27 janv. 2014

[Review] "Dragon Ball Z: Battle of Z", le test PS3

DRAGON BALL Z: BATTLE OF Z | Namco Bandai
Disponible dès le 24.01.2014 sur PS3, 360, PS Vita -- Test effectué à partir d'une version review.

Sangoku, ses amis et tous leurs ennemis de l'univers Dragon Ball Z reviennent pour des combats toujours plus spectaculaires et dévastateurs. Après les succès des séries Budokai et Tenkaichi, sans oublier Raging Blast, Dragon Ball Z revient dans un jeu inédit qui fait la part belle à la coopération. Plus vous aurez d'ennemis, plus il vous faudra d'alliés et plus les différents modes du jeu révéleront leur richesse...

-- Cliquez sur les images pour les afficher en grand format --





Le moins que l'on puisse dire, c'est que Namco Bandai s'accroche à la licence DBZ. Après 3 tentatives plus ou moins acceptables (mais très inégales) sur PS3 et 360, voici Dragon Ball Z: Battle of Z, qui signe très probablement l'ultime épisode sur cette génération de consoles. Revenant vers un concept de multi-joueurs qui rappelle à certains l'épisode sorti sur Sega Saturn en son temps, l'éditeur tente d'aborder la licence d'un point de vue davantage communautaire en incitant le joueur à se tourner vers la coopération pour remplir ses missions, à la difficulté parfois rébarbative, il faut le reconnaitre. Le jeu se découpe en effet en diverses missions, elles-mêmes réparties suivant les divers actes de la saga (Saiyens, Freezer, Cell...). A cela s'ajoute tous les épisodes annexes (et optionnels), liés aux films ou aux développements parallèles de nombreux protagonistes. Le tout n'étant à l'arrivée qu'un énorme prétexte pour gonfler le casting (70 persos jouables) et prolonger autant que possible la durée de vie du mode Histoire. Les fans purs et durs ne manqueront pas de tout débloquer c'est certains. Coté déroulement des combats, c'est toujours la même chose. Après avoir constitué votre équipe, activé d'éventuels objets ou cartes booster, vous lancez la mission choisie. Dès lors, votre seul et unique objectif sera de mettre KO votre (ou vos) adversaire(s). Certaines missions, comme contre Freezer ultime forme par exemple, vous proposeront aussi peut-être simplement de rester en vie jusqu'à la fin du chrono. Une fois la mission remplie, vous serez alors noté, de SS à E et gagnerez de l'Xp en conséquence. Suivant votre score, vous débloquerez divers items bonus que vous pourrez ensuite choisir d'activer dans les menus d’accueil. Outre les modes Solo et Coopération (uniquement en ligne), vous trouverez également ici un mode de combat en ligne jusqu'à 4 contre 4. Enfin, sachez que le jeu vous propose des voix (au choix) en anglais ou japonais, des sous titres FR, et pour les plus collectionneurs, une très belle édition collector "Goku Edition", incluant une jolie statuette de ce dernier ainsi qu'un artbook exclusif.



Une fois encore ce DBZ est plein de bonnes intentions, mais cela ne suffit malheureusement pas... Extrêmement répétitif, ayant supprimé la charge du Ki, les transformations en cours de combat, les combos, le jeu à 2 sur une même console (hors ligne), et encore bien d'autres éléments, Dragon Ball Z: Battle of Z laisse indéniablement un gout amère en bouche. Le système de Genki est ici totalement secondaire et ne sert franchement à rien, les coups spéciaux sont loin d'être aussi impressionnants que dans les volets précédents, les combats sont souvent peu lisibles et la traque constante de son adversaire très vite pénible (R1). Le principe de régénérescence par ses compagnons se montre quant à lui très vite agaçant (on ne passe plus son temps qu'à ça...), et en prime le jeu n'est pas franchement très beau, tout juste acceptable diront même certains. Bref, pas de quoi faire de ce DBZ un titre de référence vous l'aurez compris.
 

1 commentaires:

Et ben, ça aumoins c'est dit, déjà pas tres fan des jeux,mais alors là ça calme lol !
Je préfère me refaire les mangas ou le DA lol !

Publier un commentaire