16 mars 2018

[Review] Scribblenauts Showdown, le test PS4

Scribblenauts Showdown est un jeu de type puzzle-plateau jouable seul ou entre amis. Utilisez votre imagination et défiez-vous dans un jeu de plateau délirant en multijoueur. Vivez ensemble l’expérience Scribblenauts en créant plus de 35 000 objets provenant du vaste dictionnaire Scribblenauts et soyez le plus malin pour vaincre vos adversaires dans plus de 25 mini-jeux.

C'est en 2009 que la licence Scribblenauts est apparue pour la première fois, et ce fut à l'époque sur la console portable DS de Nintendo. Depuis lors la série a bien évolué en améliorant constamment son gameplay, souffrant à la base de quelques soucis de maniabilité (ceux y ayant gouté à l'époque s'en souviennent sans doute). Bourré cela dit de bonnes idées, il aurait été dommage de s'arrêter en si bon chemin. Preuve en est que la saga nous revient plus affutée que jamais en 2018, avec cette fois un concept revu pour s’adapter aux consoles de salon. Le jeu étant en effet disponible dès à présent sur PS4, mais également sur Switch et Xbox One.

Proposant un jeu de réflexion assez basique à l'origine destiné aux joueurs solo (sur les consoles DS/3DS avant d'être également porté sur Wii), la licence évolue à présent vers le party game multi-joueurs, à la croisée des chemins entre son modèle original et un titre multijoueurs "bac à sable" du type Mario Party par exemple. J'imagine qu'en choisissant ce jeu comme exemple tout le monde visualise bien de quoi je parle. Alors le résultat final est-il à la hauteur de nos attentes? C'est ce que je vais tenter de vous montrer dans les quelques paragraphes qui suivent, avec notre test de la version Playstation 4.

Ici le principe est on ne peut plus simple. Scribblenauts Showdown est en effet un concentré de mini-jeux, destinés à être parcourus seul ou à plusieurs (jusque 4 joueurs). Ces mini-jeux se regroupent en deux catégories: rapidité et créativité.

Très clairement, la seconde est la plus intéressante, j'y reviendrai plus en détails dans un instant. Dans la première, il s’agira juste d'être le plus rapide pour gagner. Rien de bien passionnant vous en conviendrez, d'autant que parfois on décroche même la victoire sans trop comprendre pourquoi. Amusant la première fois, mais vite sans intéret si l'on est joueur compétitif (et un poil créatif). Pour ce qui est de la seconde catégorie justement, l'approche est là par contre très différente puisque la création d'objet y est intégrée. Chaque mini-jeu débute là en effet sur une roulette, déterminant quel sera le type d’objet à créer, ou bien la première lettre qu’il faudra utiliser. Dans les deux cas, vous pourrez ensuite constituer vos mots (parmi les 35.000 intégrés au jeu) via un système bien plus intuitif que sur Nintendo DS, qui a par ailleurs la bonne idée d’indiquer les différentes variantes du vocabulaire touchant aux caractères que l’on vient de rentrer. De quoi gagner du temps. On peut aussi découvrir parfois des choses plutôt étonnantes (mais jamais rien de vulgaire) qu’on n’aurait pas un seul instant imaginé trouver dans un jeu aussi "mignon". Je vous laisserai tester ça par vous même. Pour le coup, le plaisir de la découverte est bien là, et il faut bien avouer qu’à plusieurs les choix de mots peuvent se révéler particulièrement hilarants.


Les différents modes de jeu offrent ainsi aux joueurs la possibilité de se déplacer sur le plateau de jeu et de parcourir les différentes épreuves qui les y attendent. Vous pourrez découvrir le Mode Confrontation, dans lequel jusqu'à quatre concurrents peuvent s'affronter avec le "Party Mode" où les joueurs doivent imaginer leur chemin vers la victoire grâce à une stratégie basée sur des cartes et des compétences créatives. Les mini-jeux "Wordy" requièrent de relâcher le meilleur objet ou personnage du vaste dictionnaire du jeu, alors que le mini-jeu "Speedy", ou seule la rapidité dont je vous parlais plus haut est requise, récompense quant à lui le joueur le plus rapide. La progression du joueur est affichée sur la carte de jeu, avec plusieurs façons de franchir la ligne d'arrivée en premier.

Vous trouverez également un Mode Versus où deux joueurs peuvent s'affronter dans plus de 25 mini-jeux qui varient à chaque session. Ce mode peut également être joué en solo. Enfin, le Mode "Bac à Sable" vous permet n’explorez de nouveaux objectifs dans le terrain de jeu créatif populaire de la série avec huit niveaux de difficulté. Un ou deux joueurs peuvent mettre leur imagination à l'épreuve pour résoudre des objectifs et gagner des bonus cachés.

Notre avis:
En modernisant son concept et en l'adaptant à un usage pour les consoles de salon, la licence Scribblenauts va clairement dans la bonne direction. Scribblenauts Showdown se montre amusant à plusieurs, pour peu que l'on choisisse bien les modes de jeu (et les mini-jeux). En effet, parmi les 25 mini-jeux présents, tous n'offrent clairement pas le même plaisir de jeu. Certains étant juste basés sur la rapidité, alors que d'autres feront concrètement appel à votre créativité. Ces derniers seront dès lors bien plus intéressants sur la durée. Quoiqu'il en soit, le party game de Warner Bros Interactive a de quoi vous offrir quelques belles soirées entre amis, n'ayez crainte.
7/10

0 commentaires:

Publier un commentaire