29 juin 2017

[Review] 50 Nuances Plus Sombres, le test Blu-ray/4K

Dépassée par les sombres secrets de Christian Grey, Anastasia Steele a mis un terme à leur relation pour se consacrer à sa carrière d'éditrice. Mais Grey occupe toujours toutes ses pensées et, lorsqu'il lui propose un nouvel accord, elle ne peut lui résister. Mais une ombre surgit du passé de Christian et plane sur les deux amants, déterminée à détruire un quelconque espoir de vie commune...

Je vais être clair d'entrée, je n'ai jamais lu (et ne compte pas le faire) les livres auxquels se rapportent les films "50 Nuances...". J'ai donc visionné ce film comme je l'avais fait pour son prédécesseur (dont vous pouvez lire ou relire notre critique de l'édition Blu-ray en suivant ce lien), c'est à dire sans apriori ni connaissance préalable du contenu. Du coup, j'ai très nettement préféré cette suite au premier. Le précédent chapitre ne m'ayant franchement pas convaincu. Dans Cinquante Nuances Plus Sombres on découvre enfin du "vrai" contenu, chose qui manquait cruellement dans le premier. Cela dit, "contenu" est un bien grand mot, tout ceci étant ultra convenu et archi prévisible. Néanmoins, ce second volet des perversités de Christian Grey nous en apprend malgré tout davantage sur le pourquoi de la chose, tout en travaillant aussi à le rendre plus "normal". Fifty Shades Darker se révèle finalement être, à l'exception de quelques scènes relativement chaudes sur la version "Unmasked", une comédie sentimentale des plus classiques, avec deux beaux jeunes gens qui s'aiment et se séduisent, et dont l’idylle se voit perturbée par la jalousie de certains dans leur entourage. Rien de plus en fait, le reste n'étant clairement que du remplissage soyons clairs. La suite (et fin) nous arrivera dès février 2018 (Cinquante Nuances Plus Claires), pour venir clôturer cette trilogie "romantique".

Une version 4K upscallée...

Cette édition 4K UltraHD propose un master globalement étincelant, au rendu affuté, affichant un niveau de détails notable en comparaison avec la version 1080p, mais ce n'est pas de la vraie 4K!! Le résultat final tourne ici en 2K et non en 4K native malheureusement. C'est donc un master upscallé 4K qui s'affiche, et même si le rendu est propre et élégant, et certes plus détaillé que sur la version Blu-ray standard, on a malgré tout un peu l'impression d'être grugés... L'apport du HDR est quant à lui non négligeable et offre davantage du nuances à l'image.

Les pistes audio se montrent quant à elles exceptionnelles (disques 4K et 1080p) grâce à un encodage DTS:X en VO, qui sublime la fracassante et magistrale bande originale, une fois encore jubilatoire. La VF doit quant à elle se contenter d'une piste DTS 5.1, plus convenue mais assurément efficace en terme d'ambiance tout de même. Doublage FR par contre à nouveau calamiteux. On peut difficilement faire pire. Ne cherchez pas et préférez sans hésitation la VO ici.

FIFTY SHADES DARKER, disponible dès à présent en Blu-ray, 4K UHD et DVD chez Universal.

VERDICT : Moins vide que son prédécesseur, cette suite offre enfin un peu de contenu et de corps. Sans aller jusqu'à dire que cette romance nous emporte, on peut cela dit confesser qu'elle éveille notre intérêt, en tous cas jusqu'à sa conclusion dors et déjà annoncée pour la prochaine Saint Valentin. Coté technique, tant du point de vue de l'image que des pistes sonores, je vous invite à lire les paragraphes leur étant consacrés un peu plus haut. Pour ce qui est des extras, vous trouverez ici un lot de scènes coupées, divers modules revenant sur les coulisses du tournages, ainsi qu'un bref appercu de Cinquante Nuances Plus Claires à paraitre en 2018. Enfin, cette édition propose deux montages différents, avec la version cinéma et une version "Unmasked", incluant une dizaine de minutes supplémentaires (plus "osées"). Un code UV est également inclus dans le boitier.
NOTE GLOBALE (Blu-ray/film)


0 commentaires:

Publier un commentaire