22 janv. 2016

[Review] Everest, le test Blu-ray

Inspiré par la tentative, en 1996, d'ascension de la plus haute montagne du monde, Everest retrace la destinée de deux expéditions mises à l'épreuve par l'un des blizzards les plus redoutables de l'histoire. Tout en nouant des amitiés malgré les embûches et les conflits, et en voyant leur force de caractère ébranlée par les éléments déchaînés, les alpinistes doivent affronter des obstacles quasi insurmontables, obnubilés par ce sommet de légende et leur lutte acharnée pour survivre...

Si le dépassement de soi devait avoir un visage, sans doute que les alpinistes ayant un jour tenté l'ascension de l’Everest pourraient tous prétendre à ce que le leur soit employé. Entre folie et rêve impossible, cette ascension reste à ce jour certainement l'une des épreuves parmi les plus difficiles à réussir. Je ne m'en rendais d'ailleurs pas vraiment compte avant d'avoir visionné Everest. Condition physique irréprochable, mais aussi et surtout manque d'oxygène pouvant à pareille altitude provoquer la mort rapidement, sans oublier le froid bien sûr. De savoir que ce récit est une histoire vraie, dont on découvre d'ailleurs en fin de film les visages des alpinistes, ajoute une dimension encore plus dramatique aux événements relatés. On saluera également la prouesse physique d'un casting mis à rude épreuve durant le tournage (ne manquez pas les bonus pour en savoir plus). On retiendra aussi un final émouvant, et plus que jamais humain, il l'image du film tout entier.

EVEREST, disponible dès le 27.01.2016 en Blu-ray 2D/3D et DVD chez Universal (Belgique).

VERDICT : Dépassement de soi, détermination, rêve impossible, l’ascension de l’Everest est assurément l'un des défis humains parmi les plus exigeants. Il arrive aussi que les choses tournent mal... De savoir que ce film est une histoire vraie lui confère une intensité toute particulière, et embarque totalement le spectateur durant les deux heures que durent ce voyage haut-delà des limites humaines. Coté technique, Universal nous livre, une fois encore, un master 1080p absolument splendide. Contrastes exemplaires et définition splendide nous accompagnent d'un bout à l'autre. Pour ce qui est des pistes audio, la VO s'illustre en Dolby True Atmos (converti en Dolby 7.1 si votre ampli n'est pas compatible Atmos), assurant une immersion tout simplement parfaite. Vous serez comme plonger, littéralement, au coeur de la tempête. Une expérience sonore grandiose. La VF quant à elle bénéficie d'un encodage Atmos Dolby Digital +, tout aussi réussi mais peut-être légèrement moins détaillé. On a également le sentiment que la VF est plus en retrais par moments que la VO. Pas une question de mixage mais bien de flux, à mon sens. Doublage FR impeccable par contre. Concernant les extras, vous trouverez ici divers modules revenant sur le tournage et les conditions difficiles de ce dernier, en compagnie des équipes et du casting. Vous pourrez également visionner le film accompagné d'un commentaire audio du réalisateur, ainsi qu'un focus sur la plus haute montagne de notre planète. Un code Ultra Violet est également présent dans le boitier Blu-ray.
NOTE GLOBALE (Blu-ray/film)


0 commentaires:

Publier un commentaire