12 nov. 2018

[Review] Hitman 2, le test Xbox One X

Parcourez le monde et traquez vos cibles dans des lieux exotiques. Des rues baignées de soleil de Miami aux sombres et dangereuses forêts tropicales, aucun endroit n'échappe à l'assassin le plus créatif du monde : l'Agent 47. Préparez-vous à devoir éliminer l'insaisissable Client Fantôme et faire échouer sa milice. Mais tout change quand 47 apprend la véritable identité de sa cible et la vérité sur son passé...

Après un rebirth de la licence Hitman en 2016 sous la forme d'une "saison" au format épisodique (déclinée sous différentes éditions par la suite dont une Definitive Edition sortie en mai 2018 - voir notre test de la version Xbox One X), l'agent 47 revient aujourd'hui avec une suite, sobrement nommée Hitman 2. Au programme de ce nouveau voyage autour du monde, un moteur graphique peaufiné, une liberté d'action accrue, et bien sûr de toutes nouvelles cibles à assassiner. Alors Hitman 2 est-il un Hitman 1.5 ou bien une véritable évolution du concept revenu à la vie il y a deux ans? C'est la question à laquelle je vais tenter de répondre dans ce test, effectué sur une console Xbox One X (en 4K/HDR).

Avant de plonger dans le vif du sujet, pour ceux qui se poseraient la question de savoir pourquoi j'ai opté pour un test sur Xbox One X (et pas sur PS4 Pro), c'est parce que la version Xbox One X est optimisée 4K/HDR et propose une résolution 4K native, contrairement à la version PS4 (ou PS4 Pro). J'ai donc opté pour le meilleur rendu visuel afin de profiter au maximum de l'expérience. Mais sachez que les deux versions (PS4 et Xbox One) sont ici fort proches visuellement, et que les impressions relevées par des confrères ayant testé le jeu sur PS4 Pro sont également excellents. Vous n'avez donc aucune crainte à avoir.

Les choses étant précisées, nous pouvons maintenant débuter le test de Hitman 2.


Le jeu se compose (ou se décompose) suivant plusieurs missions une fois encore, chacune étant liée à un lieu déterminé. Exactement comme dans le jeu précédent, chacun de ces lieus est lié à une cible que vous devrez abattre. Après une première mission prologue vous apprenant les bases du gameplay (un long prologue cela dit en passant...), vous aurez alors une totale liberté d'approche afin de remplir votre contrat. Pour ce faire, le panel de possibilités a été ici étoffé et offre un éventail de possibilités sensiblement plus vaste que dans Hitman saison un. L'IA bénéficie également d'une mise à jour notable, réduisant du coup notre marge de manœuvre dans certaines situations, mais renforçant grandement l'immersion du joueur ainsi que le réalisme de certains scenarii. Comme par exemple le fait qu'il vous faudra à présent aussi surveiller votre reflet dans les miroirs, ou encore utiliser la foule (ou la végétation) à votre avantage pour masquer votre présence.

Comme dans Hitman, vous pourrez aborder chaque assassinat suivant de très nombreux angles et possibilités. Le déguisement sera à nouveau au cœur de la plupart des options s'offrant à vous. Repérer une cible, attendre qu'elle soit isolée et ensuite la neutraliser. Vous pourrez tout autant opter pour une mort "indirecte", comme un empoisonnement par exemple, ou encore un tir à distance grâce à votre fusil sniper. Le tout sera de vous assurer de la réussite de l’opération, et surtout de vos options de fuite après le meurtre. Car tuer une cible est une chose, mais quitter les lieus sans se faire remarquer en est une autre.


C'est un total de six nouvelles destinations qui vous attend au lancement de Hitman 2. Colombie, Inde ou encore États-Unis sont quelques exemples de pays que vous découvrirez dans ces nouvelles aventures. Plage touristique, jungle luxuriante ou ville en pleine effervescence, sont autant d’environnements que vous devrez apprivoiser pour bien choisir comment traquer votre cible avant de l'assassiner. Clairement, le souci du détail est ici captivant. Hitman 2 nous offrant une immersion impressionnante, dans des lieus souvent riches de vie, jalonner de PNJ autonomes vaquant à leurs occupations, au milieu desquels vous devrez évoluer et planifier vos actions meurtrières avec une panoplie d’opportunités à votre disposition impressionnante, et souvent pleine d'originalité. Ce qui vous incitera à faire et refaire certaines missions juste pour le plaisir de pouvoir tester les différentes approches possibles.

Coté scénario, Hitman 2 ne brillera pas davantage que son prédécesseur, avec une trame on ne peut plus élémentaire, servant uniquement de prétexte aux différentes missions vers lesquelles vous serez envoyé. Sobriété avant tout. Il faut néanmoins être honnête, l’intérêt du jeu n'est pas dans son scénario global mais bien dans l'approche de chacune des missions auxquelles vous serez convié, ainsi que dans sa durée de vie alimentée par la rejouabilité considérable du titre de IO Interactive.


Mais s'il nous faut attester que le champ des possibles est ici globalement étoffé par rapport à Hitman (rebirth premier du nom), il ne nous est cependant pas possible de tout faire non plus. On ne peut pas par exemple déplacer un verre pour suggérer à sa cible d'y boire, ou se cacher derrière une porte entre ouverte pour attendre, ou encore se glisser à l'arrière d'une voiture que sa cible pourrait emprunter, ou déclencher un incendie pour générer un mouvement de foule et en profiter pour commettre son méfait... Bref, tout est ici intégralement scripté et seuls les divers scenarii envisagés sont au final possibles. Vous devrez donc vous plier aux options s'offrant à vous, sans jamais avoir un sentiment de totale liberté. Exactement comme dans le précédent Hitman.

La prise en main est également similaire à ce que nous connaissions déjà, avec des déplacement assez rigides (trop bien souvent, surtout en cas de fuite), une caméra parfois gênante, et aucun mouvement possible en dehors de ceux scriptés (pas de saut par exemple). Passer du gameplay d'Assassin's Creed Odyssey à celui de Hitman 2 fait mal...


Un mot enfin sur le contenu annexe de Hitman 2, avec tout d'abord un mode multi-joueurs "Ghost" intégré, dans lequel vous serez en compétition avec un autre joueur afin d'être le plus rapide à éliminer une cible et vous extraire des lieus sans vous faire repérer. On trouve aussi un éditeur de niveau qui vous permettra de laisser libre court avec votre créativité, ou encore un mode Sniper, que vous connaissez sans doute déjà si vous avez précommandé le jeu.

Notre verdict:
Pour répondre à la question que je posais en introduction à ce test, Hitman 2 ne propose pas une évolution considérable de son gameplay par rapport à son prédécesseur, mais il en corrige néanmoins bon nombre de petits défauts (pas tous cela dit) pour améliorer encore l'expérience de jeu des joueurs. Plus affuté techniquement, plus généreux en contenu et possibilités dans ses assassinats, offrant une indéniable rejouabilité et donc une durée de vie considérable, intégrant un mode multi-joueurs original et compétitif, sans oublier un éditeur de niveaux et un mode sniper... les joueurs ayant appréciés le précédent seront ici encore conquis, sans aucun doute. Néanmoins, on a plutot le sentiment d'être face à une extension du premier Hitman, bien que la recette fonctionne malgré tout mieux avec ce Hitman 2. Il reste quoiqu'il en soit une certaine marge de manœuvre à IO Interactive pour peaufiner la formule, encore un peu trop "rigide" à mon gout.
8/10

0 commentaires:

Publier un commentaire