23 juin 2017

[Review] Get Even, le test PS4

GET EVEN - Disponible sur PS4, XB1 et PC.
Test effectué à partir d'une version éditeur.

Incarnez Black, détective privé, et éliminez vos ennemis pour découvrir des indices et résoudre des énigmes qui feront avancer votre enquête. Évoluez en immersion totale dans un monde réaliste porté par une technologie 3D révolutionnaire et dans un environnement sonore unique qui interagit avec vos actions...

Je n'avais pas particulièrement porté attention à Get Even tout au long de son développement je l'avoue, c'est donc quasiment sans rien en savoir (à part les infos livrées par le joli press kit accompagnant notre exemplaire review) que j'ai tester ce jeu, dont la sortie avait été légèrement retardée suite aux attentats de Manchester le mois dernier. Un titre misant surtout sur son ambiance, soignée, et son gameplay basé avant tout sur l'observation, tant visuel que sonore. Un concept action/enquête qui rappel un peu le jeu Murdered Soul Suspect (voir notre test de la version PS4), en moins "doux" cependant, Get Even puisant en partie son ambiance dans l'horreur, là où le titre de Square Enix se la jouait plusghost narratif. Bien qu'en vue FPS, Get Even ne mise pas tout sur l'action. C'est au travers de votre smartphone/caméra que l'histoire progressera surtout, même si vous devrez aussi ponctuellement faire fuser les balles de votre Corner Gun.

L'ambiance de Get Even est à la fois sombre et mystique, le jeu ne dévoilant pas ses cartes facilement et le joueur ayant bien souvent le sentiment d'être tout autant perdu que le héros dans ce dédale inhospitalier. Pourquoi suis-je ici? Que m'est-il arrivé? Black étant devenu à son tour le pion de la piste qu'il traque, cherchant à élucider le mystère de son enquête. Le joueur a donc le sentiment étrange d'être plus souvent la proie que le chasseur. Pour vous en sortir, vous devrez scanner les lieux que vous visiterez, collecter des indices et des preuves, résoudre des énigmes, tout cela vous aidant à vous rapprocher toujours un peu plus de la vérité. Votre quête ultime.

Dans Get Even un sentiment de malaise permanent ne vous quitte jamais, entretenu par l'obscurité, le confinement de certains lieux, le coté glauque de certaines séquences, ou encore ce coté vicieux parfois, laissant le joueur airer entre réalité et folie macabre, difficile à soutenir parfois. Un ressenti que l'on avait plus connu, dans une certaine mesure, depuis Silent Hill, sans aller jusqu'à égaler ce dernier malgré tout.

Indéniablement le jeu mise avant tout sur son ambiance, et cette dernière passe largement par la qualité du paysage sonore proposé. Y jouer au casque démultiplie encore l'impression oppressante qui se dégage largement quand on joue à Get Even. Mention également excellente pour la BO, que nous avons eu la chance de recevoir en bonus dans le kit presse accompagnant notre exemplaire test. Sans aucun doute l'une des meilleures en la matière. Malheureusement le jeu n'est pas traduit en français, il se vit donc uniquement en version originale anglaise sous titrée. La qualité du doublage est cependant excellente, mais une bonne VF aurait pu être un plus appréciable je pense. Du coté visuel enfin, Get Even est loin d'être ce qui se fait de plus beau sur Playstation 4 (et encore moins sur PS4 Pro), soyons francs, mais assure néanmoins ce qu'il faut pour garantir l'immersion, sans plus.

VERDICT
Puisant avant toute chose sa force dans son ambiance diablement maitrisée et immersive, Get Even tentera de vous faire constamment douter entre ce qui est réel et ce qui ne l'est pas. Plonger au cœur d'une vaste palette d'émotions nous emmenant dans les tréfonds de l’âme humaine et de sa folie, voilà dans les grandes lignes ce que nous propose The Farm 51, le studio derrière cette oeuvre. Entre FPS et expérience narrative d’enquête, Get Even reste pourtant quasiment indéfinissable. Difficile même de dire après y avoir joué si on a véritablement apprécié l'expérience, et pourtant cette dernière vaut la peine d'être vécue je pense, rien que pour le flot d'émotions qu'elle procure, et aussi sa sublime ambiance sonore, à nul autre pareil. Un gameplay cela dit vite répétitif, sans originalité particulière, qui pourra sans doute en décourager certains, peu ou pas sensibles au contexte mystique et oppressant proposé par Get Even.

0 commentaires:

Publier un commentaire