14 janv. 2016

[Review] La Rage au Ventre (Southpaw), le test Blu-ray

Champion du monde de boxe, Billy Hope mène une existence fastueuse avec sa superbe femme et sa fille qu'il aime plus que tout. Lorsque sa femme est tuée, son monde s'écroule, jusqu'à perdre sa maison et sa fortune. Pire, la garde de sa fille lui est retirée, la justice estimant son comportement irresponsable est incompatible avec son rôle de père. Au plus bas, il trouve une aide précieuse en la personne de Tick Willis, un ancien boxeur avec lequel il reprend l'entrainement pour trouver la voie de la rédemption...

Des histoires de boxeurs déchus en (recon)quête de leur gloire passée, le cinéma nous en a déjà servi bon nombre, parmi lesquelles, entre autres, la légende de Rocky Balboa que tout le monde connait. La Rage au Ventre (Southpaw en VO) nous raconte cependant, au delà de la décente aux enfers d'un boxeur quarantenaire au sommet de sa popularité et de sa gloire, le désespoir d'un mari effondré par la disparition brutale de son épouse, perdant alors tous ses repères, jusqu'à ne plus savoir comment être un père pour sa fille. Dévasté par le chagrin, maladroit aussi sans doute, il va dès lors tout perdre: popularité, maison, argent, respect de lui, et même la garde de sa fille. Au plus bas, il n'a alors d'autre choix que d'essayer de se reconstruire en reprenant tout à zéro. La Rage au Ventre nous raconte certes une histoire convenue et donc forcément prévisible, mais le fait avec brio et émotion. Il est difficile de ne pas s'attacher ici aux personnages, de ne pas trouver Billy Hope touchant, de ne pas parfois aussi pleurer avec lui sur son sort. J'ai véritablement été emporté par ce récit comme rarement un film sur la boxe avec su le faire. Et pour cause, La Rage au Ventre n'est pas un simple film ayant pour toile de font la boxe, c'est avant tout et surtout une touchante aventure humaine. Mention spéciale au casting (Forest Whitaker, Rachel McAdams, Oona Laurence, 50 Cents), et en particulier à la fascinante prestation de l'acteur Jake Gyllenhaal, méconnaissable. A voir.

LA RAGE AU VENTRE (SOUTHPAW), disponible dès à présent en Blu-ray et DVD chez eOne.

VERDICT : Sans être révolutionnaire, La Rage au Ventre nous dévoile cependant un récit particulièrement touchant et attachant. L'histoire d'un boxeur en quête de rédemption, dévasté par la disparition brutale de son épouse et ne souhaitant pas perdre l'amour que lui porte sa fille. Un film poignant. Une aventure humaine touchante. Coté technique, rien à reprocher ici au master 1080p que nous propose eOne, avec de jolis contrastes et une définition étincelante, pour un rendu HD splendide d'un bout à l'autre. Du coté des pistes audio, VO et VF s'illustrent en DTS-HD Master Audio, livrant l'une comme l'autre un paysage sonore nourri, affichant une dynamique souvent irréprochable ainsi qu'une immersion redoutable, lors des séquences de combat (ambiance d'arènes) tout spécialement. Doublage FR soigné, les francophiles apprécieront. Malheureusement, aucun bonus n'est à signaler sur le Blu-ray de l'éditeur eOne (Belgique), contrairement à la version française éditée par M6.
NOTE GLOBALE (Blu-ray/film)


0 commentaires:

Publier un commentaire