14 déc. 2017

[Review] Star Wars The Last Jedi (Les Derniers Jedi), la critique ciné

Hier sortait sur nos écrans l'épisode VIII de la saga Star Wars. Un événement qui a fait la une de l'actualité sur la planète entière (à part peut-être aux États-Unis, patrie de la cultissime saga imaginée par George Lucas dans les années 70, où le film ne sort que ce vendredi). Comme des milliers d'autres fans nous sommes donc allés découvrir The Last Jedi après notre journée de travail, en prenant grand soin durant toute la journée de ne pas se connecter aux réseaux sociaux et autres sites d'info afin de ne rien laisser filtrer sur le film. Je m'étais même interdit de visionner les derniers trailers diffusés sur le net afin de conserver intacte, autant que possible du moins, l'effet de surprise.

Cet article est garanti sans spoiler.

Après une introduction nous rappelant le contexte dans lequel les événements qui vont nous être racontés se situent, The Last Jedi s'ouvre ensuite sur une séquence de combat spatial. L'occasion de mieux comprendre où en est la Résistance face à l’avènement du Premier Ordre. On se rend également vite compte que le ton est ici plus "humoristique" qu'à l’accoutumé, avec quelques lignes de dialogues ou scènes pour le moins inhabituelles dans un film Star Wars. Un choix qui étonne parfois, mais qui heureusement se limite à quelques séquences ponctuelles.

Coté relationnel, plus encore que dans The Force Awakens, les personnages sont ici interconnectés et la Force joue véritablement un rôle majeur. Si tout n'est pas encore parfaitement clair dans la relation entre certains personnages, pour d'autres The Last Jedi sera sans doute leur chant du cygne. Il est d'ailleurs assez surprenant de constater ici le "départ" de plusieurs personnages que l'on imaginait pourtant suivre jusqu'au dénouement final de l'Episode IX. Mais là je vous en ai peut-être déjà trop dit...

Coté révélations, The Last Jedi en propose bien sûr un certain nombre, mais en évite étrangement certaines. [Passez directement au paragraphe suivant si vous ne voulez rien savoir du contenu de l’Épisode VIII] Vous saurez par exemple qui sont les parents de Ray. Une révélation surprenante, de moins au regard des nombreuses théories que l'on avait pu voir fleurir après The Force Awakens. Vous apprendrez aussi les origines de Kylo Ren et de son rapprochement vers le coté obscure. Enfin, le cas de la Princesse Leia Organa reste pour ma part un total mystère. Je m'attendais à pas mal de chose quant à ce personnage culte de la saga suite au décès de l'actrice Carrie Fisher, mais après avoir vu The Last Jedi, je vous avoue bien que je suis un peu sur la réserve.

Pour ma part, The Last Jedi est aussi source de frustration, avec des moments clefs bien trop rapidement expédiés (ou du moins minimisés je pense), ou encore des longueurs inutiles et autant de temps gâché qui aurait pu être bien mieux exploité. La cruelle confrontation de la dure réalité après tant de rêves et d'espoirs mis dans ce film attendu durant deux longues années.

Le meilleur Star Wars en terme de scène d'action? Le moins que l'on puisse dire en tous les cas c'est que The Last Jedi rejoint à ce niveau l'Episode III, Revenge of the Sith, qui est pour moi l'un des meilleurs coté action. Les scènes de combats spatiaux sont ici grandioses, tout comme les affrontements terrestres, sans oublier bien sûr les duels aux sabres lasers. Les fans vont adorer.

Et après...? Il reste à présent à Disney un film pour nous proposer une conclusion digne de ce nom à cette troisième trilogie Star Wars. Si l'on entrevoit assez clairement la direction que prendront les événements, vu le "ménage" fait dans cet Épisode VIII, on a forcément hâte d'assister à l'épilogue. Même si ce dernier pourrait peut-être bien nous surprendre... Et espérons-le! Un Star Wars nouveau après un hommage poignant à la légende Jedi. La boucle serait-elle déjà bouclée? Qui sait.

La sortie du film est annoncé au mois de mai 2018 en Blu-ray 2D/3D/4K et DVD.

Notre verdict:
Apportant son lot de réponses mais aussi de nouvelles interrogations, The Last Jedi réussit en tous cas à rassurer les fans quant à la cohérence de cette nouvelle trilogie, tout en nous rappelant vigoureusement l'immense héritage des épisodes IV, V et VI. Cet Épisode VIII est un moment charnière, qui expédie peut-être un peu vite à mon sens certains éléments (sans nous fournir toutes les explications d'ailleurs), afin sans doute de mieux préparer le terrain menant à une conclusion s’annonçant dors et déjà épique. Plus tourné vers l'humour également que ses prédécesseurs, The Last Jedi alterne séquences drôles et scènes d'action époustouflantes. L'un des meilleurs épisodes dans ce domaine. Quelques longueurs inutiles, quelques frustrations aussi, causées entre autres par ces non-dits regrettables qui gâchent un peu notre plaisir et notre soif de savoir dans cette mythologie de La Guerre des Étoiles. Deux longues années nous séparent à présent de l'épilogue. May the Force be with you

0 commentaires:

Publier un commentaire