image ci-contre), comme de pouvoir changer la difficulté vers Expert ou Héroïque par exemple, de jouer sans votre radar, de limiter vos munitions, de perturber vos compétences, ou encore d'ajouter une seconde phase (soit enchainer deux missions à la suite sans refaire le plein de soin), ce qui vous rapportera bien sûr davantage d'XP ainsi que de meilleurs loots. Il faut au passage noter que le jeu génère les niveaux aléatoirement et que chacune de vos missions sera du coup différente de la précédente. Impossible donc ici de mémoriser les zones afin de savoir où sont cachés les items à collecter (enregistrements audio, photos ou coffres), malheureusement. Les modules deviennent cela dit assez vite récurrents. Atteindre le niveau 40 vous permettra également de faire des achats intéressants auprès du nouveau vendeur présent dans le centre d'opération. Ce dernier vend en effet des armes 229 et des pièce d'armures 268 (ainsi que des plans!). Chose impossible à acquérir avec des crédits Phoenix jusqu'à présent.


Quoi d'autre à signaler?

Cette première extension majeure de The Division ne livre pas que les missions "Underground", elle ouvre également les portes de la nouvelle incursion: Le Nid du Dragon. Et comme son nom l'indique, vous allez y avoir chaud, très chaud même, dans cette mission mettant à l'honneur les dégâts exotiques de type feu. Moins "statique" que les deux premières incursions, celle-ci ressemble davantage à une mission classique dans sa progression, avec néanmoins plusieurs zones de guerre qui mettront copieusement votre coopération à l'épreuve (même en difficile). En guise de boss, ce n'est pas ici un mais bien 4 molosses que vous devrez abattre (les 4 cavaliers de l'Apocalypse, voir illustration ci-dessus). Chacun d'eux, que vous affronterez tous ensemble question de corser les choses, lachera cela dit un loot, avec du 229 en arme et du 269 en armure si vous boucler cette assaut en Héroïque (c'est gérable, nous l'avons réussi en coop 4 joueurs). Notez qu'en cas de mort, vous ne devrez cette fois pas tout recommencer, mais uniquement la dernière phase. C'est déjà ça.

On trouve également parmi les nouveautés de cette extension de nouveaux kits d'armures. Après l'AlphaBridge dont tout le monde pouvait disposer depuis la mise à jour 1.3 (avec entre autres la possibilité d'ajouter 2 kits de soins à votre inventaire si vous équipez 2 pièces de ce set d'armure), on trouve maintenant en plus les sets Reclaimer, B.L.I.N.D., DeadEye et FireCrest, proposant eux aussi des bonus supplémentaires en équipant 2, 3 ou 4 pièces d'un même set. Ces derniers se récupèrent via les caches scellées collectées en fin de missions, sur les boss, dans les coffres cachés dans les souterrains (il y en a systématiquement un à ouvrir avant de quitter la mission dans le sasse de sortie), ou en passant de niveau. Les caches ainsi récupérées vont se placer dans votre inventaire, à la gauche de votre contenu Dark Zone. Comme les caches scellées récupérées en DZ, vous devrez d'abord les ouvrir (en maintenant la touche carré enfoncée) avant de découvrir ce qu'elles contiennent (loot aléatoire).

Au final, cette première vraie extension pour The Division apporte concrètement pas mal de contenu, même si le concept des missions Underground risque fort de rapidement lasser à cause de son coté hyper répétitif. Via les intels de directive il est heureusement possible de moduler le déroulement, la durée, la difficulté ainsi que les contraintes durant ces missions, et l'objectif du niveau 40 offrira lui aussi une carotte pour avancer. Ajoutez à ça 4 nouveaux sets d'armures, une nouvelle incursion et un nouveau vendeur où dépenser vos crédits Phoenix, et on obtient un joli contenu qui nous tiendra occupé, espérons-le, jusqu'à l'arrivée du prochain DLC inclus dans le Season Pass.


0 commentaires:

Publier un commentaire