13 juil. 2017

[Review] Final Fantasy XII: The Zodiac Age, le test PS4

Les remake, remaster et autres portages made in Square Enix n'en finissent plus de pleuvoir sur Playstation 4. Certains verront ça comme une excellente chose, la qualité étant généralement au rendez-vous il faut l'admettre ; d'autres ne pourront par contre - à juste titre ? - que souligner l'aspect pécunier de la chose, s’attristant au passage - et on les comprend - du manque de réelles nouveautés autour de la licence Final Fantasy, ou de manière plus général au sein du catalogue de l'éditeur, dont les fans n'en peuvent plus d'attendre des nouvelles de Kingdom Hearts 3 (ou du remake de Final Fantasy VII... tient, encore un remake...).

Au final, enthousiastes et blasés devront quoiqu'il en soit s'accorder sur une chose, quand Square Enix s'aventure sur le terrain du lifting technique de ses grands classiques, en général les choses sont faites avec sérieux. Et de ce coté là, Final Fantasy XII The Zodiac Age ne sera pas l'exception à la règle, c'est certain.

Sorti en 2006 sur la Playstation 2, Final Fantasy XII fut autant adoré que ce qu'il rebuta (et rebute encore) un certain nombre de joueurs. De part son casting tout d'abord, tranchant radicalement avec ses prédécesseurs, et puis surtout à cause de son récit, rocambolesque et souvent confus.

Cependant, d'un point de vue purement objectif, Final Fantasy XII est sans doute l'un des opus les plus aboutis (bien que brider à cause d'un développement malmené), et ce remaster rend un incontestable hommage à l’œuvre originale sortie sur PS2. Le fruit de la collaboration d'une équipe de créateurs de génie de cette époque, des artistes au sommet de leur art, ayant su offrir une nouvelle direction à la saga. Une réécriture aussi tranchante que le fut Final Fantasy XV (voir notre test de la version PS4) à notre époque. Et puis comment ne pas parler également de la B.O., cette musique épique, réorchestrées pour l'occasion sur cette version PS4, toujours aussi majestueuse et mémorable qu'il y a une décennie.

La force majeure de Final Fantasy XII fut de proposer un RPG avec les codes d’un MMORPG. Ce qui peut aujourd'hui sembler normal, était clairement une révolution il y a dix ans. Finit les combat au tour par tour, et place aux affrontement en temps réel, aux loots aléatoires, à un "monde ouvert". Autant de choses qui aujourd'hui nous paraissent acquises de droit, mais qui ont révolutionné le genre à l'époque. Venant bouleverser le rythme de l'action.


Cette version Final Fantasy XII The Zodiac Age est essentiellement un lifting technique. Le déroulement de l’aventure n’est ici en rien modifié, à quelques ajustements prêts. Une HD (et un cadrage 16/9) qui sublime l'expérience, entre tradition et modernité, ou l'orient et l'occident se croise plus merveilleusement que jamais. On regrettera cela dit, et pour le coup Square Enix aurait réellement du agir, que les cinématiques ne bénéficient d'aucune mise à jour. C'est cruellement laid et cela pique atrocement aux yeux durant ces phases de transition.

Cette version PS4 apporte au passage ses petits plus coté gameplay aussi, parmi lesquels un mode boost (permettant d'accélérer l'action), apportant une aide considérable dans les déplacements et du point de vue de la dynamique générale aussi, sans parler du gain de temps lors des inévitables séances de farming/leveling. La carte apparaissant maintenant en surimpression est également un atout appréciable, cela permettant de mieux se repérer dans l'espace. On peut aussi citer le système de gambit mis à jour et rejoint par le tout nouveau système Zodiac Job, qui remanie le système des grilles de permis, permettant ainsi aux joueurs de développer deux classes pour chaque personnage, parmi les 12 classes proposées.

Final Fantasy XII The Zodiac Age est disponible dès à présent sur Playstation 4. Aussi en édition limitée Steelbook et Collector (via la boutique en ligne de Square Enix uniquement).

Notre avis:
Grâce à Square Enix et à sa volonté constante de proposer toujours plus de remaster aux joueurs sur PS4, la redécouverte de Final Fantasy XII dans son édition "ultime" The Zodiac Age en HD, 16/9, son 7.1, accompagné de Trophées et de petits ajouts subtiles mais indéniablement délicieux, est incontestablement un pur moment de bonheur que les fans se doivent de saluer. Onze ans après la sortie du jeu original sur PS2, ce titre ayant à jamais changé le genre et le visage de franchise, revient avec les honneurs et à part quelques fautes de gouts impardonnables (l'absence de cinématiques mises à jour par exemple...), il me parait bien difficile de ne pas vous encourager à vivre cette expérience si vous ne l'aviez pas encore fait avant. Pour les autres, tout dépendra de votre attachement à cet épisode, qui divise certes encore parfois les fans, mais qui bien plus souvent, et heureusement, les rassemble dans un même hélant à la fois nostalgique et admiratif.
8/10

0 commentaires:

Publier un commentaire