28 nov. 2016

[Review] 11.22.63 (mini série), le test Blu-ray

Tiré du best-seller de Stephen King, 11.22.63 nous plonge dans les profondeurs insondables du rêve américain. James Franco incarne Jake Epping, un professeur de lycée qui cherche un sens à sa vie. Encouragé par son ami malade (Chris Cooper), Jake remonte dans le temps pour retourner dans le Texas des années soixante, avec pour mission d’empêcher l’assassinat du président John F. Kennedy. Alors que Jake explore le mystère qui entoure l’assassin présumé Lee Harvey Oswald, sa mission se retrouve menacée, non seulement par Oswald, mais également par une jolie libraire qui conquit son cœur... ainsi que par le Passé lui-même, qui ne veut pas être changé...

Dans la tradition des récits de Stephen King, l'accroche est ici immédiate pour le spectateur, qui se retrouve très vite immergé dans les méandres d'une histoire totalement improbable mais néanmoins indéniablement accrocheuse, même si certains détails semblent pourtant un peu léger dans la mise en place (le coup du placard servant à voyager dans le temps... par exemple). Qu'à cela ne tienne, une fois ces "détails" intégrés, le reste du récit tient globalement bien la route, et on se surprend d'ailleurs à plusieurs reprises à se demander ce que nous aurions fait à la place de Jake si une telle occasion nous avait été offerte. En profiterions nous pour changer certaines choses à titre personnel? Modifier l'Histoire en empêchant l'assassinat du président JFK n'implique-t-il pas de trop lourdes conséquences? Le héros obtiendra d'ailleurs certaines de ces réponses et à ce niveau là l'intrigue tient également plutot bien la route, même si les "conséquences" semblent un peu exagérées à mon sens. Cependant le scénario semble avoir tout prévu et je dois bien avouer que malgré quelques longueurs inutiles, les huit épisodes ont offert un agréable divertissement. Je terminerai en ajoutant que le final fut plutot une bonne surprise également, livrant un vrai moment d'émotion.

11.22.63, disponible dès à présent en Blu-ray et DVD chez WHV.

VERDICT : Tous les récits de Stephen King ne se valent pas et tous n'ont pas donné lieu à de bonnes adaptations. Cependant, 11.22.63 se placerait quant à lui plutôt dans le haut de la liste, avec un récit accrocheur et un casting convaincant. Si tout n'est pas ici irréprochable, le divertissement est malgré tout bien là, et le sujet assurément captivant. On appréciera également d'assister à une vraie fin au moment de la conclusion. A voir sans crainte si vous n'avez pas lu le livre. Coté technique, on ne peut pas ici reprocher grand chose à l'image de ce double Blu-ray, servi par des contrastes affutés et une définition quasi exemplaire. Du coté des pistes audio, seule la VO s'illustre en DTS-HD Master Audio 5.1, en nous offrant un paysage sonore immersif et soigné, sollicitant parfaitement les 5 enceintes, tant pour la mise en valeur de la BO et des ambiances, que pour le découpage des dialogues. La VF quant à elle ne bénéficie malheureusement pas du même traitement et il faut une fois encore constater que c'est en Dolby Digital 2.0 que la piste nous arrive sur l'édition Blu-ray (alors que c'est bien du 5.1 sur le coffret DVD!!). WHV semble ne pas vouloir changer sa politique pour les séries en VF sur le support HD et cela est vraiment très regrettable. Doublage FR soigné mais VO bien plus immersive et crédible néanmoins. néanmoins. Pour ce qui est des extras, peu de chose à signaler, mis à part un court documentaire sur la production (disque 2), avec interview de l'équipe du film, ainsi que de Stephen King et de JJ Abrams.
NOTE GLOBALE (Blu-ray/film)


0 commentaires:

Publier un commentaire