3 févr. 2017

[Review] Les Sept Mercenaires (The Magnificent Seven), le test Blu-ray

L’industriel Bartholomew Bogue règne en maître sur la petite ville de Rose Creek. Pour mettre fin au despotisme de l’homme d’affaires, les habitants, désespérés, engagent sept hors-la-loi, chasseurs de primes, joueurs et tueurs à gages.  Alors qu’ils se préparent pour ce qui s’annonce comme une confrontation sans pitié, ces sept mercenaires prennent conscience qu’ils se battent pour bien autre chose que l’argent...

L'art du remake à Hollywood est toujours un exercice périlleux, et cela est d'autant plus vrai quand on s'attaque à un monument du cinéma. Antoine Fuqua pensait donc être capable de revisiter le cultissime "The Magnificent Seven" ("Les Sept Mercenaires" en VF). Un pari plus qu'audacieux quand on pense à l'original, lui-même d'ailleurs remake d'un autre film culte, Les 7 samouraïs. Dit comme ça, difficile d'imaginer que le réalisateur a su tirer son épingle du jeu. Et pourtant, dès les premières minutes, grâce entre autres à une intro des plus percutantes, la magie opère et le divertissement prend place. Sans surclasser son modèle, cette version 2016 trouve néanmoins le juste dosage entre l'esprit d'époque et la mise au gout du jour, proposant une revisite suffisamment inspirée pour "moderniser" ce grand classique du western de la grande époque. Soutenu par une bande originale faisant parfaitement son job, et un casting sans faute de gout majeure, où l'on peut souligner entre autres l'irréprochable performance de Denzel Washington, et bien, et ce un peu à la surprise générale il faut bien l'avouer, cela fonctionne! La petite touche de modernité vient essentiellement du refresh casting, mais également d'un ton plus léger et parfois drôle même, avec un Chris Pratt fidèle à lui même, mais aussi quelques touches d’exotisme au sein du casting. On soulignera enfin bien sûr aussi l'orchestration des scènes d'action, jusqu'au final étincelant, apothéose d'un spectacle de deux heures sans véritable temps morts. Sans se montrer indispensable, ce remake vaut néanmoins le détour, surtout et avant tout pour tous ceux ne connaissant pas encore l'histoire.

LES SEPT MERCENAIRES, disponible dès à présent en Blu-ray et DVD chez SPHE.

VERDICT : Un peu à la surprise générale, soyons francs, ce remake 2016 du grand classique The Magnificent Seven fonctionne finalement plutôt bien. Servi par un casting cohérent, affichant un ton souvent plus léger mais sans concession lors des scènes d'action, le tout soutenu par une BO irréprochable, il est difficile de critiquer ce qui est incontestablement un bon divertissement. Pari réussi donc pour Antoine Fuqua. Coté technique, le master 1080p que nous livre SPHE est en tous points exemplaire. Contrastes denses et profonds, définition superbe, rien ne vient ici entacher le spectacle visuel. Du coté des pistes audio par contre, si la VO se montre tout simplement magistrale en DTS-HD Master Audio 7.1, la VF fera, et ce à juste titre, grincer bien des dents j'en ai bien peur. Contrairement à ses habitudes, SPHE ne nous propose pas ici de piste DTS-HD en VF, mais un simple Dolby Digital 5.1, ce qui est tout simplement incompréhensible. Bien moins percutante que la VO HD, la VF propose un paysage sonore des plus conventionnels, malheureusement. Doublage FR soigné néanmoins. La VO est quant à elle irréprochable et affiche un spectacle surround d'une parfaite précision, d'un bout à l'autre. Pour ce qui est des extras, vous pourrez tout d'abord visionner le film en mode "Vengeance", grâce auquel vous découvrirez le point de vue du réalisateur et du casting lors de scènes clefs. Une expérience à vivre! A coté de ce mode de vision original, vous trouverez les classiques scènes coupées et modules making of habituels, revenant sur le tournage et la préparation du film, en abordant aussi le casting et la musique. Enfin, un code Ultra Violet est inclus dans le boitier Blu-ray, vous permettant de visionner le film aussi sur vos appareils mobiles.
NOTE GLOBALE (Blu-ray/film)


0 commentaires:

Publier un commentaire