8 sept. 2016

[Review] Le Chasseur et la Reine des Glaces, le test Blu-ray 2D/3D

Il y a fort longtemps, bien avant qu'elle ne tombe sous l'épée de Blanche Neige, la reine Ravenna avait dû assister, sans mot dire, à la trahison amoureuse qui avait contraint sa soeur Freya à quitter leur royaume, le coeur brisé. Celle que l'on appelait La Reine des Glaces, à cause de son habilité à maitriser la glace, s'employa alors à lever une armée de guerriers impitoyables, au fond de son palais bâti dans le Royaume du Nord. Mais au sein même de ses rangs, Eric et Sara allaient subir son impitoyable courroux pour avoir enfreint l'interdit : tomber amoureux...

Une suite n'est jamais chose évidente, surtout quand le scénario ose le délicat exercice de la préquelle, qui consiste à raconter un fait s'étend déroulé avant les événements relatés dans le premier film. C'est en tous les cas vrai ici, en partie du moins puisque la première partie du film se déroule avant le film Blanche Neige et le Chasseur (voir notre test du Blu-ray sorti en 2012), alors que la fin du film se situe quant à elle après la mort de la Reine Ravenna. Tout cela fini par rendre les choses un peu brouillonnes. Un scénario qui introduit l'existence d'une seconde Reine (celle des Glace), mais qui manque globalement et indéniablement d'accroche. J'ai personnellement trouvé tout cela fort creux, dans tous les sens du terme. Une "suite" qui aurait franchement pu être évitée.

LE CHASSEUR ET LA REINE DES GLACES, disponible dès à présent en Blu-ray 2D/3D et DVD chez Universal.

VERDICT : Dispensable, Le Chasseur et la Reine de Glaces est une suite peu inspirée, qui tente de rendre crédible un scénario bien léger. Pas grand chose à en retenir... Coté technique, Universal nous offre un Blu-ray à l'image splendide, affichant des contrastes impeccables et une définition sans faille. Il n'y a là par contre rien à dire. La version 3D se montre elle aussi exemplaire, bien que classique dans ses effets, avec un relief général notable, et quelques séquences à l’efficacité indiscutable. Du coté des pistes audio, la VO s'illustre en DTS-HD Master Audio, en nous offrant un paysage sonore immersif, sollicitant parfaitement chacune des enceintes et offrant aux spectateurs une plongée au cœur de l'action. Surrounds arrières brillamment sollicités lors des séquences d'action (en 2D comme en 3D). La VF est quant à elle présentée en DTS 5.1, précise et dynamique, mais un peu moins généreuse en terme d'ampleur et d'ouverture surround que son homologue HD. Doublage FR soigné. Pour ce qui est des extras, vous trouverez ici tout d'abord le choix entre un montage cinéma et une version longue inédite (affichant 6 minutes additionnelles au compteur), pour la version 2D uniquement. Vous trouverez ensuite un commentaire audio, diverses scènes coupées, un bêtisier, ainsi qu'un making of chapitré revenant sur les effets spéciaux, le casting, les costumes etc... Sans oublier un code pour télécharger une version digitale du film. Un disque DVD du film était également inclus dans notre exemplaire Blu-ray 2D/3D.
NOTE GLOBALE (Blu-ray/film)


0 commentaires:

Publier un commentaire