23 janv. 2014

[Review] "House of Cards - saison 1", le test DVD

Impitoyables et rusés, le député Francis Underwood et son épouse Claire ne reculent devant rien pour atteindre l'objectif qu'ils se sont fixés: gravir les plus hautes marches du pouvoir. Cupidité, mensonge, manipulation, corruption, sexe, rien ne les arrête. Mais cela sera-t-il suffisant, et surtout ont ils bien protégé leurs arrières dans la jungle politique de Washington...

"House of Cards" est assurément, en ce qui me concerne tout du moins, la série qui aura marqué l'année 2013. Remarquablement écrite, affichant un casting prestigieux, et nous emmenant dans les méandres de la politique américaine, tous les ingrédients sont réunis pour en faire LA nouvelle série de référence. Et c'est précisément ce qui se passe. On accroche immédiatement au concept de spectateur privilégié auquel l'acteur principal, Kevin Spacey, s'adresse régulièrement afin de lui confier ses impressions ou bien lui confesser ses ruses. La série se veut avant tout réaliste et sérieuse, bien qu'on imagine assez mal pareil manipulation et surtout une si grande naïveté de la part de l'entourage direct du Président des États-Unis. Néanmoins, on se laisse totalement emporter et on se prête au jeu, celui de deviner où il veut en venir concrètement. Car "House of Cards" est bâti comme un puzzle, où pièce après pièce le modèle prend forme sous nos yeux, avant de dévoiler seulement à la fin le plan dans sa globalité et du même coup les véritables intensions du député Underwood. Une sublime machination que l'on aurait aimé voir se poursuivre encore d'avantage ici. Il faudra pour cela attendre la saison 2, dors et déjà programmée Outre Atlantique pour la fin février. L'attente jusqu'à sa diffusion chez nous va être insoutenable, mais soyons certain qu'elle en vaudra la peine.

VERDICT : Magistrale d'un bout à l'autre, "House of Cards" est incontestablement mon coup de coeur série pour l'année 2013. Machiavélique, rusé, manipulateur, Kevin Spacey incarne à la perfection son personnage, qui semble toujours avoir un coup d'avance sur les événements. Le scénario est ici construit tel un ambitieux puzzle, qui ne révèlera ses véritables intentions qu'au terme de cette saison 1. Attendre la suite est juste insoutenable... Coté technique, SPHE nous offre un master soigné, affichant de jolis contrastes et une définition sans faille, même si la HD apporte clairement un relief plus généreux à l'ensemble. Coté audio, le coffret DVD ne propose qu'un encodage Dolby Digital 5.1 (VO et VF), alors que la version Blu-ray livre quant à elle une piste VO DTS-HD 5.1. La version SD assure malgré tout l'ambiance avec un paysage sonore convenu mais approprié. Doublage FR exemplaire. On regrettera par contre l'absence total de bonus sur cette édition.
HOUSE OF CARDS SAISON 1, disponible dès le 13.12 en Blu-ray et DVD chez SPHE.

0 commentaires:

Publier un commentaire