10 nov. 2016

[Review] Dark Souls III : Ashes of Ariandel, le test PS4

Dark Souls III : Ashes of Ariandel - Disponible dès à présent sur PS4, XB1 et PC
Test effectué à partir d'une version dématérialisée.

Dans ce premier DLC du jeu Dark Souls III baptisé "Ashes of Ariandel", le joueur découvrira une nouvelle région afin d'élucider le mystère autour du mal paralysant le pays. De nouvelles armes, armures et sorts seront de la partie, ainsi que du PvP en matchmaking...

Après un Dark Souls III à l'aventure principale intense et plus que jamais mortelle... (voir notre test de Dark Souls III sur PS4) FromSoftware prolonge le plaisir (ou l'agonie... c'est selon) des plus hardcore gamers en nous offrant un premier DLC nommé "Ashes of Ariandel", dès à présent disponible en téléchargement sur Playstation 4, Xbox One et PC. L'occasion pour nous de réinstaller Dark Souls III sur notre PS4 et de plonger à nouveau dans l'un des jeux les plus exigeants de l'année 2016, avec au programme un nouveau chapitre solo intense mais aussi quelques nouveautés bienvenues.

Pour pouvoir accéder à ce premier DLC, il vous faudra vous rendre à la Cathédrale des Profondeurs et croiser la route d'un mystérieux messager agenouillé devant un autel. Dès lors débutera votre nouvelle quête, vous emmenant vers une terre enneigée et désolée... Surtout ne vous fiez pas à l'apparente quiétude ambiante, ceux dont vous croiserez la route seront de redoutables, et mortels, adversaires.

Autant être clair, exactement comme cela fut le cas avec le DLC "The Old Hunters" de Bloodborne, les développeurs n'ont pas ici conçu une extension "accessible à tous", bien au contraire... Si vous n'avez pas terminé Dark Souls III, autant vous avertir que progresser dans "Ashes of Ariandel" se révèlera être une tâche quasi insurmontable, tant les ennemis qui vous croiserez, dès les premiers instants, se révèleront hargneux et nombreux, ne vous laissant du coup aucune chance, à part celle de mourir... Le DLC ne propose en effet aucune option vous permettant d'espérer accomplir votre tâche si vous n'avez pas préalablement été au terme du jeu principal. Et plus vous progresserez dans le DLC, plus les rencontres que vous ferez vous confirmeront ces dires. La bonne nouvelle (pour tous les joueurs comme moi en tous cas, désireux de ne pas faire et refaire les sentiers enneigés de ce DLC...), c'est que "Ashes of Ariandel" propose un plus grand nombre de feus de camp qu'à l’accoutumé, ce qui rend du coup la progression un peu plus "aisée". Deux nouveaux boss font au passage leur apparition, dont un qui restera sans aucun doute dans les mémoires comme étant l'un des affrontements les plus épiques de la saga! Sachez aussi que vous récupérerez tout au long de votre périple mortel, de nouvelles armes, pièces d'armure et sorts inédits.

Enfin, et c'est peut-être là l'un des arguments majeurs de ce DLC "Ashes of Ariandel", depuis le sanctuaire de Ligue Feu vous aurez dès lors accès à de nouvelles arènes d'où il vous sera possible d'activer un matchmaking PvP à 1 contre 1, et même à 3 contre 3, le tout avec quelques options de calibrations, en terme de soin par exemple. Des espaces variés, offrant un vrai défi pour les amateurs de duel entre joueurs.


VERDICT
Ce DLC "Ashes of Ariandel" confirme sans aucun problème la réputation de la saga Dark Souls/Bloodborne en terme d’exigence et de difficulté. N'espérez pas y plonger si vous n'avez pas au préalable terminé l'aventure principale de Dark Souls III, ce serait tout simplement suicidaire. Ce DLC relève encore d'un cran la difficulté générale, et non content de cela, ajoute encore deux nouveaux boss, dont un que vous n'oublierez sans doute jamais. Mais l'ajout le plus intéressant reste sans aucun doute les nouvelles arènes et le mode matchmaking PvP, qui offrira aux joueurs de quoi s’affronter jusqu'à 3 contre 3. Sans être globalement mémorable, certains éléments confèrent malgré tout à "Ashes of Ariandel" ses lettres de noblesse, qui devraient assurément convaincre les plus hardcore gamers de s'y frotter.

0 commentaires:

Publier un commentaire