21 juin 2017

[Unboxing] Déballage et impressions sur Assassin's Creed Origins - Dawn of the Creed - Legendary Edition

Dans la nuit du 12 au 13 juin dernier, Ubisoft donnait sa conférence pré E3 à Los Angeles. Durant cet événement, le Store en ligne de la marque a dévoilé les éditions collectors de plusieurs de ses futurs hits (voir le Ubisoft Store), parmi lesquels Assassin's Creed Origins et son Édition Légendaire, proposant entre autres une colossale figurine (78 cm!) de Bayek, le nouveau héros découvert récemment, accompagné de son aigle Senu, dans une superbe pose d'attaque.

Cette édition exceptionnelle est limitée à seulement 999 exemplaires dans le monde. Et comme tout ce qui est rare est cher... le privilège de posséder une telle pièce de collection se paie donc à prix d'or. En effet, le prix de vente, hors ristourne, est de 799€. Un prix indéniablement très élevé, qui réserve forcément cette Legendary Edition à une poignée de privilégiés. Grâce à la ristourne de 20% applicable via le Store en convertissant 100 points Club Ubi, le prix descend alors à 639€, ce qui reste malgré tout une jolie somme à devoir encore débourser malgré tout.

Mais l'argument qui m'a définitivement convaincu, au-delà du fait que je sois un fan inconditionnel de la saga depuis ses débuts sur PS3, c'est qu'il n'allait pas falloir attendre la sortie pour la recevoir, puisque, à l'exception du jeu qui arrivera quant à lui bien le 27 octobre prochain, date de la sortie officielle, la quasi totalité du contenu restant, y compris bien sûr l'énorme statuette, était livrable directement.

Cliquez sur les images pour les afficher en grand format.


Commandé le lundi 12 juin pendant la conférence, Ubisoft a comme promis expédié ma commande quelques jours plus tard et j'ai reçu mon (gros) colis à la maison hier, soit une semaine très exactement après avoir commandé. Comme vous pouvez le voir sur l'image ci-dessus, la caisse renfermant cette Legendary Edition est belle et bien énorme (et pèse plus de 13kg!). Je vous propose donc ci-dessous d'en découvrir le contenu en détails, avec au passage mes impressions sur cette édition véritablement hors du commun.


Avant le déballage de la figurine de Bayek, qui est bien sûr la pièce maitresse de cette édition collector limitée à 999 exemplaires dans le monde, on découvre d'abord un certificat d'authenticité, portant ici le numéro 077/999. Ce numéro est également présent à la base du socle de l'imposante statuette.


Présenté sur un carton illustré de motifs égyptiens nous plongeant directement dans l'ambiance, on découvre ensuite le magnifique steelbook offert avec cette Legendary Edition. Un boitier collector qui sera également inclus dans l'édition Dawn of the Creed "simple", qui est aussi exclusive sur le Ubisoft Store (vendue 150€ avec une réplique plus petite et non numérotée de la statuette incluse dans l'édition légendaire ici présentée).



On trouve ensuite une pochette cartonnée portant le logo du jeu et renfermant 4 magnifiques lithographies (format plus grand que A4) signées par les artistes de Ubisoft Montréal en charge du jeu. Une exclusivité de cette Legendary Edition. Chacune d'elles est imprimée sur du papier cartonné épais, avec un logo "gaufré" du jeu Assassin's Creed Origins au bas.


Dernier goodie inclus dans ce joli coffret légendaire, une reproduction à l'échelle 1:1 de l'amulette de crâne d'aigle portée par Bayek, ici en résine. Cette dernière est exclusive aussi à cette édition légendaire si on se fie à la description postée sur le Ubisoft Store, bien qu'une réplique (pas en résine celle-là) soit aussi annoncée dans la "Dawn of the Creed" à 150€.

Il est temps maintenant de passer à la pièce maitresse de cette édition collector légendaire limitée à 999 exemplaires dans le monde: la statue de Bayek et Senu. Annoncée à 73cm, je l'ai personnellement mesurée à 78cm, de sa base au sommet de son arc. Je ne sais pas comment Ubisoft à pris la mesure, mais la version livrée est donc plus haute de 5cm qu'annoncé. Ce qui n'est pas en soit une mauvaise nouvelle, que du contraire.


Le souci du détails est évident, et que ce soit le rendu du visage de Bayek, la finesse des armes ou de sa tenue, ou encore le plumage de Senu, il n'y a vraiment rien à redire.


Je signalerai tout de même que la figurine est à assembler en huit parties: le socle, le corps, la tête, l'épée, l'arc, les flèches (longues et courtes) et l'aigle. Un montage sans souci, à l'exception du placement final de l'arc et des flèches, qui m'a légèrement posé problème jusqu'à ce que je comprenne comment le placer exactement. Un zoom sur cet élément sur la fiche d'assemblage n'aurait pas été superflus.

Je tiens à préciser que je n'avais jusqu'alors jamais craqué pour une telle édition ni débourser une somme pareille pour un collector, quel qu'il soit. 639€ (prix avec ristourne) c'est certes un prix très élevé, que ce contenu ne justifie pas forcément, même si le coté très limité de cette Legendary Edition atténue un peu la piqure, douloureuse tout de même. Parfaitement mise en évidence dans mon bureau, je la contemple et la trouve sublime, en espérant maintenant que le jeu (inclus avec son Season Pass dans le prix, heureusement) me fera passer un moment tout aussi grandiose dès le 27 octobre prochain.

0 commentaires:

Publier un commentaire