15 mai 2017

[Review] Assassin's Creed (le film), le test Blu-ray

Grâce à une technologie révolutionnaire qui libère la mémoire génétique, Callum Lynch revit les aventures de son ancêtre Aguilar dans l'Espagne du XVe siècle. Alors que Callum découvre qu'il est issu d'une mystérieuse société secrète, les Assassins, il va assimiler les compétences dont il aura besoin pour affronter, dans le temps présent, une autre redoutable organisation: l'Ordre des Templiers...

Ayant parcouru de long en large chacun des épisodes de la saga Assassin's Creed sur consoles, j'attendais logiquement avec impatience de voir l'incarnation de cette licence sur grand écran et surtout avec quelle niveau d'exigence elle serait traitée. Malgré quelques libertés prises (noms, personnages etc...), il faut reconnaitre que l'immersion créée par l'Animus (machine permettant au sujet de revivre les vies de ses ancêtres) est assez réussie, et l'incarnation par Michael Fassbender de Callum et Aguilar est sans le moindre doute excellente. Pourtant, même si les visuels sont à tous moments splendides, l'intrigue ne décolle véritablement jamais. La quête de la pomme d’Éden en guise de fil conducteur est traitée de manière simpliste, ses véritables pouvoir à peine soulignés, et le final bien trop vite expédié que pour nous sustenter. Clairement, on ne peut reprocher que fort peu de chose en termes visuels à Assassin's Creed, mais d'un point de vue scénaristique, là par contre la liste s'allonge de minute en minute... à tel point que quand arrive le générique de fin, on se demande si on ne vient pas de regarder le pilote d'une nouvelle série.

Posant les bases d'un vaste édifice, Assassin's Creed instaure une mythologie, celle du conflit immuable entre les Templiers et les Assassins, mais n'apporte aucune réponse. C'est donc la tête pleine de questions que le spectateur restera, à moins qu'une suite (pas encore annoncée) vienne compléter ce premier chapitre cinématographique de la saga d'Ubisoft. A suivre donc...

Si l'univers de ce film vous a néanmoins séduit, nous vous conseillons alors de découvrir aussi cette saga dans sa version originale et intégrale, c'est à dire au travers des épisodes vidéoludiques disponibles sur consoles et PC. A ne pas manquer, nos tests de Assassin's Creed Unity sur PS4, Assassin's Creed Syndicate sur PS4, Assassin's Creed Chronicles Trilogy sur PS4.

ASSASSIN'S CREED, disponible dès à présent en Blu-ray, 3D et 4K et DVD chez Fox.

VERDICT : Ne parvenant pas à pleinement convaincre par son scénario, n'allant pas au bout des choses, et par un final qui laissera indéniablement le spectateur sur sa faim, Assassin's Creed (le film) ne réussit pas totalement son pari de transposer sur grand écran la mythique saga vidéoludique d'Ubisoft. Pourtant, le casting se montre quant à lui irréprochable, et les bases posées par ce film pourrait être celles d'une jolie saga cinématographique. On espère donc revoir Callum et Aguilar bientôt. Coté technique, cette édition Blu-ray se montre absolument splendide de bout en bout, affichant un rendu HD magistral, avec une définition limpide et des contrastes abyssaux. Un top démo 1080p sans aucun doute. Du coté des pistes audio, la VO DTS-HD Master Audio fait ici des merveilles en affichant un paysage sonore explosif qui retournera votre salon. Proposant un découpage sans faille et un équilibre surround irréprochable, le spectacle est ici exemplaire. La VF DTS 5.1 tient solidement la comparaison, avec de plus un joli doublage FR. Les francophiles seront ravis. Pour ce qui est des extras, vous trouverez ici un module making of revenant sur les coulisses du tournage (30'), divers scènes coupées, un entretien avec le réalisateur, galerie photos et bandes annonces, ainsi qu'une jaquette réversible.
NOTE GLOBALE (Blu-ray/film)


0 commentaires:

Publier un commentaire