21 nov. 2016

[Review] Watch Dogs 2, le test PS4

WATCH DOGS 2 - Disponible dès à présent sur PS4, XB1 et PC
Test effectué à partir d'une version éditeur.

En 2016, le ctOS 2.0, un système informatique connectant les infrastructures urbaines, a été déployé dans plusieurs villes des États-Unis afin de les rendre plus sûres et efficaces. Dans Watch Dogs 2 vous incarnez Marcus Holloway, un jeune hacker surdoué vivant dans le berceau de la révolution technologique, la baie de San Francisco. Rejoignez le collectif de hackers DedSec, et révélez au grand jour les dangers du ctOS 2.0, qui, dans les mains d’entreprises corrompues, est utilisé pour espionner et manipuler les habitants à grande échelle...

Sorti en mai 2014, Watch Dogs (voir notre test de la version PS4) premier du nom avait su séduire un large public avec son monde ouvert à la GTA, et ses fonctionnalités de hack venant dynamiser l’expérience de jeu. Deux ans et demi plus tard, Ubisoft remet le couvert avec une suite qui se déroule cette fois non plus à Chicago, mais dans la baie de San Francisco, en Californie. Changement de casting également, avec un nouveau héros au programme. Au revoir Aiden Pearce et bonjour Marcus Holloway. Un style totalement différent, à l’opposé carrément de celui de Pearce, pour une aventure clairement plus dirigée vers l'action et le fun que le premier volet, sans pour autant négliger le coté hacking, avec quelques nouveautés bien pensées là aussi, je vous en reparle un peu plus tard. Des retrouvailles qui font en tous les cas plaisir, après deux années mise à profit par Ubisoft pour peaufiner encore un peu plus le concept de sa licence Watch Dogs.

Dès la séquence d'intro, nous sommes plongé dans le vif de l'action, prétexte à une mission aux allures de tutoriel. On se rend alors très vite compte que le jeu nous propose deux approches distinctes: une plus discrète en évitant les gardes et en se servant des caméras de sécurité pour guider notre progression, et une autre bien moins subtile, où Marcus peut laisser parler ses poings (et son yo-yo). La seconde n'est envisageable que si vous optez pour un niveau de difficulté relativement faible (à configurer en début de partie ou via les options). Dans le cas contraire, l’approche furtive est vivement conseillée.

Dans Watch Dogs 2, plus encore que dans Watch Dogs premier du nom, vous pourrez (et devrez) compter sur votre team de hackers. Cette équipe sera à la fois votre pilier et votre refuge. C'est aussi à votre "camp de de base" que vous pourrez créer divers objets qui vous seront profitables lors de votre progression. Coté accessoires, Watch Dogs 2 vous proposera à nouveau de vous rendre dans diverses boutiques en ville pour y faire vos achats. Vous pourrez ainsi y modifier votre look à votre meilleure convenance. Mais votre objectif premier sera avant toute chose de vous tailler une solide réputation en remplissant des missions principales et secondaires, dans le but de rassembler un maximum de followers, ce qui vous permettra d'évoluer et ainsi de débloquer au fur et à mesure de nouvelles compétences (hacking, combat, drône etc...) via un arbre des compétences une fois encore copieusement garni.

Si dès le début du jeu vous aurez accès à quasi 100% de la map modélisant la baie de San Francisco, certaines zones restent néanmoins uniquement accessibles au travers de missions spécifiques. Tout comme le fait qu'il vous sera indispensable d'avoir au préalable débloqué certaines compétences pour pouvoir réaliser certaines actions. Mais je vous rassure, la map est gigantesques et les activités à votre disposition vous garantissent de ne jamais vous ennuyer. Libre à vous cela dit de vous focaliser uniquement sur les missions de la trame principale, mais vous passeriez du coup à coté de bon nombre de quêtes optionnelles qui méritent également tout votre intérêt, et qui de plus sont essentielles si vous désirez collecter un maximum d'Xp afin de débloquer les meilleurs aptitudes.

Coté technique, l'évolution depuis Watch Dogs est particulièrement notable. Le rendu général est globalement convaincant, la modélisation des persos et des véhicules séduisante, les effets d'explosion ou de hack crédibles, et la vue (distance d'affichage) bien souvent impressionnante. Il suffit d'ailleurs de prendre un peu de hauteur pour se rendre compte de la taille colossale de votre espace de jeu dans Watch Dogs 2, sans souffrir de ralentissements particuliers ou de clipping fâcheux (même si le jeu n'en est pas totalement exempt). Pour ce qui est de l'IA, notre avis sur le sujet reste par contre mitigé. On saluera certains passages nous ayant donné du fil à retordre, mais par contre à d'autres moments il faut bien reconnaitre que les PNJ furent vraiment très cons (si vous me permettez d'être direct...), répétant encore et encore le même schéma de déplacement, sans nous voir. Pour ce qui est de la prise en main, après un léger temps d'apprentissage, vous contrôlerez Marcus aisément, le bougre étant bien plus athlétique que ne l'était Aiden. Au volant d'un véhicule pareil, aucun souci majeur à signaler. On ne manquera pas non plus de saluer l'ingéniosité du level design, qui se montre particulièrement efficace dans bien des cas, même si les indications radars ne sont pas toujours très claires. Quelques mots de l'ambiance sonore enfin, qui affiche également un bilan tout à fait positif, avec un doublage FR de qualité, des bruitage réussis et une BO soignée.

Un dernier mot, avant de conclure, au sujet des fonctionnalités multi-joueurs que nous propose Watch Dogs 2. Vous pourrez en effet ici aborder certaines missions à plusieurs, en rejoindre d'autres dans leur partie, ou encore répondre à divers chalenges qui vous seront proposés, le tout sans jamais vraiment quitter votre partie. Une intégration du online discrète mais néanmoins efficace, malgré quelques petits soucis rencontrés lors de nos différents tests (tout cela devant être prochainement corrigé via un futur patch, sans aucun doute). Vous serez cela dit libre de désactiver cette fonctionnalité si vous le souhaitez.


VERDICT
Mission accomplie pour Ubisoft en nous livrant un Watch Dogs 2 surclassant dans quasi tous les domaines son prédécesseur. En faisant le choix de nous proposer un nouveau terrain de jeu avec cette fois la baie de San Francisco, ainsi qu'un casting totalement (ou presque...) renouvelé, la prise de risque était pourtant réelle. Mais au final, forcé de constater que Watch Dogs 2 se montre plus charismatique et fun que son ainé, sans oublier de souligner qu'il se montre aussi plus abouti techniquement (sans se montrer irréprochable dans ce domaine malgré tout). On prend donc un vrai plaisir à arpenter les rues vallonnée de la cité californienne, que ce soit lors des missions principales ou des nombreuses quêtes secondaires. Le renouvellement des compétences et de certains accessoires est là aussi une idée judicieuse, apportant une vraie variante au gameplay sans que cela ne fasse trop gadget. Un bilan plus que positif donc pour Watch Dogs 2, qui consolide la franchise et devrait la mener vers un troisième opus, espérons-le.

0 commentaires:

Publier un commentaire