20 nov. 2018

[Review] 11-11 Memories Retold, le test PS4/XB1

Le 11 Septembre 1916, un jeune photographe quitte le Canada afin de rejoindre le front ouest en Europe. Le même jour, un technicien allemand apprend que son fils est présumé mort au combat… Ils vont découvrir la réalité de la guerre, leurs chemins se croisant sur le front et sur l’arrière-front, essayant de préserver leur humanité pour leurs êtres chers tout en faisant face à des évènements désastreux

En cette période commémorative du centenaire de la fin de la première guerre mondiale, 11-11 Memories Retold nous propose un voyage au coeur du ce terrible conflit au travers de deux regards opposés. Deux personnages que vous allez contrôler à tour de rôle et qui changeront peut-être votre perception des événements en jouant sur leurs sensibilités, leurs visions du champ de bataille, leurs actions.

Optant pour un style visuel graphique assurément peu commun, cela rend notre parcours à la fois poétique et déroutant. Même si dans le font, la trame narrative reste bien attachée à la guerre et à ses terribles conséquences, le coté pastel des images atténue souvent la gravité des moments traversés, sans pour autant leur ôter l'émotion qu'ils procurent. Le ton est ici malgré tout plus serein, et la direction artistique du jeu y est sans aucun doute pour beaucoup. Graphiquement pourtant je ne peux pas dire que j'ai été totalement convaincu, car sur un écran de grande taille ces "croquis" défilants ont tendance à fatiguer le regard et il est difficile d'enchainer les chapitres des heures durant. De plus, sachez que le titre n'est pas compatible 4K/HDR (ni sur PS4 Pro, ni sur Xbox One X). Préférez donc y jouer sur un écran de taille plus petite ou moyenne en 1080p.


L'aspect audio est également ici travaillé pour une immersion des plus soignées. Des dialogues en anglais et en allemand alternent donc pour nous proposer une transition à la fois visuelle mais également sonore. On peut aussi souligner la très réussie bande originale, participant elle aussi brillamment à la réussite globale de l’œuvre.

Coté gameplay, les taches à accomplir ne seront jamais bien compliquées et vous devrez tantôt capturer avec votre appareil photo des instants de grâce, tantôt d'autres plus douloureux, mais on sent ici clairement que l'intension n'était pas de mettre le joueur en difficulté, mais davantage de lui offrir un voyage emprunt d'émotion et d'humanité.


On sent indubitablement l'intention de proposer quelque chose qui va ici au-delà du simple jeu vidéo traditionnel. 11-11 Mémoires Retold est une gigantesque peinture vivante dépeignant ce que cela signifie d’être entrainé dans une guerre. Un récit nous racontant l’émouvante histoire de Kurt et Harry, tentant de préserver leur humanité face au pire de ce dont les hommes sont capables.

Notre verdict:
Nous proposant bien plus qu'un jeu vidéo traditionnel, 11-11 Memories Retold livre un regard différent sur la Première Guerre Mondiale en nous offrant de partager le destin de deux hommes venus d’horizons totalement opposés. Tantôt poétique, tantôt dramatique, et ce malgré quelques libertés historiques afin de mieux diffuser son message, 11-11 Memories Retold n'est ni un témoignage, ni une confession, mais plutot une œuvre artistique, à prendre comme telle et sans doute pas autrement. Si les choix ne sont pas toujours validés (graphiquement entre autres), on ne peut néanmoins pas nier l'intention et l'émotion qui s'en dégage. Un voyage assurément poignant.
8/10

0 commentaires:

Publier un commentaire