22 juin 2017

[Review] SPLIT, le test Blu-ray/4K

Kevin a déjà révélé 23 personnalités, avec des attributs physiques différents pour chacune, à sa psychiatre dévouée, la docteure Fletcher, mais l'une d'elles reste enfouie au plus profond de lui. Elle va bientôt se manifester et prendre le pas sur toutes les autres. Poussé à kidnapper trois adolescentes, dont la jeune Casey, aussi déterminée que perspicace, Kevin devient dans son âme et sa chair, le foyer d'une guerre que se livrent ses multiples personnalités, alors que les divisions qui régnaient jusqu'alors dans son subconscient volent en éclats...

Après nous avoir servi plusieurs thrillers particulièrement efficaces, souvent clôturés par un final mémorable (qui parmi nous ne s'est pas fait avoir par Le Sixième Sens?), N. Night Shyamalan fait du coup logiquement partie de ces réalisateurs attendus au tournant. La sortie de Split ne déroge donc pas à la règle et était forcément très attendue.

Si les choses débutent plutôt bien avec une mise dans l'ambiance directe grâce à une séquence d'introduction particulièrement réussie, le film souffre ensuite d'un problème évident d'équilibrage, pour nous entrainer progressivement vers un final que j'ai trouvé totalement décevant. Certes l'idée de base se tient (prouver que les multiples personnalités d'un individu peuvent être très différentes les unes des autres, avec des pathologies présentes chez certaines et pas chez d'autres, cela a été prouvé scientifiquement et jusqu'ici reste inexpliqué), mais nous emmener dans une direction à ce point surnaturelle m'a personnellement restabilisé. On ne peut par contre pas ignorer l'incroyable performance d'acteur de James McAvoy, qui jongle ici constamment d'un personnage à un autre avec une maitrise remarquable. Une prouesse d'autant plus évidente si vous visionnez le film en version originale, afin d'en savourer toutes les nuances.

La version 4K Ultra HD se montre globalement très agréable, mettant en évidence toute l’intensité de la photographie. Le rendu est étincelant et le HDR sublime chaque ton, chaque nuance, pour offrir une image superbe. Les pistes audio du disque 4K sont identiques à celle de la version Blu-ray classique, avec une VO DTS-HD Master Audio 5.1 qui occupe admirablement l'espace et propose un découpage parfait. La VF DTS 5.1 affiche également une jolie dynamique surround et se montre tout aussi convaincante dans la plupart des domaines. Doublage FR soigné mais VO plus immersive. A préférer si vous n'y êtes pas allergique.

SPLIT, disponible dès à présent en Blu-ray, 4K-UHD et DVD chez Universal.

VERDICT : Bien que ne présentant pas avec Split sa meilleure œuvre, M. Night Shyamalan aborde néanmoins avec une vision intéressante l'idée de la personnalité multiple. Le final trop surnaturel n'a par contre pas réussi à me convaincre. Coté technique, le master 4K UHD/HDR remplit parfaitement son contrat (voir détails plus haut), pendant que la version 1080p ne présente elle non plus aucune faute de gout majeure. Contrastes toujours justes et définition affutée. Vous trouverez les infos sur les pistes audio ci-dessus également. Concernant les extras, vous aurez ici la possibilité de visionner (avec ou sans introduction du réalisateur) une fin alternative (franchement sans intérêt),  un lot de scènes coupées, un module making of revenant sur le tournage, un focus sur l'acteur James McAvoy et ses multiples personnages, ainsi qu'un autre sur le travail du réalisateur.
NOTE GLOBALE (Blu-ray/film)


0 commentaires:

Publier un commentaire