3 nov. 2014

[Review] Jersey Boys, le test Blu-ray

Quatre garçons du New Jersey, issus d'un milieu modeste, montent le groupe "The Four Seasons" qui deviendra mythique dans les années 60. Leurs épreuves et leurs triomphes sont ponctués par les tubes emblématiques de toute une génération...

Après s'être attaqué à environs tous les styles dans son fauteuil de réalisateur, avec plus ou moins de réussite, Clint Eastwood se penche ici sur le genre "musical" au cinéma. Il ne reste plus que l'horreur et la SF, et nous aurons fait le tour je pense. Jersey Boys nous raconte en effet l'histoire vrai (mais probablement quelque peu romancée j'imagine) du groupe The Four Seasons et de son leader Frankie Valli. Une ambiance teintée de mafia 60's et d'un esprit gangster au rabais. Le coté musical se fait d'ailleurs, dans un premier temps, très secondaire, avant de prendre plus d'importance à mesure que le film progresse. L’intérêt (autant historique qu'artistique d'ailleurs) de tout ceci reste discutable, d'autant qu'avant d'être un film, Jersey Boys était en fait une comédie musicale à Broadway. Si les conversions sur grand écran de spectacles tels que Mamma Mia ou encore Les Misérables peuvent être considérés comme des succès, Jersey Boys m'a personnellement laissé davantage perplexe, d'autant plus que la voix du chanteur est réellement atypique (entre un canard et un chipmunk je dirais...). On redécouvre cela dit quelques classiques du répertoire américain, dont on ne connaissait pas forcément l'origine. Des classiques tels que "Can't take my eyes off you" ou "December, 1963 (Oh What a Night!)".

JERSEY BOYS, disponible dès le 5.11.2014 en Blu-ray et DVD chez WHV.

VERDICT : Les nostalgiques des années 60 trouveront en Jersey Boys un voyage musical qui leur rappellera quelques uns des classiques de cette époque. Artistiquement parlant, le film n'apporte pas grand chose et son intérêt semble bien mince, tout comme son scénario d'ailleurs. Difficile de comprendre vraiment ce qui a pu inciter Clint Eastwood à se lancer dans ce projet singulier. Quoiqu'il en soit, les 130 minutes de programme que dure Jersey Boys furent, en ce qui me concerne, réellement quelconques. Conflit générationnelle peut-être... Coté technique, WHV nous livre ici un joli master 1080p. Sans éblouir nos sens d'une manière ou d'une autre, le rendu se montre néanmoins solide, les contrastes affutés et la définition subtile. Du coté audio, soyons clair, seule la VO (DTS-HD Master Audio 5.1) offre un réel intérêt si votre installation est à la hauteur. Les surround ne sont pas explosifs, mais le mixage se montre cela dit plus immersif, tout comme les passages musicaux. La VF se contente (et cela est bien dommage) une nouvelle fois d'une piste Dolby Digital 5.1. L'éditeur nous avait pourtant montré du DTS-HD en VF également pour The Hobbit ou Edge of Tomorrow. VF sans grand intérêt donc. Pour ce qui est des extras, vous trouverez ici 3 modules revenant sur les coulisses du film et du tournage, avec interview et commentaires divers. Vous trouverez enfin dans le boitier Blu-ray un code pour profiter de l'offre "Digital UltraViolet" de Warner Home Video, vous permettant de visionner votre film n'importe où (smartphone, tablette et PC).
NOTE GLOBALE (Blu-ray/film)


0 commentaires:

Publier un commentaire