19 nov. 2012

[Review] "Total Recall (2012)", le test Blu-ray

TOTAL RECALL (2012) | SPHE
Disponible dès le 21 novembre 2012 (BE) en Blu-ray et DVD -- Test effectué à partir d'une version commerciale. 

Douglas Quaid, un ouvrier lambda qui rêve d’être agent secret, se rend chez Rekall, une société révolutionnaire qui peut lui implanter des souvenirs qui auront l'air totalement réels. Mais la procédure tourne mal, et la frontière entre rêve et réalité se brouille. Sans savoir pourquoi, Quaid se retrouve alors traqué par la police...

"Total Recall" (je parle de l'original de Paul Verhoeven, avec Arnold Schwarzenegger, datant de 1990) fait partie de ces films qui resteront, pour beaucoup d'entre nous, parmi les références de la SF au cinéma. Cela dit, à y regarder de plus près, il faut bien avouer que le film a pris un sacré coup de vieux et qu'un remake n'était peut-être pas une mauvaise chose. Je ne fus donc pas outré par l'annonce de Sony Pictures quant à une version 2012 de ce "classique". Et après avoir visionner ce Blu-ray, je dois même avouer que cette version remise au gout du jour m'a même très nettement davantage emballé que son modèle devenu poussiéreux et un brin ringard, soyons francs. Fini le corps bodybuildé d'Arnold Schwarzenegger et place au charisme d'un Colin Farrell ici impeccable dans la peau de Douglas Quaid. Le casting se féminise également, avec un duo Kate Beckinsale/Jessica Biel redoutable, offrant à ce remake tout le charme nécessaire. Coté remake justement, le scénario de cette version 2012 s'éloigne malgré tout fortement de son modèle âgé de presqu'un quart de siècle maintenant. La société Rekall reste bien sur de mise, mais oubliez les voyages sur Mars, l'histoire se déroule cette fois belle et bien sur Terre. L'action prends sont temps pour démarrer, mais une fois lancée elle ne s'arrête plus jusqu'à la fin. Un divertissement explosif, des décors bien souvent à couper le souffle, et un scénario sans grande surprise mais néanmoins accrocheur, sans oublier un casting soigné. Tous les éléments semblent donc réunis pour vous faire passer un agréable moment.

Coté technique, SPHE nous livre ici un master Full HD tout simplement irréprochable. De la première à la dernière minute, que vous optiez pour la version cinéma ou la version longue inédite du réalisateur (+ 20 min), l'image de ce Blu-ray est absolument splendide et les top démo visuels succèdent les uns aux autres. L'intégration des effets spéciaux et des décors virtuels est un modèle du genre, les contrastes sont exemplaires, la définition flamboyante, et l'encodage irréprochable. Bref, un Blu-ray de référence, comme on les aime. Du coté des pistes audio, là aussi c'est un sans faute, avec version originale et version française en DTS HD Master Audio 5.1, offrant l'une et l'autre un spectacle explosif et immersif, nous plongeant littéralement au cœur de l'action. Difficile là aussi de trouver quoique ce soit à redire. Doublage FR efficace et soigné, avec les voix française habituelles du casting.

Pour ce qui est des extras, vous pourrez visionner la version longue inédite du réalisateur (comportant 20 minutes supplémentaire et une fin inédite) accompagnée d'un commentaire de ce dernier. La version cinéma quant à elle pourra être vue en mode "Intuitif", grâce auquel viendront s'intégrer divers modules informatifs, making of etc... durant la vision. Vous trouverez enfin une série de bandes annonces promotionnelles, dont celle de "The Amazing Spider-Man", dors et déjà disponible en Blu-ray.


Tous les remakes de "classiques" de la SF ne sont pas forcément des réussites, mais il faut bien avouer que "Total Recall" version 2012, en ce qui me concerne, dépasse son modèle datant du début des années 90, devenu aujourd'hui poussiéreux et obsolète visuellement. L'action gagne à présent en réalisme et en intensité, la refonte du casting est une réussite, et les effets visuels sont souvent à couper le souffle. Le Blu-ray sublime l'ensemble, tant visuellement que du coté des pistes sonores, tout aussi exemplaires que l'image. Les bonus présents prolongeront l'expérience, tout comme le choix entre deux montages différents.

5 commentaires:

Bonsoir, je ne partage pas du tout ton avis sur ce film que j'ai vraiment trouvé mauvais, mais chacun ses gout et cela se respecte :-). Il est vraiment Dommage que tu n'aies pas précisé ce que les 22 minutes de la version director's cut apportaient au film à ce film, qui nous sert des scènes d'actions régulières pour que l'on ne s'attarde pas sur son scénario sans saveur. Pour ma part et n'en déplaise à certain la version de 1990 est largement supérieure. Kate Beckinsale n'a aucun charisme dans ce film et c'est malheureusement le cas aussi pour Jessica Biel, les prestations d'actrices de leurs homologues de 1990 (Sharon Stone et Rachel Ticotin)étaient bien au dessus.

The Shadow

@ The Shadow > En effet les gouts et les couleurs... Je comprends cela dit parfaitement pourquoi ta préférence va à la version de 1990. Mais la mise à jour me plait et si je devais demain revoir l'une des deux versions, ce serait celle de 2012, assurément. Pour son spectacle, sa qualité en Blu-ray (image et son) etc... Pour ce qui est du casting, c'est là aussi une question de gout ;-)

Bonjour Nicolas
j'aime bien colin farrell je trouve qu'il est plutôt crédible et humain, moins super-héros bodybuildé :-) pourrais tu me dire ce qu'apporte la version longue stp? c'est ce qui me fera acheter ou pas ce film en fonction de qu'elle apporte. Petit hors sujet j'ai commandé la trilogie du flic de beverly hills chez proxis.be, car il est déjà sorti en Belgique et pas encore en France, il y a t-il du français et des sous-titres français dans cette édition? je pense que oui mais je préfère demander.
cordialement

The Shadow

@ The Shadow > Comme indiqué dans la NEWS sur le Flic de Beverly Hills, la VF hérite de pistes surrounds pour les chapitres I et II, et de Dolby Digital 5.1 pour le troisième. La VO est en DTS HD 5.1 et des sous titres FR sont bien sur présents (Paramount faisant des coffrets européens en général et rarement par territoire).

Pour ce qui est de la version longue de Total Recall 2012, quelques scènes ont été ajoutées (impossible de toutes les situer), et le final est différent de celui de la version cinéma (mais chuuute, je n'en dirai pas plus). La version longue est un "montage du réalisateur", et donc pas simplement une version XL sans intérêt.

Merci Nicolas, je m'en doutais pour Le Flic de Beverly Hills proxis le précise pas, quand à Total Recall je verrais bien si les scènes arrangent le film. Apparemment tu as l'air enthousiaste donc wait and see...

The shadow

Publier un commentaire