28 avr. 2014

[Review] "Cold, Cold Heart" (Batman Arkham Origins), le test PS3

BATMAN ORIGINS: COLD, COLD HEART | Warner Bros. Games
Disponible dès le 23.04.2014 sur PS3, 360 et PC -- Test effectué à partir d'une version dématérialisée.

Alors que la soirée du nouvel an bat son plein au Manoir Wayne en présence de nombreux invités triés sur le volet parmi le gratin mondain de Gotham, un vent glacial se met à souffler et transforme les convives en icebergs. Le responsable n'est autre que Mr Freeze. Bruce Wayne va alors devoir se faufiler parmi les sbires de ce dernier s'étant invités à sa fête, et rejoindre discrètement la bat-cave pour aller enfiler son costume du Dark Knight...


DLC (payant - 9.99€ - mais inclus dans le "season pass", pour ceux s'y étant abonnés) lié au titre Batman Arkham Origins paru sur PS3, 360, WiiU et PC fin 2013, "Cold, Cold Heart" ("Un cœur de glace" en version française) met en scène Mr Freeze comme vilain de circonstance, et offre également le prétexte à Batman d’enfiler une tenue inédite, spécialement concoctée pour l'occasion (c'est davantage une armure qu'une tenue d'ailleurs). Au programme de cette rallonge à l'aventure principale (je précise qu'il n'est pas nécessaire d'avoir terminé "Arkham Origins" pour pouvoir débuter ce DLC), une bonne dose d'infiltration, de discrétion, d’assassinats furtifs (si possible), et aussi de baston bien entendu. La difficulté devrait contenter les amateurs de défis, car ce "Cold, Cold Heart" propose un challenge d'un assez bon niveau. Il vous faudra maitriser vos combinaisons à la perfection pour vous en sortir indemne. Le tout est intégralement doublé en français (yes!), et l'histoire, bien que basique et prévisible (on s'en doute), va crescendo, jusqu'au dénouement final. Une durée de vie honnête (2 à 3 heures de jeu environs), et quelques trophées supplémentaires au passage.



Pas de niveau de difficulté ici au programme, tout le monde est donc livré à la même enseigne. On retrouve cela dit rapidement ses repères, mais on ne pourra néanmoins s’empêcher de pester (souvent) sur le chalenge auquel ce DLC nous confronte, les choses n'étant pas, de manière générale, toujours évidentes (surtout si vous manquez d'entrainement avec les titres "Batman Arkham"). Certains advarsaires se révélant même très coriaces au corps à corps, et Batman ne disposant pas d'entrée de tous ses gadgets. Graphiquement cela se raproche très fort du niveau rencontré dans "Arkham Origins", ce qui, à l'heure de la PS4, sonne diablement "old school" et pique quelque peu aux yeux, il faut bien l'avouer. Vivement "Batman Arkham Knight" pour nous réconcilier avec les aventures du Chevalier Noir... On notera également que ce DLC nous a, et à plusieurs reprises svp, offert des "freez" (sans mauvais jeu de mots), nous obligeant à redémarrer la console et à relancer le jeu. Pas cool (là aussi, sans mauvais jeu de mots). Les points de sauvegarde ne sont pas toujours localisés aux endroits les plus judicieux, nous obligeant parfois à refaire certains passages pénibles, et ça non plus, ce n'est franchement pas cool.
 

0 commentaires:

Publier un commentaire