10 avr. 2012

[Review] "Ridge Racer Unbounded", le test PS3

Ridge Racer Unbounded | Namco Bandai
Sortie le 30 mars 2012 sur PS3, 360 et PC -- Test effectué à partir d'une version review.

Après des années de courses délirantes et de dérapages insensés sur rails -- dont franchement nous avions fait le tour depuis longtemps --, la série Ridge Racer semble avoir pris une nouvelle direction avec cette opus baptisé "Unbounded", qui pourrait bien signer le renouveau d'une des légendes du jeu de course arcade sur console. Ridge Racer Unbounded ce n'est d'ailleurs plus tout à fait Ridge Racer... On se situe ici en effet davantage dans un mixe (plutôt intéressant d'ailleurs) de ce qui se fait de plus arcade actuellement : "Need For Speed The Run", "Split Second" ou encore "BurnOut", voilà trois références qui me semblent correspondre assez bien à ce que "Ridge Racer Unbounded" propose coté gameplay.

Le principe ici est assez simple, vous devez tout faire pour terminer parmi les trois premiers d'une course où tout est permis. Pour y parvenir, vous aurez bien sur de nombreux bolides à votre disposition, qui se débloqueront au fur et à mesure de votre progression, ou via des DLC présents et futurs (l'Edition Limitée propose entre autres 3 véhicules inédits). Ridge Racer Unbounded c'est également un système de boost qui se remplit en faisant des dérapages, en profitant de l'aspiration derrière vos adversaires, ou en réalisant certaines figures/sauts spécifiques, et qui vous permettra de distancer vos adversaires ou, mieux encore, de les éliminer en les envoyant dans le décor. Cette "energy boost" servira aussi à emprunter certains raccourcis (après en avoir libérer le passage) et à détruire de nombreux éléments jalonnant votre parcours. Un atout qu'il vous faudra maitriser impérativement si vous souhaitez accomplir des miracles dans ce jeu.

A vous le pouvoir de la création!

Une des nombreuses facettes de "Ridge Racer Unbounded" c'est la présence d'un copieux éditeur de circuits intégré. Choisissez votre style, votre décors, vos éléments destructibles et leurs emplacements, la longueur et la forme du tracé, l'emplacement de la ligne d'arrivée (et de départ), bref, tout est ici possible, ou presque. Vous pouvez ensuite bien entendu tester votre œuvre, avant de la partager sur le net et d'y affronter vos rivaux (en ligne uniquement, car pas de multi-joueurs en local malheureusement). Vous pourrez ainsi construire et composer votre propre City, la façonner comme bon vous semble, et lui offrir vos plus belles réalisations. Un élément non négligeable, surtout du point de vue communautaire.


La ville de base dans laquelle vous évoluerez s'appelle Shatter Bay. Cette cité américaine fictive est divisée en plusieurs zones, proposant chacune un environnement distinct (downtown, industriel, highway etc...). Vous enchainerez les courses les unes après les autres, débloquant ainsi les différents tracés au fur et à mesure, jusqu'aux courses les plus extrêmes, où vous rencontrerez vos plus redoutables adversaires. On retrouve d'ailleurs ici quelques vieilles connaissances, que les amateurs de longues dates reconnaitront aisément, grâce à un logo en forme d'ange arboré sur le capot, par exemple. Comptez entre 15 et 20 heures pour boucler le mode solo. Une durée de vie plus que raisonnable, à quoi vous devez ensuite ajouter les nombreuses heures que vous passerez en ligne.

Coté technique, Ridge Racer Unbounded affiche un rendu graphique plaisant, sans subjuguer notre rétine néanmoins, mais réussissant à offrir un ensemble fluide (présence de ralentis artistiques volontaires), un défilement rapide, et en conservant une lisibilité correcte la plupart du temps. La bande son est quant à elle parfaitement adaptée et s'inscrit totalement dans la lignée de ce que l'on peut attendre d'une Ridge Racer nouvelle génération, à la fois fidèle et innovante. Vous devriez apprécier. La prise en main ne devrait poser aucun problème, une fois les dérapages (pour remplir votre jauge de boost, maitrisés. C'est pas forcément gagné d'avance, croyez-moi.

On retiendra une durée de vie conséquente, une réalisation soignée, une difficulté progressive mais néanmoins relevée, un éditeur de circuits très complet, et un mode en ligne bien pensé. On regrettera par contre le manque de réelles innovations (Ridge Racer Unbounded étant finalement juste un mixe de divers concepts déjà connus), un jeu trop axé "scoring", l'absence d'un multi local.

Verdict: 7/10

0 commentaires:

Publier un commentaire